Église Notre-Dame de Cholet

De Wiki-Anjou
Révision datée du 11 novembre 2017 à 07:38 par Franck-fnba (discussion | contributions) (homonymies)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Église Notre-Dame
(monument)
Époque Époque contemporaine
Classement Monument historique (1999)
Commune Cholet
Notes
Aide à la rédaction
Monuments de Maine-et-Loire
Situer sur OpenStreetmap

Bâtiment néo-gothique de la fin du XIXe siècle, l'église Notre-Dame de Cholet (Maine-et-Loire) est un édifice religieux angevin. Elle accueille deux statues du sculpteur Hippolyte Maindron.


L'église Notre-Dame est située en centre-ville de Cholet, parvis Jean-Paul-II à proximité de la place Travot. Elle fait partie de la paroisse Saint-Pierre Notre-Dame, réunissant les deux églises de Saint-Pierre et de Notre-Dame.

L'actuel édifice est construit de 1854 à 1887, avec une hauteur d'environ 65,5 mètres, avec flèches surmontées de croix en fer.

Une première chapelle du prieuré Notre-Dame fut tout d'abord édifié vers le XIe siècle à l'emplacement de l'église actuelle. Aux alentours de 1185, la chapelle devient une église paroissiale avec son premier curé, Guillaume de Bland[1]. Au XVe, la chapelle des religieux du prieuré est construite : elle est petite, non voûtée, avec des bas-côtés très étroits, et une horloge extérieure.

Durant la période de la Révolution française, celle-ci tomba en ruine par manque d'entretien et de réparation. Elle fut fermée au public en 1812, puis démolie pour être reconstruite en 1814 à la façon des églises poitevines, avec clocher formant une tour-lanterne, au-dessus du maître-autel. Elle est achevée en 1820.

L'église devenant assez petite, l'édification d'une quatrième église est envisagée. Les travaux sont entrepris dans la deuxième moitié du XIXe siècle d'après les plans du bellopratain Alfred Tessier, architecte diocésain, avec un chœur à cinq chapelles et un transept dans le style néo-gothique du XIIIe[2],[3].

Deux sculptures de l'artiste Étienne-Hippolyte Maindron (XIXe) y sont installées dans les années 1980 dans la nef de l'église[4]. On y trouve également un tableau du XVIIe siècle, le Triomphe de la Vierge[5], et un autel du XIXe[6].

L'édifice a été inscrit aux Monuments historiques par arrêté du 1er juillet 1999[2].

Au milieu des années 2010 elle subit des rénovations importantes[7].



Homonymie avec plusieurs autres églises du département comme l'église Notre-Dame de Cheffes, l'église Notre-Dame de Chemillé, l'église Notre-Dame du Puy-Notre-Dame, l'église Notre-Dame de Béhuard, l'église Notre-Dame de Cunault, etc.


Sur le même sujet

Églises et chapelles de Maine-et-Loire
Monuments historiques de Maine-et-Loire

Sources et annotations

  1. Wikipédia, Église Notre-Dame de Cholet, août 2016
  2. a et b Ministère de la Culture, Base Mérimée (Église Notre-Dame, PA49000020), 13 octobre 2015
  3. Célestin Port, Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. 1, édition revisée de 1965 par Jacques Levron et Pierre d'Herbécourt, H. Siraudeau et Cie, p. 757-758
  4. Éric Morin, Ville de Cholet, septembre 2010
  5. Ministère de la Culture, Base Palissy (PM49001532), 2 décembre 2003
  6. Ministère de la Culture, Base Palissy (PM49000592), 20 décembre 1993
  7. Le Courrier de l'Ouest (Vivien Leroux), Chantier titanesque à Notre-Dame, Édition du 9 août 2016, p. 4


tome

page