Les Ponts-de-Cé : Différence entre versions

De Wiki-Anjou
m (relecture)
(natura 2000)
Ligne 67 : Ligne 67 :
 
Quartiers : Outre l'ancienne commune de [[Sorges]], on trouve plusieurs quartiers sur la commune : [[Les Ponts de Cé - La Chesnaie|La Chesnaie]], [[Les Ponts de Cé - La Guillebotte|La Guillebotte]], [[Les Ponts de Cé - L'Ile|L'Ile]], [[Les Ponts de Cé - Saint Aubin|Saint-Aubin]] et [[Les Ponts de Cé - Saint Maurille|Saint-Maurille]].
 
Quartiers : Outre l'ancienne commune de [[Sorges]], on trouve plusieurs quartiers sur la commune : [[Les Ponts de Cé - La Chesnaie|La Chesnaie]], [[Les Ponts de Cé - La Guillebotte|La Guillebotte]], [[Les Ponts de Cé - L'Ile|L'Ile]], [[Les Ponts de Cé - Saint Aubin|Saint-Aubin]] et [[Les Ponts de Cé - Saint Maurille|Saint-Maurille]].
  
Hydrographie : La commune est traversée par trois cours d'eau, la Loire, l'Authion et le Louet. La [[Loire]] la traverse d'est en ouest. Les ponts de Dumnacus et de l'A87 enjambent le fleuve. Venant de la commune voisine de [[Trélazé]], la rivière de l'[[Authion]] traverse également son territoire. Le [[Louet]], bras de la Loire, marque le limite sud-ouest de la commune<ref>Institut national de l'information géographique et forestière (IGN), ''Géoportail (Les Ponts-de-Cé)'', juin 2017</ref>.
+
Hydrographie : La commune est traversée par trois cours d'eau, la Loire, l'Authion et le Louet. La [[Loire]] la traverse d'est en ouest. Les ponts de Dumnacus et de l'A87 enjambent le fleuve. Venant de la commune voisine de [[Trélazé]], la rivière de l'[[Authion]] traverse également son territoire. Le [[Louet]], bras de la Loire, marque le limite sud-ouest de la commune<ref>Institut national de l'information géographique et forestière (IGN), ''Géoportail (Les Ponts-de-Cé)'', juin 2017</ref>. La commune est dans la zone Natura 2000 de la vallée de la Loire entre Nantes et Les Ponts-de-Cé, zone de 90 kilomètres le long de la vallée pour la préservation de la diversité biologique s'intégrant dans l'entité écologique du bassin de la Loire<ref>DREAL Pays de la Loire (Ministère de l'Écologie), ''Données communales - FR5212002 Vallée de la Loire de Nantes aux Ponts-de-Cé et ses annexes'', juin 2017 (Arrêté du préfet de la Loire-Atlantique en date du 2 décembre 2011 et du préfet de Maine-et-Loire en date du 24 novembre 2011, n° DREAL 2011-44/49-01)</ref>.
  
 
Sur la rive droite de la Loire se trouve la levée de Belle Poule, qui s'étend des Ponts-de-Cé à La Daguenière<ref>Institut national de l'information géographique et forestière (IGN), ''Géoportail (levée de Belle Poule)'', mars 2017 — Sur ce sujet, voir [[Val angevin]].</ref>. La digue en rive droite de la Loire, dite [[Val angevin#Histoire et patrimoine|la Grande Levée]], et dont l'origine remonte au Moyen Âge, s'étend en Anjou de Varennes-sur-Loire aux Ponts-de-Cé<ref>Mission Val de Loire (syndicat mixte interrégional des régions Centre-Val de Loire et Pays de la Loire), ''La grande levée d'Anjou'', avril 2017</Ref>.
 
