Congrès international d'horticulture 2022 Angers : Différence entre versions

De Wiki-Anjou
m (li Pépinières Ernest Turc)
(cplt)
 
Ligne 8 : Ligne 8 :
 
Important centre horticole, Angers s'est portée candidate pour recevoir le congrès avec un projet porté par un comité composé de l'[[Site Inra d'Angers|Institut national de la recherche agronomique]] (INRA), [[Pôle végétal Végépolys|Végépolys]], [[Agrocampus Ouest centre d'Angers|Agrocampus Ouest]], le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD), l'Université d'Angers, et présidé par François Laurens, chercheur à l'Inra. Après Lisbonne au Portugal en 2010, Brisbane en Australie en 2014 et Istanbul en Turquie en 2018, la candidature d'Angers est retenue face à celle de Pékin<ref name="inra-2015" />{{,}}<ref name="co-8aout2018">Le Courrier de l'Ouest, ''Angers Horticulture : pourquoi Angers l'a emporté face à Pékin'', 8 août 2018</ref>.
 
Important centre horticole, Angers s'est portée candidate pour recevoir le congrès avec un projet porté par un comité composé de l'[[Site Inra d'Angers|Institut national de la recherche agronomique]] (INRA), [[Pôle végétal Végépolys|Végépolys]], [[Agrocampus Ouest centre d'Angers|Agrocampus Ouest]], le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD), l'Université d'Angers, et présidé par François Laurens, chercheur à l'Inra. Après Lisbonne au Portugal en 2010, Brisbane en Australie en 2014 et Istanbul en Turquie en 2018, la candidature d'Angers est retenue face à celle de Pékin<ref name="inra-2015" />{{,}}<ref name="co-8aout2018">Le Courrier de l'Ouest, ''Angers Horticulture : pourquoi Angers l'a emporté face à Pékin'', 8 août 2018</ref>.
  
La 31{{e}} édition du congrès se déroulera en France, à [[Angers]], du 14 au 20 août 2022. Les chercheurs échangeront sur l'horticulture, mais aussi sur les filières végétales spécialisées : fruits, légumes, semences, vin, plantes ornementales, etc. Angers sera alors la capitale du végétal<ref name="inra-2015" />{{,}}<ref>Ouest-France, ''Angers, capitale du végétal en 2022'', 23 et 25 août 2014</ref>{{,}}<ref name="co-8aout2018" />.
+
La 31{{e}} édition du Congrès international des sciences horticoles (IHC2022) se déroulera en France, à [[Angers]], du 14 au 20 août 2022. Les chercheurs échangeront sur l'horticulture, mais aussi sur les filières végétales spécialisées : fruits, légumes, semences, vin, plantes ornementales, etc. Angers sera alors la capitale du végétal<ref name="inra-2015" />{{,}}<ref>Ouest-France, ''Angers, capitale du végétal en 2022'', 23 et 25 août 2014</ref>{{,}}<ref name="co-8aout2018" />.
  
 
En 1932, le 10{{e}} congrès international d'horticulture s'était déroulé à Paris<ref>A. Meunissier, ''Le Congrès international d'Horticulture de Paris'', dans ''Revue de botanique appliquée et d'agriculture coloniale'', 12ᵉ année, bulletin n° 135, novembre 1932, pp. 925-934</ref>.
 
En 1932, le 10{{e}} congrès international d'horticulture s'était déroulé à Paris<ref>A. Meunissier, ''Le Congrès international d'Horticulture de Paris'', dans ''Revue de botanique appliquée et d'agriculture coloniale'', 12ᵉ année, bulletin n° 135, novembre 1932, pp. 925-934</ref>.
  
