Jean Boutin

De Wiki-Anjou
Révision datée du 26 avril 2018 à 19:05 par Franck-fnba (discussion | contributions) (cplt)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

De 1946 à 1954, la guerre d'Indochine a embrasé l'ensemble des provinces asiatiques qui faisaient partie de l'empire colonial français. Elle opposa les troupes françaises au mouvement indépendantiste du Viêt-minh. Le conflit fera plus de 500 000 victimes.

Conflit de la guerre d'Indochine

En 1953, les conditions s'aggravent pour l'armée française. Des opérations sont menées dans le Tonkin.
Aide à la rédaction


 

 
Mémoire de guerre‎, mémoire des hommes
Mémoire de guerre, mémoire des hommes
  Cette page répertorie des hommes ou des femmes ayant vécu un conflit militaire.

 


Jean Boutin est né le 29 avril 1928 à Le May-sur-Èvre (Maine-et-Loire, France).

Militaire, caporal-chef au 6e bataillon de parachutistes coloniaux (6e BPC).

Mort pour la France le 20 novembre 1953 au combat à Diên Biên Phu (Nord Viêt Nam), durant la Guerre d'Indochine.

Le 6e régiment de parachutistes d'infanterie de marine (6e RPIMa) est une unité de l'armée de terre française, créé en 1948 à Quimper. Durant la guerre d'Indochine (1946-1954), le 6e bataillon arrive à Saïgon (Hô-Chi-Minh-Ville). Il participe à plusieurs opérations, dont deux fois à Diên Biên Phu en novembre 1953, dans le cadre de l'opération Castor, et en mars 1954.
En novembre 1953, l'opération Castor a pour objectif de s'emparer de la plaine de Diên Biên Phu. C'est la plus grande opération aéroportée de la guerre d'Indochine. Le 6e BCP, commandé par le capitaine Bigeard, saute sur la zone le 20 novembre.
L'opération Castor se termine le 22, et un premier avion se pose à Diên Biên Phu le 25 novembre.


Sources et annotations

  • Voir aussi François Durand, également né au May-sur-Èvre, et mort pour la France durant Première Guerre mondiale ;
    ainsi que Guy Taveau, militaire au 3e bataillon de parachutistes coloniaux durant la guerre d'Indochine.