Tillières : Différence entre versions

De Wiki-Anjou
(relecture)
(bibliothèques Sèvremoine)
 
(2 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 9 : Ligne 9 :
 
}}
 
}}
  
'''Tillières''' est une ancienne commune de l'ouest de la France située dans le département de [[Maine-et-Loire]] (49), au nord de [[Montfaucon-Montigné]] et de [[Saint-Crespin-sur-Moine]], en bordure du département de la Loire-Atlantique.
+
'''Tillières''' est une ancienne commune de l'ouest de la France située dans le département de [[Maine-et-Loire]] (49), au nord de [[Montfaucon-Montigné]] et de [[Saint-Crespin-sur-Moine]], en bordure du département de la Loire-Atlantique. Elle est intégrée depuis 2015 à [[Sèvremoine]].
  
 
Ses habitants se nomment les Tillièrois(es).
 
Ses habitants se nomment les Tillièrois(es).
Ligne 17 : Ligne 17 :
 
''[[Tilliers]]'', ''[[Tillieres]]'', puis ''Tillières'' en 1855.
 
''[[Tilliers]]'', ''[[Tillieres]]'', puis ''Tillières'' en 1855.
  
Le 15 décembre 2015, la [[Création de la nouvelle commune de Sèvremoine (2015)|commune nouvelle]] de [[Sèvremoine]] est créée, du regroupement de [[Le Longeron]], [[Montfaucon-Montigné]], [[La Renaudière]], [[Roussay]], [[Saint-André-de-la-Marche]], [[Saint-Crespin-sur-Moine]], [[Saint-Germain-sur-Moine]], [[Saint-Macaire-en-Mauges]], Tillières et [[Torfou]]<ref>Préfecture de Maine-et-Loire, ''Arrêté préfectoral n° DRCL-BCL-2015-60'', du 5 octobre 2015 — Voir [[création de la nouvelle commune de Sèvremoine (2015)]].</ref>. Tillières devient une commune déléguée.
+
Le 15 décembre 2015, la [[Création de la nouvelle commune de Sèvremoine (2015)|commune nouvelle]] de [[Sèvremoine]] est créée du regroupement de [[Le Longeron]], [[Montfaucon-Montigné]], [[La Renaudière]], [[Roussay]], [[Saint-André-de-la-Marche]], [[Saint-Crespin-sur-Moine]], [[Saint-Germain-sur-Moine]], [[Saint-Macaire-en-Mauges]], Tillières et [[Torfou]]. Tillières devient une commune déléguée<ref>Préfecture de Maine-et-Loire, ''Arrêté préfectoral n° DRCL-BCL-2015-60'', du 5 octobre 2015 — Voir [[création de la nouvelle commune de Sèvremoine (2015)]].</ref>.
  
Jusqu'alors elle est intégrée à la [[communauté de communes de Moine-et-Sèvre]], intercommunalité qui disparait à la création de la nouvelle commune, et se trouve dans l'[[arrondissement de Cholet]], le [[canton de Montfaucon-Montigné]] jusqu'en 2014, puis le [[canton de Saint-Macaire-en-Mauges]].
+
Elle est intégrée jusqu'alors à la communauté de communes [[Communauté de communes de Moine-et-Sèvre|de Moine-et-Sèvre]], intercommunalité qui disparait à la création de la nouvelle commune, et se trouve dans l'arrondissement [[Arrondissement de Cholet|de Cholet]], le canton [[Canton de Montfaucon-Montigné|de Montfaucon-Montigné]] jusqu'en 2014, puis celui [[Canton de Saint-Macaire-en-Mauges|de Saint-Macaire-en-Mauges]].
  
Son code commune (Insee) est 49349, et son code postal est 49230.
+
Son code commune (Insee) est 49349 et son code postal est 49230. Ses habitants se nomment les Tillièrois<ref name="mairie">Mairie de Tillières, mai 2017</ref>.
  
Une autre commune française comporte le nom « Tillières », Tillières-sur-Avre dans l'Eure (Normandie).
+
Une autre commune française comporte le nom « Tillières », Tillières-sur-Avre dans l'Eure.
  
== Patrimoine ==
+
== Histoire et patrimoine ==
 
[[Fichier:tillieres_moulin_guillou_-_2011a.jpg|right|thumb|upright=1|link=Moulin à vent Guillou|alt=Photographie du moulin Guillou.|Moulin Guillou]]
 