Sur la rive droite de la Loire se trouve la levée de Belle Poule, qui s'étend des Ponts-de-Cé à La Daguenière<ref>Institut national de l'information géographique et forestière (IGN), ''Géoportail (levée de Belle Poule)'', mars 2017 — Sur ce sujet, voir [[Val angevin]].</ref>. La digue en rive droite de la Loire, dite [[Val angevin#Histoire et patrimoine|la Grande Levée]], et dont l'origine remonte au Moyen Âge, s'étend en Anjou de Varennes-sur-Loire aux Ponts-de-Cé<ref>Mission Val de Loire (syndicat mixte interrégional des régions Centre-Val de Loire et Pays de la Loire), ''La grande levée d'Anjou'', avril 2017</Ref>.
  
Balades et randonnées : Son territoire fait partie du Val de Loire, zone inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. Le [[sentier GR 3]] (Montsoreau, Champtoceaux) passe par la commune.
+
Balades et randonnées : Le [[sentier GR 3]] (Montsoreau, Champtoceaux) passe par la commune.
  
 
== Services publics ==
 
== Services publics ==

Version du 18 mai 2019 à 06:05

Les Ponts-de-Cé
Département Maine-et-Loire
Territoire Région d'Angers
Arrondissement arr. d'Angers
Canton cant. des Ponts-de-Cé
Intercommunalité cu Angers Loire Métropole
Code Insee, postal 49246, 49130
Habitants Les Ponts-de-Céais(es)
Données locales altitudes, coordonnées, exploitations, populations, secteurs, superficies
Site web Site officiel
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Les Ponts-de-Cé est une commune ligérienne de l'ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), au sud de l'agglomération d'Angers, et dans la zone du Val de Loire inscrite au patrimoine mondial.


Situation administrative

La commune des Ponts-de-Cé est membre de la communauté urbaine Angers-Loire-Métropole, et se trouve dans le canton des Ponts-de-Cé, dont elle est bureau centralisateur, et l'arrondissement d'Angers.

Son code commune (Insee) est 49246 et son code postal est 49130. Les habitants se nomment les Ponts-de-céais et les Ponts-de-céaises.

Mairie : 7 rue Charles de Gaulle, 49130 Les Ponts-de-Cé (tél. 02 41 79 75 75).

Histoire et patrimoine

Traversée par trois cours d'eau (Loire, Authion, Louet), les premiers ponts remontent à l'époque romaine. Pour défendre ce passage de la Loire, un château en bois est édifié au IXe siècle pour barrer la route aux Vikings. Plus tard, au XIIe, un château fort en pierres est édifié[1].

En 1791, Les Ponts-de-Cé absorbe la commune de Sorges.

Édifices sur la commune[2],[3] :

  • Le château de Belle-Poule ;
  • Le château des Ponts-de-Cé (classé MH), donjon du XVe siècle, vestige de l'une des résidences du roi René, devenu musée municipal en 1974 ;
  • Le château Rivet, des XVe et XVIe siècles, avec chapelle classée MH ;
  • Le couvent des Cordelières ;
  • L'église Saint-Aubin (MH), des XVe, XVIe et XIXe siècles ;
  • L'église Saint-Maurice (Sorges) ;
  • L'église Saint-Maurille ;
  • Moulin à vent dit le moulin Marcille ;
  • La statue de Dumnacus, sur le pont de la Loire.

Mention du camp de César au XIXe siècle dans la carte de Victor Levasseur (1852).

On trouvait des carrières d'ardoise sur la commune, à La Glardière et à Belle-Poule[4].

Son territoire se trouve sur la zone du Val de Loire, entre Sully-sur-Loire et Chalonnes, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO[5].

Loisirs et culture

Entendu aux Ponts-de-Cé : « Il a pas inventé la corde à tourner le vent ».

Musée des coiffes et des traditions : Situé dans le donjon du château des Ponts-de-Cé (4 avenue Charles-de-Gaulle), le musée présente des coiffes et bonnets d'Anjou, des costumes traditionnels du XIXe siècle, et une collection de poupées folkloriques. L'établissement municipal comprend sept salles consacrées aux collections permanentes[6].

Tous les ans a lieu la Baillée des filles, l'une des plus anciennes fête médiévale de la région, dont 2017 est annonçée comme étant la 547e édition. Au programme un marché médiéval, le jeu de la Soule, un spectacle de fauconnerie, le grand tournoi des chevaliers, etc[7].

