Îlais : Différence entre versions

De Wiki-Anjou
(relecture)
(cplt)
 
Ligne 7 : Ligne 7 :
 
Nom commun, singulier et pluriel.
 
Nom commun, singulier et pluriel.
  
En Anjou, un ''îlais'' est un habitant d'une île de la Loire, celui qui habite un une île de la Loire (voir aussi ''[[vallerot]]''). En Français, ''îlien''.
+
En Anjou, un ''îlais'' (parfois ''îliers'') est un habitant d'une île de la Loire, celui qui habite une île de la Loire (voir aussi ''[[vallerot]]'') par opposition à ''[[champnas]]'', ''[[valléias]]''. En Français, ''îlien''.
  
 
Exemple : Les habitants de l'[[île de Chalonnes]] sont des îlais.
 
Exemple : Les habitants de l'[[île de Chalonnes]] sont des îlais.
Ligne 13 : Ligne 13 :
 
{{-DicoNotes-}}
 
{{-DicoNotes-}}
 
* Voir [[nom des habitants]].
 
* Voir [[nom des habitants]].
 +
* Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, ''Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou'', Germain & Grassin, 1908, t. 1, p. 489
 
* Pierre-Louis Augereau, ''Les secrets des noms de communes et lieux-dits du Maine-et-Loire'', Cheminements, 2004, p. 10
 
* Pierre-Louis Augereau, ''Les secrets des noms de communes et lieux-dits du Maine-et-Loire'', Cheminements, 2004, p. 10
  

Version actuelle datée du 7 février 2020 à 18:23


Parler angevin

Dictionnaire angevin

Mots concernant le parler angevin.

Aide à la rédaction


Patois angevin (dictionnaire) En patois angevin

îlais

Mot

Nom commun, singulier et pluriel.

En Anjou, un îlais (parfois îliers) est un habitant d'une île de la Loire, celui qui habite une île de la Loire (voir aussi vallerot) par opposition à champnas, valléias. En Français, îlien.

Exemple : Les habitants de l'île de Chalonnes sont des îlais.

Patois et parler angevin (ressources) Notes

  • Voir nom des habitants.
  • Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou, Germain & Grassin, 1908, t. 1, p. 489
  • Pierre-Louis Augereau, Les secrets des noms de communes et lieux-dits du Maine-et-Loire, Cheminements, 2004, p. 10


tome

page