Pépinières André Briant : Différence entre versions

De Wiki-Anjou
m (coquille)
m (aussi)
 
Ligne 34 : Ligne 34 :
 
Sur le même sujet
 
Sur le même sujet
 
:• [[Pépinières Levavasseur]]
 
:• [[Pépinières Levavasseur]]
 +
:• [[Pépinières Ernest Turc]]
 
:• [[Semences Vilmorin]]
 
:• [[Semences Vilmorin]]
 
:• [[Société d'horticulture d'Angers]]
 
:• [[Société d'horticulture d'Angers]]
:• [[Pôle végétal Végépolys]]
 
  
 
Sources et annotations
 
Sources et annotations

Version actuelle datée du 9 novembre 2019 à 08:00

André Briant
Logo de l'entreprise.
Société André Briant Jeunes Plants
Localisation Saint-Barthélemy-d'Anjou
(Maine-et-Loire, France)
Secteur Reproduction de plantes
Créée en 1933
Notes
Aide à la rédaction
Compléter - Témoigner - Créer une page

La société André Briant jeunes plants (ABJP) est une entreprise horticole angevine basée à Saint-Barthélemy-d'Anjou, en Maine-et-Loire (région Pays de la Loire), spécialisée dans la reproduction de plantes.


L'activité

Les pépinières Charles Briant sont fondées à Angers en 1933 et se développent dans les années 1960. André Briant en prend la direction à cette époque et décide en 1965 de se spécialiser dans la multiplication[1]. La société André Briant Jeunes Plants devient l'une des plus importante pépinière européenne. Elle cultive près de 2 000 variétés sur les 150 hectares exploités en Anjou. En 2004, André Briant cède l'entreprise à Michel Conte, basé en Dordogne, qui détient une vingtaine de magasins Jardiland[2].

La société André Briant jeunes plants (ABJP) devient leader européen des jeunes plants horticoles[3]. Au milieu des années 2010, les entreprises angevines d'horticulture sont dans la crise : les pépinières André Briant sont déficitaires (un million d'euros de pertes sur 9 millions de chiffre d'affaires en 2013), la société Chauvin horticulture à Montjean-sur-Loire, spécialiste de l'hortensia, en redressement judiciaire est liquidée, et les entreprises Gaignard fleurs aux Ponts-de-Cé et les pépinières Levavasseur à Brain-sur-l'Authion sont aussi en difficultés[4],[5]. En octobre 2014, le groupe Jardiland céde l'entreprise aux pépinières Jean Huchet, situées en Ille-et-Vilaine[6],[7].

En 2017, l'entreprise André Briant et les pépinières Multibaies s'associent pour créer le Laboratoire angevin des plantes (LAP), une société de technologie végétale[3].

À la fin des années 2010, la société André Briant jeunes plants propose plus d'une quinzaine de familles : arbres d'ornement, arbustes caducs, arbustes couvre-sol, arbustes persistants, puis et topiaires, conifères d'ornement, rosiers, plantes grimpantes, plantes de terre de bruyère, arbustes de haies, conifères de haies, arbustes fruitiers, plantes de climat doux, des lavandes, plantes vivaces, graminées et fougères[8].

L'entreprise

La société André Briant jeunes plants (sigle ABJP) est en 2019 une société par actions simplifiée à associé unique (SASU) située à Saint-Barthélemy-d'Anjou (Maine-et-Loire), La Bouvinerie. Immatriculée sous sa forme actuelle le 24 février 1972, son activité concerne la reproduction de plantes (0130Z). Sa présidence est assurée par Aurore Investissements. En 2017-2018, elle a réalisée un chiffre d'affaires de 7 438 400 (6 789 400 l'année précédente) pour un résultat de 59 700 (-219 500 l'année précedente). Son effectif était de 104 personnes[9].

La société Laboratoire angevin des plantes (sigle LAP) est en 2019 une société à responsabilité limitée (SARL) située à Saint-Barthélemy-d'Anjou, La Bouvinerie. Immatriculée sous sa forme actuelle le 4 août 2016, son activité concerne la reproduction de plantes (0130Z). En 2017-2018, elle a réalisée un chiffre d'affaires de 426 800 pour un résultat de -15 600 [10].

La société Pépinières Jean Huchet est en 2019 une société par actions simplifiée (SAS) située à Gennes-sur-Seiche (Ille-et-Vilaine), Les Creulais. Immatriculée sous sa forme actuelle le 18 mai 1994, son activité concerne la culture de fruits à pépins et à noyau (0124Z). Sa présidence est assurée par Aurore Investissements. En 2017-2018, elle a réalisée un chiffre d'affaires de 3 074 700 (3 168 500 l'année précédente) pour un résultat de -61 800 (101 000 l'année précédente)[11].

Témoignages

Picto crayon. Vous avez travaillé dans cette entreprise ? Alors, racontez nous…

Notes

Sur le même sujet

Pépinières Levavasseur
Pépinières Ernest Turc
Semences Vilmorin
Société d'horticulture d'Angers

Sources et annotations

  1. André Briant jeunes Plants, Historique, novembre 2007
  2. Les Échos (Emmanuel Guimard), Le Périgourdin Michel Conte reprend l'angevin André Briant Jeunes Plants, 19 octobre 2004
  3. a et b Ouest-France (Xavier Bonnardel), Le Labo angevin des plantes sort de l'éprouvette, 23 septembre 2017
  4. Ouest-France (Xavier Bonnardel), Horticulture. Les entreprises angevines dans la crise, 25 septembre 2014
  5. Angers Mag, L'horticulture angevine à la recherche d'un nouveau souffle, 14 et 16 octobre 2014
  6. Le Lien Horticole, L'horizon s'éclaircit pour ABJP, 13 octobre 2014
  7. Ouest-France, Économie. Gennes-sur-Seiche : Huchet reprend les pépinières de Jardiland, 30 octobre 2014
  8. André Briant jeunes Plants, La gamme - Familles, août 2019
  9. Infogreffe, Registre des sociétés (072 200 454 R.C.S. Angers), août 2019
  10. Infogreffe, Registre des sociétés (821 920 519 R.C.S. Angers), août 2019
  11. Infogreffe, Registre des sociétés (395 026 677 R.C.S. Rennes), août 2019

Lien externe

Site web d'André Briant


euros