Verre à vin d'Anjou : Différence entre versions

De Wiki-Anjou
m (li 1914 1920)
m
 
(2 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
[[Fichier:L'Anjou ses vignes et ses vins de Paul Maisonneuve - p 235 illustration.jpeg|right|thumb|upright=0.5|link=L'Anjou ses vignes et ses vins de Paul Maisonneuve - p 235|alt=Page 235 de L'Anjou ses vignes et ses vins de Paul Maisonneuve.]]
 
[[Fichier:L'Anjou ses vignes et ses vins de Paul Maisonneuve - p 235 illustration.jpeg|right|thumb|upright=0.5|link=L'Anjou ses vignes et ses vins de Paul Maisonneuve - p 235|alt=Page 235 de L'Anjou ses vignes et ses vins de Paul Maisonneuve.]]
Né dans le années 1910, le '''verre à vin d’Anjou''' a une silhouette très particulière, identitaire de la région.
+
Né dans le années 1910, le '''verre à vin d'Anjou''' a une silhouette très particulière, identitaire de la région.
  
  
 
== Les verres à vin ==
 
== Les verres à vin ==
À chaque vin, son verre. L’usage des verres se généralise au {{XIXs}}. À la fin du {{XIXe}} apparaît une première distinction de forme entre les verres à pied de Bordeaux et de Bourgogne. Le verre à Bordeaux est effilé, refermé vers l’intérieur, avec une ouverture large. Celui à Bourgogne est de forme arrondie et ouvert vers l’extérieur. Le verre à Champagne est effilé.
+
À chaque vin, son verre. L'usage des verres se généralise au {{XIXs}}. À la fin du {{XIXe}} apparaît une première distinction de forme entre les verres à pied de Bordeaux et de Bourgogne. Le verre à Bordeaux est effilé, refermé vers l'intérieur, avec une ouverture large. Celui à Bourgogne est de forme arrondie et ouvert vers l'extérieur. Le verre à Champagne est effilé.
  
 
== Le verre à vin d'Anjou ==
 
== Le verre à vin d'Anjou ==
C’est dans les années 1910 qu’apparait l’idée d’un verre à vin d’Anjou, notamment à l’initiative du viticulteur André Gilles-Deperrière et du journaliste Raymond Brunet. En avril 1914, l’''union des viticulteurs de Maine-et-Loire'' lance un concours pour la création d’un verre. Il doit être de forme inédite, pas trop fragile, élégant, et mettre en valeur les qualités du vin d’Anjou. Plus de trois cents projets sont présentés, dont beaucoup en provenance du Nord. [[Marc Leclerc]], y présente également son projet.
+
C'est dans les années 1910 qu'apparait l'idée d'un verre à vin d'Anjou, notamment à l'initiative du viticulteur André Gilles-Deperrière et du journaliste Raymond Brunet. En avril 1914, l'''union des viticulteurs de Maine-et-Loire'' lance un concours pour la création d'un verre. Il doit être de forme inédite, pas trop fragile, élégant, et mettre en valeur les qualités du vin d'Anjou. Plus de trois cents projets sont présentés, dont beaucoup en provenance du Nord. [[Marc Leclerc]], y présente également son projet.
  
Le 30 mai [[1914]] le jury retient le projet de [[Louis Mignot]], viticulteur à Rochefort-sur-Loire. Le verre à vin d’Anjou est né. Un comité de patronage est mis en place pour procéder à sa fabrication, mais la Première Guerre mondiale retarde le projet. Le verre est finalement présenté au public en janvier [[1920]], à l’occasion de la 15{{e}} foire aux vins d’Anjou.
+
Le 30 mai [[1914]] le jury retient le projet de [[Louis Mignot]], viticulteur à Rochefort-sur-Loire. Le verre à vin d'Anjou est né. Un comité de patronage est mis en place pour procéder à sa fabrication, mais la Première Guerre mondiale retarde le projet. Le verre est finalement présenté au public en janvier [[1920]], à l'occasion de la 15{{e}} foire aux vins d'Anjou.
  
 
{{citation|Le jury a fait le choix d'un verre à l'allure simple et noble, assez haut monté, dont la tige droite porte une coupe à fond plat et large, d'où les parois s'élèvent en s'inclinant légèrement en dedans, de manière à en rétrécir quelque peu l'orifice.}} (M. Maisonneuve dans ''L'illustration'' du 18 février 1922)
 
{{citation|Le jury a fait le choix d'un verre à l'allure simple et noble, assez haut monté, dont la tige droite porte une coupe à fond plat et large, d'où les parois s'élèvent en s'inclinant légèrement en dedans, de manière à en rétrécir quelque peu l'orifice.}} (M. Maisonneuve dans ''L'illustration'' du 18 février 1922)
  
En 1925, sa vente atteint {{formatnum:100000}} exemplaires. Cette même année, c’est au tour de la [[Bouteille à vin d'Anjou|bouteille à vin d’Anjou]] d’être créée, fabriquée par les verreries mécaniques de l’Anjou.
+
En 1925, sa vente atteint {{formatnum:100000}} exemplaires. Cette même année, c'est au tour de la [[bouteille à vin d'Anjou]] d'être créée, fabriquée par les Verreries mécaniques de l'Anjou.
  
