Canton d'Angers-Trélazé/Archive wp : Différence entre versions

De Wiki-Anjou
(Canton d'Angers-Trélazé/Archive wp)
 
(Aucune différence)

Version actuelle datée du 7 décembre 2013 à 07:44

Ceci est une archive de l'article Canton_d'Angers-Trélazé tel qu'il apparaissait sur Wikipédia (fr) le 26 août 2013.
Page Canton_d'Angers-Trélazé (Auteurs), sous licence Creative Commons paternité partage à l’identique.
Certaines présentations n'ont pas été reprises. Cette page est une archive et ne peut être modifiée.


Le canton d'Angers-Trélazé est une division administrative française située dans le département de Maine-et-Loire et la région Pays de la Loire.

Composition

Le canton[1] d'Angers-Trélazé groupe cinq communes et compte 30 564 habitants (recensement de 2010 sans doubles comptes[2]).

L'agglomération angevine se compose aujourd'hui de huit cantons : Angers-Centre, Angers-Est, Angers-Nord, Angers-Nord-Est, Angers-Nord-Ouest, Angers-Ouest, Angers-Sud et Angers-Trélazé.

L'ensemble de ces cantons comprend les communes d'Andard, Angers, Avrillé, Beaucouzé, Bouchemaine, Brain-sur-l'Authion, Cantenay-Épinard, Écouflant, La Meignanne, La Membrolle-sur-Longuenée, Montreuil-Juigné, Pellouailles-les-Vignes, Le Plessis-Grammoire, Le Plessis-Macé, Saint-Barthélemy-d'Anjou, Saint-Lambert-la-Potherie, Saint-Sylvain-d'Anjou, Sarrigné, Trélazé, Villevêque.

Géographie

Situé dans le centre du département, ce canton est organisé autour d'Angers dans l'arrondissement d'Angers. Sa superficie[4],[3] est de moins de 92 km2, et son altitude varie de 0 mètre (Trélazé[4]) à 64 mètres (Angers[4]).

Surfaces et altitudes des communes du canton[4]
Nom de la commune Surface (ha) Alt. mini (m) Alt. maxi (m)
Andard 1 199 16 38
Angers[3] 4 270 12 64
Brain-sur-l'Authion 2 292 15 43
Sarrigné 297 22 57
Trélazé 1 220 0 45

Histoire

Le canton d'Angers (chef-lieu) fut créé en 1790. Initialement constitué en canton unique, il fut éclaté en trois cantons en 1800 : Angers-Nord-Ouest (Angers-Ouest en 1964), Angers-Sud-Est (Angers-Sud en 1964) et Angers-Nord-Est.

En 1964 se rajouta un canton, pour en former au total quatre : Angers-Ouest, Angers-Sud, Angers-Nord, et Angers-Est (Angers-2 en 1973). Puis en 1973, le redécoupage forma sept cantons, numérotés de 1 à 7 : Angers-1, Angers-2, Angers-3, Angers-4, Angers-5, Angers-6 et Angers-7.

C'est en 1982 que s'opérera l'actuel découpage : Angers-1 (1985, Angers-Nord-Est), Angers-2 (1985, Angers-Est), Angers-3 (1985, Angers-Sud), Angers-4 (1985, Angers-Centre), Angers-5 (1985, Angers-Trélazé), Angers-6 (1985, Angers-Ouest), Angers-7 (1985, Angers-Nord), Angers-8 (1985, Angers-Nord-Ouest)[5].

L'actuel canton d'Angers-Trélazé date de 1982, sous la dénomination initiale d'« Angers V ». Il se compose d'une partie du territoire d'Angers, et de la totalité des communes d'Andard, Brain-sur-l'Authion, Sarrigné et Trélazé. Il prit le nom d'Angers-Trélazé en 1985[6].

À sa création le canton d'Angers fut rattaché au district d'Angers, puis en 1800 à l'arrondissement d'Angers[5].

Administration

Le canton d'Angers-Trélazé est la circonscription électorale servant à l'élection des conseillers généraux, membres du conseil général de Maine-et-Loire. Il est rattaché à la deuxième circonscription de Maine-et-Loire.

Liste des conseillers généraux successifs :

  • De 1973 à 1998, Hubert Grimault, UDF-CDS, Député (1988-2002)
  • De 1998 à 2007, Marc Goua, PS, Député depuis 2007 - Maire de Trélazé depuis 1995
  • De 2007 à ..., Grégory Blanc, PS, adjoint au maire de Trélazé

À la suite de la démission pour cause de cumul de mandats de Marc Goua, Grégory Blanc a été élu lors d'une élection partielle organisée les 30 septembre et 7 octobre 2007[7].

Résultats électoraux détaillés

  • Élections cantonales de 2004 : Marc Goua (PS) est élu au 1er tour avec 50,25 % des suffrages exprimés, devant Roch Brancour (UMP) (20,83 %) et Nadine Brucher (VEC) (9,58 %). Le taux de participation est de 62,8 % (11 861 votants sur 18 887 inscrits)[8].
  • Élections cantonales de 2011 : Grégory Blanc (PS) est élu au 2e tour avec 75,98 % des suffrages exprimés, devant Pierre Bahain (UMP) (24,02 %). Le taux de participation est de 40,24 % (8 329 votants sur 20 696 inscrits)[9].

Démographie

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2008 2009
- - - - - 28 497 30 388 30 422 30 232
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)

Notes et références

Références

  1. Un canton est la circonscription électorale servant à l'élection des conseillers généraux, membres du conseil général du département.
  2. Insee, Populations légales 2010 du canton d'Angers-Trélazé, consulté le 15 janvier 2013
    Le terme de « populations légales » regroupe pour chaque commune sa population municipale, sa population comptée à part et sa population totale, somme des deux précédentes (cf définition).
    La population totale 2009 du canton était de 31 212.
  3. a, b et c Pour la population, le chiffre indique le nombre d'angevins habitant ce canton. Le chiffre indiquant la superficie d'Angers est prise dans sa globalité alors que le canton n'en compte qu'une partie.
  4. a, b, c et d IGN, Répertoire Géographique des Communes (RCG 2010), consulté le 2 février 2011
  5. a et b EHESS, Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, Notice communale d'Angers, consultée le 19 mars 2012
  6. Legifrance, Journal officiel du 24/01/1985, page 00979
  7. Ministère de l'Intérieur, Elections cantonales 2007 Angers-Trélazé, 24 octobre 2007
  8. Résultats de l’élection cantonale 2004 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 12 mai 2013.
  9. Résultats de l’élection cantonale 2011 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 12 mai 2013.

Liens externes


hectares

pour cent

Institut national de la statistique et des études économiques

Institut national de l'information géographique et forestière