Angers et le Génie militaire

De Wiki-Anjou
Révision datée du 28 octobre 2017 à 06:18 par Franck-fnba (discussion | contributions) (li 1894)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

La ville d'Angers, préfecture de Maine-et-Loire, a des liens étroits avec le Génie militaire. S'y trouvent le 6e régiment du génie, l'École du génie et le musée du Génie.


6e régiment du génie

Insigne régimentaire du 6e régiment du génie.
Insigne régimentaire du 6e régiment du génie

Le 6e régiment du génie (6e RG) est un régiment militaire de l'armée française, stationné caserne Verneau à Angers. Il a été créé en 1894, de la réorganisation du génie et de l'artillerie.

En 1894, les pontonniers passent à l'arme du génie. Ainsi, le 6e régiment du génie pontonniers est créé à Angers le 1er octobre. L'année suivante, en 1895, il intervient à Madagascar, puis en 1900 en Chine.

Durant la Première Guerre mondiale, il participe aux batailles de la Marne, de Verdun, de l'Aisne et de Champagne.

En juin 1940, le régiment participe aux combats aux côtés des cadets de Saumur.

Après guerre, il participe au Corps expéditionnaire durant la guerre d'Indochine.

En 1997, le régiment reçoit une compagnie du 71e régiment du génie, dissout.

Le régiment intervient en 2004 en Côte d'Ivoire, durant l'opération Licorne.

En 2013, le 6e régiment du génie comprend 1 200 sapeurs de marine. En janvier, 178 hommes partent au Mali (opération Serval), avec des véhicules blindés, des engins de chantier et du matériel de déminage, avec pour mission d'aider les autres unités, en déminant, dépiègeant, sécurisant les routes et les pistes. Ils contribueront notamment à libérer l'aéroport de Tombouctou.
En mars, le régiment intervient en Normandie lors de l’épisode neigeux.
Cette même année, il défile le 14 juillet sur les Champs-Élysées.

En novembre 2014, pour les commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, ainsi que pour fêter ses 120 ans, le régiment organise une douzaine d'exercices à travers la ville d'Angers.

Le 6e régiment du génie d'Angers appartient aujourd'hui à la 9e brigade d'infanterie de marine (9e BIMa).

École du génie

L'École du génie (EG) est une école militaire française, basée rue Eblé à Angers. Elle est née en 1995 de la réunion de l'école supérieure du génie militaire (ESGM) venant de Versailles et de l'école d'application du génie (EAG) d'Angers.

En octobre 1945, l'école du génie d'Angers s'installe dans des bâtiments précédemment occupés par le 2e régiment d'artillerie pontonniers, jusqu'en 1894, puis par le 6e régiment du génie. En 1974, elle construit un nouveau casernement sur les terrains des Gaubourgs, qui prend le nom de Berthezène.

En août 1995, l'école d'application du génie et l'école supérieure du génie militaire fusionnent pour donner naissance à l'école supérieure et d'application du génie (ESAG), qui prend le nom d'École du génie en 2009.

Aujourd'hui, c'est l'une des neuf écoles de spécialité du Commandement de la formation de l'armée de Terre (COFAT). L'École du génie est au coeur du Génie, en tant que maison mère de l’arme.

Musée du génie

Le musée du Génie militaire est un site ayant vocation à contribuer à la connaissance et au rayonnement du Génie, situé à côté de l'école du génie, rue Éblé à Angers. Il est géré par l'association Musée du génie.

Le musée retrace l'historique de I'Arme, de son origine jusqu'à nos jours. Un parcours par thème comprend le sas d'imprégnation, la galerie chronologique, un espace thématique et l'espace d'accueil.

Notes

Livret Historique du 6e régiment du génie 1914 1918.
Historique 1914 1918

Sur le même sujet

Renseignements musée du génie

Bibliographie

  • Pierre-Emile Henry, Historique du 6ème régiment du Génie : Reconstitué et mis à jour jusqu'au 1er septembre 1910, G.Paré, 1910
  • Guerre 1914-1918, Historique du 6e Génie, Lithographie militaire Demange, 1920 (voir)
  • Mons. Fossati, Episode militaire à Elbeuf en 1940, Bulletin de la société de l'histoire d'Elbeuf, 15 juillet 1991
    Contient le journal de marche de M. Fossati, sous-lieutenant au 6e Génie, du 21 mai au 23 juin 1940
  • Fabrice Hamelin, 6ème Régiment du génie, Lavauzelle, 1999 (ISBN 2702504256)

Sources et annotations

  • École supérieure et d'application du génie (ESAG), Composante combat - 6° Régiment du génie, 2008
  • École supérieure et d'application du génie (ESAG), L'école du génie d'Angers (1945 - 1995), 2010
  • Ministère de la Défense, École du génie, 15 mars 2012
  • Musée du Génie, Vocation et missions, 2013
  • La Croix, Le 6e régiment du génie d’Angers a envoyé 180 hommes au Mali, 31 janvier 2013
  • Ministère de la Défense, 6e régiment du génie, 14 mai 2013
  • Mairie d'Angers, Le 6e régiment du génie est rentré sain et sauf du Mali, 21 juin 2013
  • Le Courrier de l'Ouest, Un sapeur du 6e Génie très grièvement blessé au Mali, 17 octobre 2013
  • Ministère de la Défense, Les sapeurs de marine se forment à l’EGRAP, 10 février 2014
  • Ouest-France, 700 soldats à l'assaut de la ville, 5 novembre 2014


téléphone