Meigné-sous-Doué

De Wiki-Anjou

Les communes ont été créées à la Révolution. Leurs noms (appellation officielle) sont répertoriés dans le Code officiel géographique, qui rassemble les codes et libellés des communes.
Parfois la commune utilise un nom légèrement différent, un nom d'usage. Ce nom d'usage se retrouve par exemple sur la signalétique des panneaux d'entrées et sorties de la commune, ou sur le site web de la mairie.

 

 
Nom utilisé
Nom d'usage
  Cette page répertorie un nom d'usage.

 


Meigné-sous-Doué

est une forme contemporaine du nom de la commune de Meigné que l'on rencontre dans certains ouvrages.


Formes anciennes du nom : Parrochia que dicitur Magniacus, Magniacus en 994, Meigné en 1793 et 1801. On rencontre aussi au XXe siècle la forme Meigné-sous-Doué.

Le nom officiel inscrit au code officiel géographique est « Meigné ».


Voir aussi

le répertoire des communes.

Bibliographie

  • Dictionnaire Célestin Port, 1874 à 1878, et éditions révisées.
  • École des hautes études en sciences sociales (EHESS), Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, 2007.
  • Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), Code officiel géographique, Historique des communes, avril 2013.
  • Yves Denéchère, Les noms révolutionnaires des communes de Maine-et-Loire, dans Annales de Bretagne et des pays de l'Ouest, tome 106, numéro 2, 1999.
  • Jean-Marie Cassagne et Mariola Korsak, Origine des noms de villes et villages du Maine-et-Loire, Bordessoules, 2001 (ISBN 2-91347-127-7).
  • Pierre-Louis Augereau, Les secrets des noms de communes et lieux-dits du Maine-et-Loire, Cheminements, 2005 (ISBN 978-2-84478-338-7).
  • Dictionnaire général des communes de France, Imprimerie Smith, 1818.
  • Claude Motte - Isabelle Séguy - Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui - Les communes de la France métropolitaine, 1801-2001 - Dictionnaire d'histoire administrative, INED, 2003 (ISBN 978-2-73321-028-4).

Institut national de la statistique et des études économiques