Canton de Beaufort-en-Vallée (ancien)/Archive wp

De Wiki-Anjou
Ceci est une archive de l'article Canton_de_Beaufort-en-Vallée tel qu'il apparaissait sur Wikipédia (fr) le 26 novembre 2013.
Page Canton_de_Beaufort-en-Vallée (Auteurs), sous licence Creative Commons paternité partage à l’identique.
Certaines présentations n'ont pas été reprises. Cette page est une archive et ne peut être modifiée.


Le canton de Beaufort-en-Vallée est une division administrative française située dans le département de Maine-et-Loire et la région Pays de la Loire.

Composition

Le canton de Beaufort-en-Vallée groupe 8 communes :

Géographie

Ce canton est organisé autour de Beaufort-en-Vallée dans l'arrondissement d'Angers. Sa superficie est de plus de 169 km2 (16 960 hectares[1]), et son altitude varie de 16 mètres}} (Corné[1]) à 90 mètres (Fontaine-Guérin[1]), pour une altitude moyenne de 40 mètres}}.

Surfaces et altitudes des communes du canton[1]
Nom de la commune Alt. mini (m) Alt. maxi (m)
Beaufort-en-Vallée 17 51
Brion 21 88
Corné 16 60
Fontaine-Guérin 21 90
Gée 19 33
Mazé 18 53

Histoire

Le canton de Beaufort (chef-lieu) fut créé en 1790[2]. Il fut tout d'abord intégré au district de Baugé] puis en 1800 à l'arrondissement de Baugé, et à sa disparition en 1926, à l'arrondissement d'Angers[3].

En 1954, la commune de La Ménitré fut détachée du canton des Ponts-de-Cé pour être rattachée à celui de Beaufort[3].

Administration

Le canton de Beaufort-en-Vallée est la circonscription électorale servant à l'élection des conseillers généraux, membres du conseil général de Maine-et-Loire.

Liste des conseillers généraux successifs :

  • De 1886 à 1919, Scévole Pocquet de Livonnière
  • De 1919 à 1940, René Réveillant, Rad.ind., Beaufort-en-Vallée
  • De 1945 à 1965 (démission), Guy de Rosemont, DVD puis RS puis RPF puis UNR
  • De 1965 à 1991 (décès), Roger Serreau, DVD puis UDF-CDS, Maire de Beaufort-en-Vallée
  • De 1991 à 2002, Jean-Charles Taugourdeau, RPR, Maire de Beaufort-en-Vallée depuis 1991 - Président de la Communauté de Communes de Beaufort-en-Anjou
  • De 2002 à ..., Marie-Pierre Martin, UMP, Vice-Présidente du Conseil Général - Adjointe au Maire de Beaufort-en-Vallée

Résultats électoraux détaillés

  • Élections cantonales de 2001 : Jean-Charles Taugourdeau (RPR) est élu au 1er tour avec 56,26 % des suffrages exprimés, devant Serge Legros (Divers gauche) (15,87 %), Bernard Desrues (PCF) (12,2 %) et Gérard Gazeau (VEC) (10,08 %). Le taux de participation est de 70,30 % (8 330 votants sur 11 849 inscrits)[4].
  • Élections cantonales de 2008 : Marie-Pierre Martin (UMP) est élue au 1er tour avec 53,47 % des suffrages exprimés, devant Claude Berthelot (PRG) (35,45 %) et Roselyne Pichon (PCF) (11,09 %). Le taux de participation est de 66,48 % (8 846 votants sur 13 307 inscrits)[5].

Démographie

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2009
10 678 11 025 11 692 13 397 15 311 16 111 18 546 18 781
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)

Notes et références

Références

  1. a, b, c et d IGN, Répertoire Géographique des Communes (RCG 2010), consulté le 2 février 2011
  2. EHESS, Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, Notice communale de Beaufort-en-Vallée, consultée le 17 janvier 2012
  3. a et b Célestin Port, Dictionnaire historique géographique et biographique de Maine-et-Loire, 1874, Édition révisée de 1965 par Jacques Levron et Pierre d'Herbécourt, t. 1 p. 272
  4. Résultats de l’élection cantonale 2001 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 11 mai 2013.
  5. Résultats de l’élection cantonale 2008 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 11 mai 2013.

Liens externes


disque optique numérique (digital versatile disc)

pour cent

Institut national de l'information géographique et forestière

tome

page