Dictionnaire Célestin Port/1876 - Tome 2 - Page 444

De Wiki-Anjou
Langue et littérature angevine
Document   Dictionnaire historique géographique et biographique de Maine-et-Loire
Auteur   Célestin Port (1828-1901)
Année d'édition   1876
Éditeur   P. Lachèse, Belleuvre & Dolbeau (Angers)
Note(s)   Tome deuxième
< précédentepage 444suivante >


Dictionnaire Célestin Port de 1874, page 444.

LAN — 444 — LAN

qu’en 1823-1824 ; les statues très-remarquables, qui la décoraient, les tombes des fondateurs, les pierres des sépultures ont été à cette époque vendues, dispersées, la plupart brisées.

Arch. de M.-et-L. H Nyoiseau. — Mss. 620, 648, 793. — Topogr. Grille.

Lande-Bergère (la), cl., cne de St-Martin-du-B. — En est sieur Pierre Rochard, écuyer, auditeur à la Chambre des Comptes de Bretagne, 1766 ; — ham., cne de St-Paul-du-B. — En est sieur Ant. Sapinaud, écuyer, 1625, qui y réside.

Lande-Bibard (la), ham., cne de Coron. — Anc. domaine confisqué et vendu natt en l’an IX sur l’émigré Hurault de Vibraie ; — donne son nom à un ruiss., affluent du ruiss. de Boissy ; — 1,500 mèt. de cours.

Lande-Blanche (la), cl., cne de Clefs.

Lande-Blottiére (la), f., cne de Jallais, de la paroisse de N.-D.-des-Mauges.

Lande-Boiseau (la), f., cne de Jallais. — Le lieu et domaine de la Lande Béziau 1540 (C 103, f. 280). — La Lande Boizeau (Cass.). — En est sieur Gilles Duvau, écuyer, en 1540.

Lande-Bousseau (la), cl., cne du Guédé niau.

Lande-Bridon (la), f., cne du Louroux-B.

Landebry, f., cne de Trémentines.

Lande-Chanteloup (la), f., cne de Jallais, de la paroisse de N.-D.-des-Mauges. — Les Landes Ch. (Cass.).

Lande-Chaperon (la), ham., cne du Pin-en-M., garde le nom de la famille qui possédait la terre au xve s., et donne le sien à un ruiss. qui naît sur la cne de la Poitevinière, à la limite N. de la commune, coule du N.-E. au S.-O., et se jette dans le ruiss. du Gué-au-Sang, en face la Guillonnière, formant sur presque tout son parcours la limite du Pin et de la Poitevinière ; — 2,900 mèt. de cours.

Lande-ChasIe (la), con de Longué (12 kil.), arrond. de Baugé (10 kil.) ; — à 43 kil. d’Angers. — Landa-Karoli 1326 (G 16), 1501 (G 17). — La Lande-Chaille 1618 (Mazé, Et.-C). — La Lande-de-Chasles 1628, de Charles 1629 (Et.-C.). — La L.-Charles 1647 (Sobs, Et.-C). — La Lande-des-Chasses 1726 (Dict. Univ.). — Dans un vallon boisé, bordé à l’E. et à l’O. de deux hauts coteaux. — Entre Cuon (2 kil. 1/2) et Guédéniau (3 kil.) au N., Jumelles (6 kil.) au S. et à l’E., Brion (8 kil.) à l’O.

Le chemin de grande communication de Brion à Rillé forme la limite au N. du territoire, relié du N. au S. à Jumelles par un chemin vicinal, qui dessert le bourg et l’Aireau.

Y naissent les ruiss. de la Lande-Chasle, dit aussi des Haies, V. ci-dessus, p. 345 — et du Pâtis-Nonnain.

En dépendent le vill. de l’Aireau (19 mais., 80 hab.), principal centre de population, de la Chenellerie (3 mais., 17 h.), de la Bénardière (3 mais., 25 hab.), des Landelles (4 mais., 18 h.), des Donnellières (8 mais., 40 hab.), et 13 fermes.

Superficie : 488 hect., dont 2 hect. en vignes et 80 hect. en bois.

Population : 46 feux, 210 hab. en 1720-1726. — 240 hab. en 1790. — 270 hab. en 1831. — 284 hab. en 1841. — 278 hab. en 1851. — 324 hab. en 1861. — 304 hab. en 1866 — 307 h. en 1872, dont 50 aux alentours de l’église.

Bureau de poste de Longué. — Perception de Vernantes.

Deux maisons sur la route neuve, un peu à l’écart du château, de l’église, du presbytère et du cimetière, qui forment groupe, composent tout le bourg, où la Mairie , en ce moment installée chez un débitant, se construit, un peu en contrebas du chemin, avec l’Ecole mixte laïque, actuellement au village de l’Aireau. — L’adjudication des travaux a eu lieu le 31 janvier 1875 (archit. Bibard).

Ni Assemblée, ni Foire. — Nulle autre culture que celle des pommes de terre pour l’élève de cochons, ou comme on dit, « du nourrit » ; — vastes sapinières avec exploitation de résine.

L’Eglise, dédiée à saint Jean (succursale, 5 nivôse an XIII), s’élève à l’extrême confin N.-E. de la cne, sur le bord de l’ancien chemin supprimé. L’étroite nef, voûtée en bois, autrefois éclairée de chaque côté par trois fenêtres romanes XIIe s., ne prend plus jour que par une étroite baie, au fond, vers l’O. Un arceau gothique ouvre sur la travée du chœur, avec abside en cul-de-four, au fond duquel s’applique un bel autel de style XVIIe s. ; à dr. et à g., deux fenêtres avec vitraux modernes, St Hippolyte et St Louis, aux armoiries des donateurs, et deux toiles remarquables du XVIIe s., dont une Vierge avec l’Enfant et une Sainte couronnée. La porte et la fenêtre plein cintre de la façade et du pignon sont bordées d’un fer-à-cheval, sans autre décoration. Une autre belle et grande porte plein cintre, de trois voussures en retraite avec fer-à-cheval, apparaît emmurée dans la paroi vers l’E. — Au-dessus de l’entrée du chœur se dresse une double bretêche pour la cloche.

L’ancien prieuré-cure, vendu natt le 15 fructidor an IV, sert de nouveau de Presbytère, et le Cimetière y attient. — Devant la porte ouvre l’entrée du château, pour la plus grande partie récemment reconstruit, de M. le comte de Lestoile, dans un magnifique enclos de verdure.

Les renseignements font défaut absolument sur ce pays ignoré, perdu au milieu des landes et qui pourtant fut habité dès les temps antiques. Un peulvan en témoigne, debout dans une sapinière. D’autre part, vers l’E. et vers N., l’entre croisement de deux grandes voies de Brion vers Guédéniau, de Mouliherne vers Cuon, enveloppe une partie du territoire et encadre le bourg et l’église. Vers l’O., à 100 mètres des maisons de la Bénardière, V. ce mot, d’importants vestiges ont été retrouvés de fondations imbriquées, restes d’une villa romaine, — et sans doute quelque autre ruine, détruite peut-être ou inconnue dans les landes aujourd’hui défrichées ou boisées, aura donné au pays son nom populaire, qui rappelle, avec la mémoire du grand Empereur, quelque légende de souvenir grandiose.

Nul document qui parle de la fondation de la paroisse. L’église actuelle date du XIIe s. Elle for-


< Dictionnaire Célestin Port

Avertissement : Cette reproduction en format texte peut contenir des erreurs, qu'il convient de corriger.

centilitres

mètres

kilomètres

page

habitants

heures

grammes