Présence de plusieurs équipements sportifs et pratique de plusieurs activités sportives comme le football, la gymnastique, le cyclisme, etc[8].

Agriculture

La commune se trouve dans le Val d'Authion, vaste zone agricole irriguée par la rivière de l'Authion.

Le comice agricole et viticole du canton des Ponts-de-Cé s'est déroulé en 2013 à Sainte-Gemmes-sur-Loire, et en 2014 à Juigné-sur-Loire[9].

Espace et territoire

Photographie aux Ponts-de-Cé.

Quartiers : Outre l'ancienne commune de Sorges, on trouve plusieurs quartiers sur la commune : La Chesnaie, La Guillebotte, L'Ile, Saint-Aubin et Saint-Maurille.

Hydrographie : La commune est traversée par trois cours d'eau, la Loire, l'Authion et le Louet. La Loire la traverse d'est en ouest. Les ponts de Dumnacus et de l'A87 enjambent le fleuve. Venant de la commune voisine de Trélazé, la rivière de l'Authion traverse également son territoire. Le Louet, bras de la Loire, marque le limite sud-ouest de la commune[10]. La commune est dans la zone Natura 2000 de la vallée de la Loire entre Nantes et Les Ponts-de-Cé, zone de 90 kilomètres le long de la vallée pour la préservation de la diversité biologique s'intégrant dans l'entité écologique du bassin de la Loire[11].

Sur la rive droite de la Loire se trouve la levée de Belle Poule, qui s'étend des Ponts-de-Cé à La Daguenière[12]. La digue en rive droite de la Loire, dite la Grande Levée, et dont l'origine remonte au Moyen Âge, s'étend en Anjou de Varennes-sur-Loire aux Ponts-de-Cé[13].

Balades et randonnées : Le sentier GR 3 (Montsoreau, Champtoceaux) passe par la commune.

Services publics

Le 11 janvier 2011 des élèves du collège François Villon ont participé à une journée de sensibilisation sur le thème « Comment dire l'enfance en danger ? ».

Notes

  1. Mairie des Ponts-de-Cé, L'histoire, juin 2017
  2. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Les Ponts-de-Cé), mai 2012
  3. Mairie des Ponts-de-Cé, Patrimoine, septembre 2014
  4. CEREMA – DTer Ouest – DLRC d'Angers, Atlas des cavités souterraines – Région nord de la Loire – Les Ponts de Cé, décembre 2015
  5. DREAL Pays de la Loire (Ministère de l'Écologie), Données communales - 933 Val de Loire entre Sully-sur-Loire et Chalonnes, juin 2017
  6. Mairie des Ponts-de-Cé, Château-musée des coiffes et des traditions, mars 2012 et juin 2017
  7. Mairie des Ponts-de-Cé, La baillée des filles 547ème édition, mai 2017
  8. Mairie des Ponts-de-Cé, Associations, octobre 2017
  9. Comice agricole et viticole du canton des Ponts-de-Cé, septembre 2014
  10. Institut national de l'information géographique et forestière (IGN), Géoportail (Les Ponts-de-Cé), juin 2017
  11. DREAL Pays de la Loire (Ministère de l'Écologie), Données communales - FR5212002 Vallée de la Loire de Nantes aux Ponts-de-Cé et ses annexes, juin 2017 (Arrêté du préfet de la Loire-Atlantique en date du 2 décembre 2011 et du préfet de Maine-et-Loire en date du 24 novembre 2011, DREAL 2011-44/49-01)
  12. Institut national de l'information géographique et forestière (IGN), Géoportail (levée de Belle Poule), mars 2017 — Sur ce sujet, voir Val angevin.
  13. Mission Val de Loire (syndicat mixte interrégional des régions Centre-Val de Loire et Pays de la Loire), La grande levée d'Anjou, avril 2017
Voir aussi les formes anciennes du nom.


Institut national de la statistique et des études économiques

téléphone

Monument historique, bâtiment ou objet inscrit ou classé

Institut national de l'information géographique et forestière

numéro