[[Fichier:tillieres_moulin_guillou_-_2011a.jpg|right|thumb|upright=1|link=Moulin à vent Guillou|alt=Photographie du moulin Guillou.|Moulin Guillou]]
À voir sur son territoire<ref name="cport-1996">Célestin Port, ''Dictionnaire historique géographique et biographique de Maine-et-Loire'', 1874-1878, Édition révisée de 1996 par André Sarazin et Pascal Tellier, t. 4, p. 526 et 527</ref> :
+
Au Moyen Âge, le fief de Tilliers (ou des Teillières) s'étend sur Tillières, Saint-Crespin, Saint-Germain, La Blouère, La Renaudière, La Séguinière, Saint-Macaire et Saint-André. À la Révolution, elle dépend de l'évêché de nantes, du [[Glossaire#D|doyenné]] de Clisson, de la [[Glossaire#S|sénachaussée]] d'Angers<ref name="cport-1996">Célestin Port, ''Dictionnaire historique géographique et biographique de Maine-et-Loire'', 1874-1878, édition révisée de 1996 par André Sarazin et Pascal Tellier, éd. H. Siraudeau, t. 4, p. 526-529</ref>.
 +
 
 +
À voir sur son territoire<ref name="cport-1996" /> :
 
* Chapelles de la Guiltière ({{XIXe}}), de la Poterie ({{XXe}}) ;
 
* Chapelles de la Guiltière ({{XIXe}}), de la Poterie ({{XXe}}) ;
 
* Chapelle du Sacré-Cœur, du {{XIXs}} ;
 
* Chapelle du Sacré-Cœur, du {{XIXs}} ;
Ligne 35 : Ligne 37 :
  
 
== Loisirs ==
 
== Loisirs ==
On y trouve une bibliothèque, co-animée par l'intercommunalité Moine-et-Sèvre et une association locale<ref name="mairie">Mairie de Tillières, mai 2017</ref>, et une troupe théâtrale<ref>Ouest-France, ''Allo môman ! La troupe Etcetera sur scène dimanche'', 4 février 2016</ref>.
+
Présence d'une bibliothèque, co-animée par Moine-et-Sèvre et une association locale, et qui fait partie du réseau des [[Bibliothèque de Saint-Macaire-en-Mauges|bibliothèques Sèvremoine]]<ref>Réseau des bibliothèques Sèvremoine, ''Mes bibliothèques'', juillet 2016</ref>, et d'une troupe théâtrale. La salle de sports et la salle des fêtes ont été mises en service en 1991<ref name="mairie" />{{,}}<ref>Ouest-France, ''Allo môman ! La troupe Etcetera sur scène dimanche'', 4 février 2016</ref>.
  
== Viticulture ==
+
== Agriculture ==
Présence sur la commune d'activités viticoles, agricoles, artisanales et industrielles<ref name="mairie" />. En viticulture, on y trouve du muscadet. Un cru communal ''mouzillon-tillières'' est créé en 2017<ref>Le Courrier de l'Ouest, ''Tillières Le muscadet monte encore en gamme'', 4 janvier 2017</ref>.
+
Plusieurs activités agricoles, artisanales et industrielles, sont présentes sur la commune<ref name="mairie" />. En viticulture, on y trouve du muscadet, dont un cru communal ''mouzillon-tillières'' a été créé en 2017<ref>Le Courrier de l'Ouest, ''Tillières Le muscadet monte encore en gamme'', 4 janvier 2017</ref>. Tillières et [[Saint-Crespin-sur-Moine|Saint-Crespin]] se trouvent dans l'aire d'appelation Muscadet-sèvre-et-maine, vin blanc sec présent dans la région nantaise depuis l'Antiquité dont l'aire géographique concerne vingt-trois communes au sud-est de Nantes<ref>Institut national de l'origine et de la qualité (INAO), ''AOC Muscadet Sévre et Maine'', mars 2019</Ref>.
  
 
== Territoire ==
 
== Territoire ==
La petite rivière de la Sanguèse marque la limite de la commune avec la Loire-Atlantique<ref name="cport-1996" />.
+
Située sur l'axe Cholet-Nantes, Tillières s'étend sur 24,13 km² ({{formatnum:2413}} hectares) et son altitude varie de 28 à 101 mètres<ref>IGN, ''Répertoire géographique des communes (RGC)'', données 2014 ([[Altitude des communes de Maine-et-Loire|altitude]], [[Superficie des communes de Maine-et-Loire|superficie]])</ref>. Son territoire se situe sur le plateau des Mauges<ref>''Atlas des paysages de Maine et Loire'', voir [[Liste des unités paysagères de Maine-et-Loire|unités paysagères]].</ref>. La petite rivière de la Sanguèse marque la limite de la commune avec la Loire-Atlantique<ref name="cport-1996" />.
  
 
== Notes ==
 
== Notes ==
 
Sources et annotations
 
Sources et annotations
 
{{Références}}
 
{{Références}}
:Voir aussi les [[Tillieres|formes anciennes]] du nom.
+
:Les [[Tillieres|formes anciennes]] du nom.
  
 
{{BasPage Communes2015}}
 
{{BasPage Communes2015}}

Version actuelle datée du 16 novembre 2019 à 06:53

Tillières
(commune déléguée)
Département Maine-et-Loire
Territoire Mauges
Commune Sèvremoine
Note(s) Regroupement
du 15 décembre 2015
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Aide à la rédaction
Compléter - Témoigner - Créer une page

Tillières est une ancienne commune de l'ouest de la France située dans le département de Maine-et-Loire (49), au nord de Montfaucon-Montigné et de Saint-Crespin-sur-Moine, en bordure du département de la Loire-Atlantique. Elle est intégrée depuis 2015 à Sèvremoine.

