Chambre d'agriculture

De Wiki-Anjou
Logo de la chambre.

La Chambre d'agriculture de Maine-et-Loire est une division départementale de la chambre régionale des Pays de la Loire, établissement public économique représentant et accompagnant les exploitants agricoles, et plus générallement les acteurs du secteur agricole.


Le réseau des chambres d'agriculture a pour fonction de représenter les principaux acteurs du secteur agricole, rural et forestier. Ces chambres consulaires se sont développées au XIXe siècle, avec notamment la création de Chambres consultatives d'agriculture en 1851. La loi du 3 janvier 1924 donnera naissance à la forme contemporaine de cette organisation. La Chambre d'agriculture de Maine-et-Loire se développe dans les années 1960, passant de 3 permanents en 1952 à 150 au début des années 1980. Angers accueille également à cette époque la Chambre régionale d'agriculture, le Service régional de protection des végétaux, des offices viticoles et le comité des fruits et légumes à compétences régionales. En 2018, les chambres d'agriculture départementales de Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Sarthe et Vendée, fusionnent au sein d'une nouvelle chambre régionale des Pays de la Loire, leur permettant de mutualiser leurs personnels et leurs moyens financiers ; les chambres départementales demeurant l'interlocuteur de la profession auprès des instances départementales[1],[2],[3],[4].

La Chambre d'agriculture de Maine-et-Loire est représentée par 46 membres élus. Au travers de la chambre régionale elle accompagne des milliers d'actifs agricoles et d'agriculteurs, et forme également aux métiers de l'agriculture en s'appuyant sur plusieurs centres de formation. Son cœur de métier est le conseil technique et économique des agriculteurs. C'est également le centre de formalités des entreprises pour les personnes physiques et sociétés exerçant à titre principal des activités agricoles[5],[4],[6].

La chambre organise ou participe à des manifestations, comme au début des années 2010 des rencontres express pour la transmission des exploitations agricoles[7], ou au printemps 2017 une rencontre entre exploitants et propriétaires pour parler de la restructuration foncière[8] et une participation à une table ronde à l'université de Poitiers sur le thème de la compensation collective agricole[9], une rencontre en novembre 2017 entre exploitants et porteurs de projet[10], etc.


Informations pratiques

• Chambre d'agriculture de Maine-et-Loire
14 avenue Joxé, 49000 Angers.
Tél.téléphone 02 41 96 75 00.
Courriel maine-et-loire.chambagri.
Page web pays-de-la-loire.chambres-agriculture
• Chambre régionale d'agriculture des Pays de la Loire
9 rue André-Brouard, CS 70510, 49105 Angers cedex 02.
Tél.téléphone 02 41 18 60 00.

Sur le même sujet

Comices agricoles
Salon du végétal d'Angers
Christiane Lambert
Chambre de métiers et de l'artisanat
Chambre de commerce et d'industrie

Sources et annotations

  1. Chambres régionales et départementales d'agriculture, Loi du 3 janvier 1924 et autres textes relatifs à l'organisation et au fonctionnement des chambres d'agriculture régionales et départementales, 1er janvier 1932
  2. Ministère de l'Agriculture, Les textes fondateurs, décembre 2010
  3. Jacques Jeanneau, Le secteur tertiaire agricole en Maine-et-Loire, dans Norois numéro 124, octobre-décembre 1984, p.page 620
  4. a et b Ouest-France Entreprises (Xavier Bonnardel), Pays de la Loire. 25 000 fermes et une seule chambre d'agriculture, 6 décembre 2017
  5. Chambre régionale d'agriculture des Pays de la Loire, Chambre d'agriculture du Maine-et-Loire, janvier 2018
  6. Greffe du Tribunal de commerce d'Angers, Centres de formalité des entreprises, février 2018
  7. Le Monde, Transmettre une exploitation agricole, la difficile équation, 1er mars 2013
  8. Ouest-France Entreprises, Agriculture. L'échange amiable de terres en réflexion dans les Mauges, 11 mai 2017
  9. La Creuse Agricole, La compensation : une histoire d'hommes sur un territoire, 1er juin 2017
  10. Le Courrier de l'Ouest, Saumur Un speed-dating pro entre exploitants et porteurs de projet agricole, 30 octobre 2017