Canton de Beaupréau (ancien)/Archive wp

De Wiki-Anjou
Ceci est une archive de l'article Canton_de_Beaupréau tel qu'il apparaissait sur Wikipédia (fr) le 26 novembre 2013.
Page Canton_de_Beaupréau (Auteurs), sous licence Creative Commons paternité partage à l’identique.
Certaines présentations n'ont pas été reprises. Cette page est une archive et ne peut être modifiée.


Le canton de Beaupréau est une division administrative française située dans le département de Maine-et-Loire et la région Pays de la Loire.

Composition

Le canton de Beaupréau groupe douze communes et compte 27 558 habitants (recensement de 2009 sans doubles comptes[1]).

Géographie

Ce canton est organisé autour de Beaupréau dans l'arrondissement de Cholet. Sa superficie est de plus de 276 km2 (27 669 hectares[2]), et son altitude varie de 32 mètres (Beaupréau[2]) à 129 mètres (Le Pin-en-Mauges[2]), pour une altitude moyenne de 100 mètres.

Surfaces et altitudes des communes du canton[2]
Nom de la commune Surface (ha) Alt. mini (m) Alt. maxi (m)
Andrezé 2 120 52 117
Beaupréau 3 579 32 117
Bégrolles-en-Mauges 1 462 74 117
La Chapelle-du-Genêt 910 42 114
Gesté 3 555 48 104
Jallais 5 281 57 121
La Jubaudière 1 090 65 118
Le May-sur-Èvre 3 162 72 128
Le Pin-en-Mauges 1 688 79 129
La Poitevinière 2 673 57 126
Saint-Philbert-en-Mauges 725 54 114
Villedieu-la-Blouère 1 424 47 109

Histoire

Le canton de Beaupréau (chef-lieu) fut créé en 1790[3]. Initialement orthographié « Beaupreau », il ne comptait que cinq communes : Beaupréau, La Chapelle-du-Genêt, La Chaussaire, Le Fief-Sauvin et La Chapelle-Aubry[4].

Il fut intégré au district de Saint-Florent-le-Vieil, puis en 1800 à l'arrondissement de Beaupreau, et à sa disparition en 1857, à l'arrondissement de Cholet.

Administration

Le canton de Beaupréau est la circonscription électorale servant à l'élection des conseillers généraux, membres du conseil général de Maine-et-Loire.

Liste des conseillers généraux successifs :

  • De 1861 à 1884 (décès), Comte Henri Louis Marie de Durfort-Civrac, Conservateur-légitimiste, Conseiller municipal de Beaupréau
  • De 1884 à 1888 (démission), Henri de Mailly de Montjean
  • De 1888 à 1937 (décès), Duc Guy de Blacas, Maire de Beaupréau
  • De 1938 à 1940, Duc Louis-Stanislas de Blacas, Conservateur
  • De 1945 à 1958, Pierre de Blacas, DVD, Maire de Beaupréau
  • De 1958 à 1976, André Chiron, MRP puis DVD
  • De mars 1976 à août 1976, Paul Grimaud, DVD
  • De 1976 à 1994, Jean Séchet, UDF-CDS, Maire de Beaupréau
  • De 1994 à 2008, Dominique Brossier, UDF, Maire de Jallais
  • De 2008 à ..., Gilles Leroy, UDI

Résultats électoraux détaillés

  • Élections cantonales de 2001 : Dominique Brossier (Divers droite) est élu au 1er tour avec 66,77 % des suffrages exprimés, devant Mylène Canevet (PS) (14,28 %), Hubert Dupont (PCF) (8,97 %) et Patrice Gros (FN) (5,9 %). Le taux de participation est de 69,53 % (13 662 votants sur 19 649 inscrits)[5].
  • Élections cantonales de 2008 : Gilles Leroy (Divers droite) est élu au 2e tour avec 66,25 % des suffrages exprimés, devant Anne-Marie Prinet-Mainguy (PS) (33,75 %). Le taux de participation est de 53,07 % (10 932 votants sur 20 598 inscrits)[6].

Démographie

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2009
20 237 21 498 22 794 24 743 25 500 25 684 26 658 27 289 27 558
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)

Notes et références

Références

  1. Insee, Populations légales 2009 du canton de Beaupréau, consulté le 17 janvier 2012
    Le terme de « populations légales » regroupe pour chaque commune sa population municipale, sa population comptée à part et sa population totale, somme des deux précédentes (cf définition).
    La population totale 2009 du canton était de 28 524.
  2. a, b, c et d IGN, Répertoire Géographique des Communes (RCG 2010), consulté le 2 février 2011
  3. EHESS, Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, Notice communale de Beaupréau, consultée le 22 janvier 2012
  4. Célestin Port, Dictionnaire historique géographique et biographique de Maine-et-Loire, 1874, Édition révisée de 1965 par Jacques Levron et Pierre d'Herbécourt, t. 1 p. 293
  5. Résultats de l’élection cantonale 2001 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 11 mai 2013.
  6. Résultats de l’élection cantonale 2008 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 11 mai 2013.

Liens externes


hectares

disque optique numérique (digital versatile disc)

pour cent

Institut national de la statistique et des études économiques

Institut national de l'information géographique et forestière

tome

page