Dictionnaire Célestin Port/1874 - Tome 1 - Page XXXII

De Wiki-Anjou
Langue et littérature angevine
Document   Dictionnaire historique géographique et biographique de Maine-et-Loire
Auteur   Célestin Port (1828-1901)
Année d'édition   1874
Éditeur   P. Lachèse, Belleuvre & Dolbeau (Angers)
Note(s)   Tome premier
< précédentepage XXXIIsuivante >


Dictionnaire Célestin Port de 1874, page XXXII.

XXXII

INTRODUCTION.


-priant définitivement vers S. et vers l’O. la meilleure part des marches poitevines et les 12 paroisses de l’évêché de Nantes comprises entre la Moine, la Divatte et la rive gauche de la Loire, la circonscription nouvelle abandonnait vers l’E. et vers N. 106 paroisses angevines aux Départements riverains[1]. Des lettres royaux, notifiées par dépêche ministérielle du 6 mars, désignèrent MM. de Houlières, Desmé de Puygirault et Delaunay l’aîné pour provoquer sans délai toutes les mesures urgentes d’organisation et tout d’abord la réunion des assemblées électorales chargées d’en constituer le fonctionnement[2]. Les électeurs de tous les cantons des huit Districts se réunirent le 6 mai dans l’abbaye St-Aubin. Après la vérification générale des pouvoirs et les diverses opérations préliminaires, que prolongea la réception des députations de la garde nationale, du régiment de Picardi, des Volontaires, de l’Université, de l’Évêché, de l’Oratoire, il fut procédé le 20 à la nomination du procureur-général-syndic et des administrateurs du Département, au nombre légal de 36, dont 16 seulement furent élus ce jour-là et les 20 autres dans la séance du 22 au soir[3]. Les nouveaux élus partirent aussitôt et se répandirent dans le Département pour procéder le 26 à la nomination et à l’installation des directoires de Districts. Entre temps l’assemblée avait tranché la grande question, soulevée par les amours-propres et les intérêts divers, qui prétendaient faire du siège de l’administration un alternat de résidence mobile, attribué tour à tour à Angers et à Saumur[4]. Un vote du 24 mai, par 532 voix contre 104, fixa le


  1. Au Département de La SARTHE, 29 paroises : Arthezé, Bailleul, Bousse, la Bruère, La Chapelle-aux-Choux, la Chapelle-d’Aligné, Chenu, Courtilliers, Cré, Créans, Cromières, Dissé, Dureil, la Flèche, Louailles, le Lude, Parcé, le Pé, Pincé, Précigné, St-Germain-d’Arcé, St-Germain-du-Val, St-Mars de Cré, Ste-Colombe, Thorée, Varennes-Boureau, Verron, Villaines-sous-Malicorne, Viré, Vion ; — au Département de La MAYENNE, 51 : Ampoigné, Argenton, Athée, l’Aubrière, Azé, Ballois, Bazouges, Bierné, la Boissière, Bouchamps, Brain-sur-les-Marches, la Chapelle-Craonnaise, Châteaugontier, Châtelain, Chemazé, Chérancé, Congrier, Craon, le Coudray-Geniers, Daon, Dénazé, Fontaine-Couverte, Gatines, Laigné, Livré, Loigné, Marigné-Peuton, Mée, Ménil, Méral, Niafle, Peuton, Pommérieux, Renazé, la Roë, la Rouaudière, St-Aignan, St-Denis-d’Anjou, St-Erblon, St-Fort, St-Laurent-des-Mortiers, St-Martin-du-Limet, St-Michel-de-Feins, St-Michel-de-la-Roë, St-Poix, St-Quentin, St-Saturnin-du-Limet, la Selle-Craonnaise, Senonnes, Simplé, Villiers-Charlemagne ; — au Département de l'INDRE-ET-LOIRE, 26 : Avrillé, Benais, St-Germain de Bourgueil, St-Nicolas de Bourgueil, Brais, Channay, la Chapelle-Blanche, Château-la-Vallière, Chemillé, Chouzé-des-Levées, Chouzé-le-Sec, Continvoir, Couesme, Courcelles, Gizeux, Lublé, Marsilly, Restigné, Rillé, St-Georges-d’Hommes, Saint-Laurent-du-Lin, St-Philibert-de-la-Pelouse, St-Simphorien-des-Ponceaux, Savigné, la Taille, Villiers-Aubouin.
  2. Instructions pour l’organisation du Département de Maine-et-Loire avec sa division par districts et cantons (Angers, Mame, 1790, in-4° de 39 p.).
  3. Procès-verbal de l’Assemblée des Electeurs du Département de M.-et-L., commencée le 10 mai 1790 en la ville d’Angers (Angers, Pavie, 1790, in-8° de 200 p.).
  4. V. t.III, p. 493.

< Dictionnaire Célestin Port

Avertissement : Cette reproduction en format texte peut contenir des erreurs, qu'il convient de corriger.

page

tome