Site Inra d'Angers

De Wiki-Anjou
Logo de l'organisation.

Le site d'Angers de l'INRA est une composante du centre régional Pays de la Loire de l'Institut national de la recherche agronomique.


Le centre régional

L'Institut national de la recherche agronomique (INRA) est un organisme public de recherche en agronomie comptant dix-sept centres de recherche régionaux. Le centre régional INRA Pays de la Loire comprend 16 unités reparties entre les sites de Nantes et d'Angers. Le centre est impliqué dans plusieurs dispositifs partenariaux, comme celui du pôle de compétitivité Végépolys[1] sur la production durable de végétaux spécialisés, celui avec Valorial sur l'innovation alimentaire et la sécurité des aliments, ou celui avec Agrocampus Ouest sur des projets scientifiques. Les axes de recherche du centre régional sont la biologie végétale intégrative et gestion durable des productions horticoles et de semences, la gestion durable de la santé animale, l'ingénierie des bioressources pour la conception des aliments et des matériaux biosourcés, les politiques publiques appliquées à l'agriculture, la sécurité des aliments et nutrition périnatale[2],[3].

Le site d'Angers

Le centre Inra d'Angers a structuré ses recherches autour de plusieurs axes comme les interactions entre les plantes et microorganismes et résistance aux bioagresseurs, la biologie et physiologie des semences, l'écophysiologie et agronomie des plantes d’ornement, etc[4].

L'Anjou étant le premier bassin de production nationale du rosier, le centre comporte une roseraie expérimentale de deux hectares où s'alignent quelques 2 000 rosiers[5]. En 2018, des chercheurs de l'Inra, de l'université et d'Agrocampus Ouest ont participé, au sein d'un consortium international, à l'obtention d'une carte d'identité génétique précise du rosier dont les résultats ont été publiés dans la revue scientifique Nature Plants[6].

Le site d'Angers de l'Inra contribue aussi dans le domaine de la viticulture, comme en 2018 à l'élaboration de quatre nouvelles variétés de vigne (cépages Floreal, Voltis, Artaban et Vidoc) plus résistantes aux maladies, après 18 ans de recherche menée avec l'Institut français de la vigne et du vin de Montreuil-Bellay[7].

L'établissement participe également à l'organisation du Congrès international d'horticulture qui se tiendra à Angers en 2022.

Notes

Renseignements - Site Inra d'Angers

• Bureaux : 42 rue Georges Morel, CS 60057, 49071 Beaucouzé cedex.
Tél. 02 41 22 56 00 (Angers).
• Site web angers-nantes inra.
• Courriel com angers.nantes.

Sur le même sujet

Pôle végétal Végépolys
Chambre d'agriculture
Dictionnaire de pomologie d'A. Leroy (1879)
L'Anjou ses vignes et ses vins de P. Maisonneuve (1925)

Sources et annotations

  1. Végépolys, Annuaire des adhérents, octobre 2018
  2. Institut national de la recherche agronomique, Plaquette Centre Inra Pays de la Loire, octobre 2018
  3. Centre Inra Pays de la Loire, Rapport d'activité Inra pays de la Loire 2017, 5 juillet 2018
  4. Institut national de la recherche agronomique, Centre d'Angers, 2005-2014
  5. Ouest-France (Xavier Bonnardel), Ils effeuillent les 44 481 gènes de la rose, 22 juin 2018
  6. Ouest-France, Angers. Des chercheurs percent les mystères de la rose, 12 juin 2018
  7. Ouest-France Entreprises (Xavier Bonnardel), Des nouvelles variétés de vigne à la santé de fer snobent les pesticides, 3 et 4 février 2018


téléphone