Ses habitants se nomment les Tillièrois(es).


Situation administrative

Tilliers, Tillieres, puis Tillières en 1855.

Le 15 décembre 2015, la commune nouvelle de Sèvremoine est créée du regroupement de Le Longeron, Montfaucon-Montigné, La Renaudière, Roussay, Saint-André-de-la-Marche, Saint-Crespin-sur-Moine, Saint-Germain-sur-Moine, Saint-Macaire-en-Mauges, Tillières et Torfou. Tillières devient une commune déléguée[1].

Elle est intégrée jusqu'alors à la communauté de communes de Moine-et-Sèvre, intercommunalité qui disparait à la création de la nouvelle commune, et se trouve dans l'arrondissement de Cholet, le canton de Montfaucon-Montigné jusqu'en 2014, puis celui de Saint-Macaire-en-Mauges.

Son code commune (Insee) est 49349 et son code postal est 49230. Ses habitants se nomment les Tillièrois[2].

Une autre commune française comporte le nom « Tillières », Tillières-sur-Avre dans l'Eure.

Histoire et patrimoine

Photographie du moulin Guillou.
Moulin Guillou

Au Moyen Âge, le fief de Tilliers (ou des Teillières) s'étend sur Tillières, Saint-Crespin, Saint-Germain, La Blouère, La Renaudière, La Séguinière, Saint-Macaire et Saint-André. À la Révolution, elle dépend de l'évêché de nantes, du doyenné de Clisson, de la sénachaussée d'Angers[3].

À voir sur son territoire[3] :

  • Chapelles de la Guiltière (XIXe), de la Poterie (XXe) ;
  • Chapelle du Sacré-Cœur, du XIXe siècle ;
  • Église Saint-Pierre ;
  • Moulin à vent Guillou, du XIXe siècle[4] ;
  • Tuilerie et briqueterie Corbet[5].

Loisirs

Présence d'une bibliothèque, co-animée par Moine-et-Sèvre et une association locale, et qui fait partie du réseau des bibliothèques Sèvremoine[6], et d'une troupe théâtrale. La salle de sports et la salle des fêtes ont été mises en service en 1991[2],[7].

Agriculture

Plusieurs activités agricoles, artisanales et industrielles, sont présentes sur la commune[2]. En viticulture, on y trouve du muscadet, dont un cru communal mouzillon-tillières a été créé en 2017[8]. Tillières et Saint-Crespin se trouvent dans l'aire d'appelation Muscadet-sèvre-et-maine, vin blanc sec présent dans la région nantaise depuis l'Antiquité dont l'aire géographique concerne vingt-trois communes au sud-est de Nantes[9].

Territoire

Située sur l'axe Cholet-Nantes, Tillières s'étend sur 24,13 km² (2 413 hectares) et son altitude varie de 28 à 101 mètres[10]. Son territoire se situe sur le plateau des Mauges[11]. La petite rivière de la Sanguèse marque la limite de la commune avec la Loire-Atlantique[3].

Notes

Sources et annotations

  1. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté préfectoral DRCL-BCL-2015-60, du 5 octobre 2015 — Voir création de la nouvelle commune de Sèvremoine (2015).
  2. a, b et c Mairie de Tillières, mai 2017
  3. a, b et c Célestin Port, Dictionnaire historique géographique et biographique de Maine-et-Loire, 1874-1878, édition révisée de 1996 par André Sarazin et Pascal Tellier, éd. H. Siraudeau, t. 4, p. 526-529
  4. Patrimoine des Pays de la Loire, Moulin à vent Guillou, 2010 — Voir moulin Guillou.
  5. Patrimoine des Pays de la Loire, Tuilerie et briqueterie Corbet, 2010
  6. Réseau des bibliothèques Sèvremoine, Mes bibliothèques, juillet 2016
  7. Ouest-France, Allo môman ! La troupe Etcetera sur scène dimanche, 4 février 2016
  8. Le Courrier de l'Ouest, Tillières Le muscadet monte encore en gamme, 4 janvier 2017
  9. Institut national de l'origine et de la qualité (INAO), AOC Muscadet Sévre et Maine, mars 2019
  10. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC), données 2014 (altitude, superficie)
  11. Atlas des paysages de Maine et Loire, voir unités paysagères.
Les formes anciennes du nom.

Autres données

Liste des communes en 2015
Anciennes communes 2015
Altitudes en 2014
Populations 2012, en vigueur au 1er janvier 2015
Superficies en 2014
Divisions administratives et électorales en 2014


Institut national de la statistique et des études économiques

kilomètres carrés

numéro

tome

page

Institut national de l'origine et de la qualité

appellation d'origine contrôlée

Institut national de l'information géographique et forestière