Valentin Laroute

De Wiki-Anjou
Valentin Laroute
Activités Photographe
Période XXe siècle
Notes L. V. phot.
Personnalités de Maine-et-Loire
Personnalités
Loisirs et culture
Agenda
Aide à la rédaction

Valentin Laroute est un photographe angevin du début du XXe siècle. Il fera de nombreuses photographies entre 1905 et 1924 publiées sous la signature « L. V. phot. ».


La photographie se développe durant le XIXe siècle, après que le premier procédé eu été inventé dans les années 1820, et les cartes postales arrivent en France dans le dernier tiers de ce siècle[1],[2].

Valentin Laroute naît dans l'Indre en 1875. Il s'établit à Angers après y avoir fait son service militaire. Il exerce d'abord plusieurs années dans la police, puis ouvre un commerce rue Toussaint qu'il déménage ensuite rue Saint-Aubin. Parallèlement, il se lance dans la photographie et dans l'édition de cartes postales en 1905. Son activité se développe, jusqu'à couvrir le Maine-et-Loire et quelques départements limitrophes. Il vend son affaire en 1924 à Maurice Chrétien (Emcéha, éditions Maurice Chrétien Angers). L'entreprise approvisionnera les détaillants de cartes postales durant quarante-cinq années[3].

Valentin Laroute, photographe et éditeur angevin de cartes postales de 1905 à 1924, décède en 1957[3].


Notes

Sur le même sujet

Cartes postales anciennes
Personnalités de Maine-et-Loire
Alexandre Abellard

Sources et annotations

  1. Andrea Del Lungo, La Fenêtre. Sémiologie et histoire de la représentation littéraire, Éditions du Seuil, 2014
  2. Louis Vollaire, La carte postale n'est pas un gadget, dans Communication et langages, 31, 1976, pp. 87-104
  3. a et b Elisabeth Verry, Le fonds Lionel Chrétien aux Archives départementales de Maine-et-Loire, dans La Gazette des archives, 201, 2006-1, Les archives privées (Journées d'études de la section des Archives départementales, Angers, 7 octobre 2005), pp. 58-63


numéro