 
== Le végétal angevin ==
 
== Le végétal angevin ==
En région [[Pays de la Loire]], située dans l'ouest de la France, la filière du végétal est importante. C'est en 2014 la première région française en horticulture pour la production de plantes en pots fleuries, plants d'ornement, plantes à massif et bulbes, la première pour la culture des champignons, la production de plantes médicinales et la production de semences<ref>ORES Pays de la Loire, ''Op. Cit.'', mars 2017, source Végépolys 2014</ref>. Les exploitations horticoles y sont majoritairement concentrées dans la région nantaise et en Maine-et-Loire<ref>Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (DRAAF) Pays-de-la-Loire, ''Agreste Pays de la Loire - L'horticulture des Pays de la Loire se concentre et reste dynamique'', mai 2009</ref>. En Anjou, le végétal est une spécialité angevine depuis deux siècles. On y trouve des structures comme le pôle de compétitivité agricole à vocation internationale Végépolys, l'Office communautaire des variétés végétales, le site Inra d'Angers-Beaucouzé, l'[[Institut technique des plantes médicinales et aromatiques (iteipmai)|Institut technique des plantes médicinales et aromatiques]] (iteipmai), [[Hydrangea World Wide Planète Hortensia|Hydrangea World Wide]], le [[campus du végétal d'Angers]] ; des entreprises de l'horticulture et des semences comme [[Semences Vilmorin|Vilmorin]], [[Pépinières Ernest Turc|Ernest Turc]], [[Pépinières André Briant|André Briant]], Limagrain ; des établissements de formation comme Agrocampus Ouest, Terre des Sciences, le [[Lycée Sainte-Gemmes-sur-Loire Le Fresne|lycée du Fresne]] ; des parcs comme [[Terra Botanica]] ou [[Camifolia]]<ref>Mairie d'Angers, ''Capitale du végétal'', septembre 2018</ref>{{,}}<ref>Objectif végétal – RFI Recherche Formation Innovation, ''Les acteurs du végétal spécialisé en Pays de la Loire'', octobre 2018</ref>.
+
En région [[Pays de la Loire]], située dans l'ouest de la France, la filière du végétal est importante. C'est en 2014 la première région française en horticulture pour la production de plantes en pots fleuries, plants d'ornement, plantes à massif et bulbes, la première pour la culture des champignons, la production de plantes médicinales et la production de semences<ref>ORES Pays de la Loire, ''Op. Cit.'', mars 2017, source Végépolys 2014</ref>. Les exploitations horticoles y sont majoritairement concentrées dans la région nantaise et en Maine-et-Loire<ref>Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (DRAAF) Pays-de-la-Loire, ''Agreste Pays de la Loire - L'horticulture des Pays de la Loire se concentre et reste dynamique'', mai 2009</ref>.
 +
 
 +
En Anjou, le végétal est une spécialité angevine depuis deux siècles. On y trouve des structures comme le pôle de compétitivité agricole à vocation internationale Végépolys, l'Office communautaire des variétés végétales, le site Inra d'Angers-Beaucouzé, l'[[Institut technique des plantes médicinales et aromatiques (iteipmai)|Institut technique des plantes médicinales et aromatiques]] (iteipmai), [[Hydrangea World Wide Planète Hortensia|Hydrangea World Wide]], le [[campus du végétal d'Angers]] ; des entreprises de l'horticulture et des semences comme [[Semences Vilmorin|Vilmorin]], [[Pépinières Ernest Turc|Ernest Turc]], [[Pépinières André Briant|André Briant]], Limagrain ; des établissements de formation comme Agrocampus Ouest, [[Cybercentre de La Roseraie|Terre des Sciences]], le [[Lycée Sainte-Gemmes-sur-Loire Le Fresne|lycée du Fresne]] ; des parcs comme [[Terra Botanica]] ou [[Camifolia]]<ref>Mairie d'Angers, ''Capitale du végétal'', septembre 2018</ref>{{,}}<ref>Objectif végétal – RFI Recherche Formation Innovation, ''Les acteurs du végétal spécialisé en Pays de la Loire'', octobre 2018</ref>.
 +
 
 +
L'Anjou a également reçue en octobre 2019, le Salon mondial de l'asperge, l'International Asparagus Days<ref>L'Anjou Agricole (AA), ''Un Salon mondial de l'asperge en Anjou au mois d'octobre'', 10 avril 2019</ref>.
  
 
== Notes ==
 
== Notes ==

Version actuelle datée du 1 février 2020 à 03:08

Logo du congrès 2022 (©).

Le Congrès international d'horticulture (International Horticultural Congress) se tiendra en 2022 en France, en Maine-et-Loire à Angers.


