Moulin à vent de la Garde : Différence entre versions

De Wiki-Anjou
m
(cplt)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
[[Fichier:avrille moulin de la garde 2011a.jpg|right|thumb|upright=1.1|alt=Photographie du moulin.]]
 
[[Fichier:avrille moulin de la garde 2011a.jpg|right|thumb|upright=1.1|alt=Photographie du moulin.]]
Édifié au {{XVIIs}}, le '''moulin de la Garde''' est un moulin à vent angevin se trouvant à [[Avrillé]] en [[Maine-et-Loire]], au nord-ouest d'Angers, à proximité de la route D775.
+
Édifié au {{XVIIs}}, le '''moulin de la Garde''' est un moulin à vent angevin se trouvant à [[Avrillé]] en [[Maine-et-Loire]], au nord-ouest d'Angers, à proximité de La Perrière.
  
  
La commune d'Avrillé est située en périphérie d'Angers, sur les [[unités paysagères]] du plateau du Segréen, des Basses vallées angevines et de la confluence angevine. Son altitude varie de 17 à 62 mètres. On y trouve deux moulins à vent, le moulin de la Croix Cadeau et le moulin de la Garde. Ce dernier, appelé aussi moulin de la Perrière, est sans doute construit au {{XVIIIs}} ({{Temps modernes}}), et relevait à l'époque de la seigneurie de la Perrière. Il est de type [[Moulin-cavier|cavier]]. Il s'élève à environ 4 mètres de hauteur, et est équipé d'[[ailes Berton]]. La base cylindrique contient la cave où se trouvent les meules. Son activité cesse en 1920. Il sera restauré et remis au vent en 1984<ref>Institut national de l'information géographique et forestière (IGN), ''Géoportail (Avrillé)'', avril 2017</ref>{{,}}<ref name="PA00108955">Ministère de la Culture, ''Base Mérimée (Moulin à vent de la Garde, PA00108955)'', 10 décembre 2015</ref>{{,}}<ref>Mairie d'Avrillé, ''Patrimoine (Les moulins de la Garde et de la Croix-Cadeau)'', avril 2017</ref>.
+
La commune d'Avrillé est située en périphérie d'Angers, sur les [[unités paysagères]] du plateau du Segréen, des Basses vallées angevines et de la confluence angevine. Son altitude varie de 17 à 62 mètres. On y trouve deux moulins à vent, le [[Moulin à vent de la Croix Cadeau|moulin de la Croix Cadeau]] et le moulin de la Garde. Ce dernier, appelé aussi moulin de la Perrière, est sans doute construit au {{XVIIs}} ({{Temps modernes}}) et relève à l'époque de la seigneurie de la Perrière. Il est de type [[Moulin-cavier|cavier]], s'élève à environ 4 mètres de hauteur et est équipé d'[[ailes Berton]]. Le massereau n'est pas en maçonnerie mais en charpente couverte d'ardoises. La base cylindrique contient la cave où se trouvent les meules. Son activité cesse en 1920. Il sera restauré et remis au vent en 1984<ref>Institut national de l'information géographique et forestière (IGN), ''Géoportail (Avrillé)'', avril 2017</ref>{{,}}<ref name="PA00108955">Ministère de la Culture, ''Base Mérimée (Moulin à vent de la Garde, PA00108955)'', 10 décembre 2015</ref>{{,}}<ref>Mairie d'Avrillé, ''Patrimoine (Les moulins de la Garde et de la Croix-Cadeau)'', avril 2017</ref>.
  
Le bâtiment se situe rue du Moulin (47° 30′ 34″ Nord et 0° 35′ 01″ Ouest). Il a été inscrit aux Monuments historiques par arrêté du 5 novembre 1982, et est la propriété d'une personne privée<ref name="PA00108955" />.
+
Le moulin à vent de la Garde se situe à l'est de la commune, chemin des Vignes (47° 30′ 34″ Nord et 0° 35′ 01″ Ouest). Il a été inscrit aux Monuments historiques par arrêté du 5 novembre 1982 et est la propriété d'une personne privée<ref name="PA00108955" />. Deux autres ouvrages de la communes sont inscrits aux Monuments historiques, le château de la Perrière et le prieuré de la Haie aux Bonshommes.
  
 
== Notes ==
 
== Notes ==

Version actuelle datée du 14 juin 2019 à 17:45

Photographie du moulin.

Édifié au XVIIe siècle, le moulin de la Garde est un moulin à vent angevin se trouvant à Avrillé en Maine-et-Loire, au nord-ouest d'Angers, à proximité de La Perrière.


La commune d'Avrillé est située en périphérie d'Angers, sur les unités paysagères du plateau du Segréen, des Basses vallées angevines et de la confluence angevine. Son altitude varie de 17 à 62 mètres. On y trouve deux moulins à vent, le moulin de la Croix Cadeau et le moulin de la Garde. Ce dernier, appelé aussi moulin de la Perrière, est sans doute construit au XVIIe siècle (Temps modernes) et relève à l'époque de la seigneurie de la Perrière. Il est de type cavier, s'élève à environ 4 mètres de hauteur et est équipé d'ailes Berton. Le massereau n'est pas en maçonnerie mais en charpente couverte d'ardoises. La base cylindrique contient la cave où se trouvent les meules. Son activité cesse en 1920. Il sera restauré et remis au vent en 1984[1],[2],[3].

Le moulin à vent de la Garde se situe à l'est de la commune, chemin des Vignes (47° 30′ 34″ Nord et 0° 35′ 01″ Ouest). Il a été inscrit aux Monuments historiques par arrêté du 5 novembre 1982 et est la propriété d'une personne privée[2]. Deux autres ouvrages de la communes sont inscrits aux Monuments historiques, le château de la Perrière et le prieuré de la Haie aux Bonshommes.

Notes

Sur le même sujet

Moulin à vent de Gasté, autre moulin cavier.
Moulins de Maine-et-Loire
Monuments historiques de Maine-et-Loire

Sources et annotations

  1. Institut national de l'information géographique et forestière (IGN), Géoportail (Avrillé), avril 2017
  2. a et b Ministère de la Culture, Base Mérimée (Moulin à vent de la Garde, PA00108955), 10 décembre 2015
  3. Mairie d'Avrillé, Patrimoine (Les moulins de la Garde et de la Croix-Cadeau), avril 2017


Institut national de l'information géographique et forestière