Désamain : Différence entre versions

De Wiki-Anjou
m
(complément)
Ligne 5 : Ligne 5 :
  
 
=== Mot ===
 
=== Mot ===
Nom féminin.
+
En Anjou
 +
# ''A desamain'' ou ''à la désamain'' pour dire demain (le jour qui suit). Exemple : {{citation|j'ons point le temps [[anuit]], j'irons à desamain}} (se dit à Rochefort-sur-Loire).
 +
# Dans l'expression ''être à sa désamain'', équivaut à maladroitement, au français ''ne pas être à sa main''. Exemple : {{citation|aide mè, veux-tu, je sé à ma désamain}} (se dit à Rochefort-sur-Loire).
  
En Anjou pour
+
Se sit aussi au Canada.
# ''A desamain'' ou ''à la désamain'' pour dire demain (le jour qui suit). Exemple : {{citation|j'ons point le temps [[anuit]], j'irons à desamain}} (se dit à Rochefort-sur-Loire).
 
# Dans l'expression ''être à sa désamain'', équivaut au français ''ne pas être à sa main''. Exemple :{{citation|aide mè, veux-tu, je sé à ma désamain}} (se dit à Rochefort-sur-Loire).
 
  
 
{{-DicoNotes-}}
 
{{-DicoNotes-}}
 
* Voir aussi [[anhuit]].
 
* Voir aussi [[anhuit]].
 
* À Rochefort, {{mot de Leclerc}}.
 
* À Rochefort, {{mot de Leclerc}}.
 +
* Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, ''Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou'', Germain & Grassin, 1908, t. 1{{er}}, p. 286 (désamain ou d'zamain, locution adverbiale, du côté le moins commode)
 +
* Dominique Fournier, ''Mots d'galarne : dictionnaire pour bien bagouler notre patois aujourd'hui'', Cheminements, 1998, p. 167
 +
* ''Bulletin du parler français au Canada'', Volumes 7, Société du parler français au Canada, 1908, p. 23
 +
* André P. Clas et Emile Suetin, ''J'parle en tarmes: dictionnaire de locutions et d'expressions figurées au Québec'', Sodilis editeur libraire, 1989, p. 81
  
  

Version du 6 juillet 2016 à 18:09


Parler angevin

Dictionnaire angevin

Mots concernant le parler angevin.

Aide à la rédaction


Patois angevin (dictionnaire) En patois angevin

désamain

Mot

En Anjou

  1. A desamain ou à la désamain pour dire demain (le jour qui suit). Exemple : « j'ons point le temps anuit, j'irons à desamain » (se dit à Rochefort-sur-Loire).
  2. Dans l'expression être à sa désamain, équivaut à maladroitement, au français ne pas être à sa main. Exemple : « aide mè, veux-tu, je sé à ma désamain » (se dit à Rochefort-sur-Loire).

Se sit aussi au Canada.

Patois et parler angevin (ressources) Notes

  • Voir aussi anhuit.
  • À Rochefort, source.
  • Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou, Germain & Grassin, 1908, t. 1er, p. 286 (désamain ou d'zamain, locution adverbiale, du côté le moins commode)
  • Dominique Fournier, Mots d'galarne : dictionnaire pour bien bagouler notre patois aujourd'hui, Cheminements, 1998, p. 167
  • Bulletin du parler français au Canada, Volumes 7, Société du parler français au Canada, 1908, p. 23
  • André P. Clas et Emile Suetin, J'parle en tarmes: dictionnaire de locutions et d'expressions figurées au Québec, Sodilis editeur libraire, 1989, p. 81


tome