Le congrès

Organisé sous l'égide de l'International Society for Horticultural Science (Société internationale de science et d'horticulture), le Congrès international de l'horticulture a lieu tous les quatre ans. Il réunit environ 3 000 chercheurs et professionnels du monde entier, de plus de 70 nationalités. Ce congrès mondial des sciences horticoles est un grand rassemblement des communautés scientifiques dans le domaine du végétal spécialisé, un congrès international majeur pour les végétaux spécialisés[1]. Le périmètre des filières végétales spécialisées comprend l'horticulture ornementale et pépinières, l'arboriculture, les semences et plants des espèces de grande culture, le maraîchage (fruits et légumes), la viticulture, les plantes à parfum, aromatiques et médicinales (PPAM), les champignons, la cidriculture et le tabac[2].

Important centre horticole, Angers s'est portée candidate pour recevoir le congrès avec un projet porté par un comité composé de l'Institut national de la recherche agronomique (INRA), Végépolys, Agrocampus Ouest, le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD), l'Université d'Angers, et présidé par François Laurens, chercheur à l'Inra. Après Lisbonne au Portugal en 2010, Brisbane en Australie en 2014 et Istanbul en Turquie en 2018, la candidature d'Angers est retenue face à celle de Pékin[1],[3].

La 31e édition du Congrès international des sciences horticoles (IHC2022) se déroulera en France, à Angers, du 14 au 20 août 2022. Les chercheurs échangeront sur l'horticulture, mais aussi sur les filières végétales spécialisées : fruits, légumes, semences, vin, plantes ornementales, etc. Angers sera alors la capitale du végétal[1],[4],[3].

En 1932, le 10e congrès international d'horticulture s'était déroulé à Paris[5].

Le végétal angevin

En région Pays de la Loire, située dans l'ouest de la France, la filière du végétal est importante. C'est en 2014 la première région française en horticulture pour la production de plantes en pots fleuries, plants d'ornement, plantes à massif et bulbes, la première pour la culture des champignons, la production de plantes médicinales et la production de semences[6]. Les exploitations horticoles y sont majoritairement concentrées dans la région nantaise et en Maine-et-Loire[7].

En Anjou, le végétal est une spécialité angevine depuis deux siècles. On y trouve des structures comme le pôle de compétitivité agricole à vocation internationale Végépolys, l'Office communautaire des variétés végétales, le site Inra d'Angers-Beaucouzé, l'Institut technique des plantes médicinales et aromatiques (iteipmai), Hydrangea World Wide, le campus du végétal d'Angers ; des entreprises de l'horticulture et des semences comme Vilmorin, Ernest Turc, André Briant, Limagrain ; des établissements de formation comme Agrocampus Ouest, Terre des Sciences, le lycée du Fresne ; des parcs comme Terra Botanica ou Camifolia[8],[9].

L'Anjou a également reçue en octobre 2019, le Salon mondial de l'asperge, l'International Asparagus Days[10].

Notes

Sur le même sujet

Salon du Sival
L'agriculture en Maine-et-Loire
World electronics forum 2017 Angers

Sources et annotations

  1. a, b et c Centre INRA Pays de la Loire, L'International Society of Horticultural Science en visite à Angers, 2015-2018
  2. Observatoire régional économique et social (ORES) Pays de la Loire, Les filières stratégiques régionales - Végétal, mars 2017.
  3. a et b Le Courrier de l'Ouest, Angers Horticulture : pourquoi Angers l'a emporté face à Pékin, 8 août 2018
  4. Ouest-France, Angers, capitale du végétal en 2022, 23 et 25 août 2014
  5. A. Meunissier, Le Congrès international d'Horticulture de Paris, dans Revue de botanique appliquée et d'agriculture coloniale, 12ᵉ année, bulletin 135, novembre 1932, pp. 925-934
  6. ORES Pays de la Loire, Op. Cit., mars 2017, source Végépolys 2014
  7. Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (DRAAF) Pays-de-la-Loire, Agreste Pays de la Loire - L'horticulture des Pays de la Loire se concentre et reste dynamique, mai 2009
  8. Mairie d'Angers, Capitale du végétal, septembre 2018
  9. Objectif végétal – RFI Recherche Formation Innovation, Les acteurs du végétal spécialisé en Pays de la Loire, octobre 2018
  10. L'Anjou Agricole (AA), Un Salon mondial de l'asperge en Anjou au mois d'octobre, 10 avril 2019

Liens externes

IHC 2022
International Society for Horticultural Science
International Society for Horticultural Science sur Wikipédia (en)


numéro