 
== Notes ==
 
== Notes ==
 
Sur le même sujet
 
Sur le même sujet
* [[Bouteille à vin d'Anjou]]
+
:• [[Bouteille à vin d'Anjou]]
* [[Fête des vins d'Anjou]]
+
:• [[Tire-bouchon cep de vigne]]
* [[Viticulture en Anjou]]
+
:• [[Fête des vins d'Anjou]]
* [[Pressoirs Vaslin]]
+
:• [[Viticulture en Anjou]]
  
Sources, dont
+
Sources et annotations
* Louis Forest, ''[[Magazine L'Illustration du 18 février 1922 - Verre à vin d'Anjou|Le verre à vin d'Anjou]]'', dans ''L'Illustration'' du 18 février 1922  
+
:• Louis Forest, ''[[Magazine L'Illustration du 18 février 1922 - Verre à vin d'Anjou|Le verre à vin d'Anjou]]'', dans ''L'Illustration'' du 18 février 1922  
* Paul Maisonneuve, ''[[L'Anjou ses vignes et ses vins de Paul Maisonneuve - p 225|L'Anjou, ses vignes et ses vins]]'', 1926
+
:• Paul Maisonneuve, ''[[L'Anjou ses vignes et ses vins de Paul Maisonneuve - p 225|L'Anjou, ses vignes et ses vins]]'', 1926
* Janine Brouard - Groupe de recherches ethnologiques de l'Anjou, ''Les vignerons en Anjou'', Éditions L'Harmattan, 1990, p. 32
+
:• Janine Brouard - Groupe de recherches ethnologiques de l'Anjou, ''Les vignerons en Anjou'', Éditions L'Harmattan, 1990, p. 32
* Mairie d'Angers, ''Vivre à Angers - Le premier verre à vin d'Anjou'', février 2012
+
:• Mairie d'Angers, ''Vivre à Angers - Le premier verre à vin d'Anjou'', février 2012
* Le Figaro, ''Vins rouges : choisir les meilleurs verres'', juin 2012
+
:• Le Figaro, ''Vins rouges : choisir les meilleurs verres'', juin 2012
  
  
Ligne 33 : Ligne 33 :
  
 
[[Catégorie:Produit régional]]
 
[[Catégorie:Produit régional]]
 +
[[Catégorie:Rochefort-sur-Loire]]

Version actuelle datée du 8 août 2020 à 05:53

Page 235 de L'Anjou ses vignes et ses vins de Paul Maisonneuve.

Né dans le années 1910, le verre à vin d'Anjou a une silhouette très particulière, identitaire de la région.


Les verres à vin

À chaque vin, son verre. L'usage des verres se généralise au XIXe siècle. À la fin du XIXe apparaît une première distinction de forme entre les verres à pied de Bordeaux et de Bourgogne. Le verre à Bordeaux est effilé, refermé vers l'intérieur, avec une ouverture large. Celui à Bourgogne est de forme arrondie et ouvert vers l'extérieur. Le verre à Champagne est effilé.

Le verre à vin d'Anjou

C'est dans les années 1910 qu'apparait l'idée d'un verre à vin d'Anjou, notamment à l'initiative du viticulteur André Gilles-Deperrière et du journaliste Raymond Brunet. En avril 1914, l'union des viticulteurs de Maine-et-Loire lance un concours pour la création d'un verre. Il doit être de forme inédite, pas trop fragile, élégant, et mettre en valeur les qualités du vin d'Anjou. Plus de trois cents projets sont présentés, dont beaucoup en provenance du Nord. Marc Leclerc, y présente également son projet.

Le 30 mai 1914 le jury retient le projet de Louis Mignot, viticulteur à Rochefort-sur-Loire. Le verre à vin d'Anjou est né. Un comité de patronage est mis en place pour procéder à sa fabrication, mais la Première Guerre mondiale retarde le projet. Le verre est finalement présenté au public en janvier 1920, à l'occasion de la 15e foire aux vins d'Anjou.

« Le jury a fait le choix d'un verre à l'allure simple et noble, assez haut monté, dont la tige droite porte une coupe à fond plat et large, d'où les parois s'élèvent en s'inclinant légèrement en dedans, de manière à en rétrécir quelque peu l'orifice. » (M. Maisonneuve dans L'illustration du 18 février 1922)

En 1925, sa vente atteint 100 000 exemplaires. Cette même année, c'est au tour de la bouteille à vin d'Anjou d'être créée, fabriquée par les Verreries mécaniques de l'Anjou.

Notes

Sur le même sujet

Bouteille à vin d'Anjou
Tire-bouchon cep de vigne
Fête des vins d'Anjou
Viticulture en Anjou

Sources et annotations

• Louis Forest, Le verre à vin d'Anjou, dans L'Illustration du 18 février 1922
• Paul Maisonneuve, L'Anjou, ses vignes et ses vins, 1926
• Janine Brouard - Groupe de recherches ethnologiques de l'Anjou, Les vignerons en Anjou, Éditions L'Harmattan, 1990, p. 32
• Mairie d'Angers, Vivre à Angers - Le premier verre à vin d'Anjou, février 2012
• Le Figaro, Vins rouges : choisir les meilleurs verres, juin 2012