Les étains d'Anjou

De Wiki-Anjou
Les étains d'Anjou
Société L'Orfèvrerie d,Anjou
Localisation Angers
(Maine-et-Loire, France)
Secteur Orfèvrerie d'étain
Créée en 1710, 1961
Notes Les Étains d,Anjou sont nés en 1710
Aide à la rédaction
Compléter - Témoigner - Créer une page

Les étains d'Anjou sont une activité implantée depuis de nombreuses années à Angers en Maine-et-Loire (région Pays de la Loire). L'entreprise L'Orfèvrerie d'Anjou est spécialisée dans la fabrication de pièces en étain.


L'étain en Anjou

À l'époque gallo-romaine, la ville d'Angers (Juliomagus) doit son essor économique au développement de voies commerciales, et notamment à celle de l'étain[1],[2].

C'est avec Antoine Alègre, maître potier d'étain à Angers, que nait en 1710 l'histoire des Étains d’Anjou[3],[4],[5].

La société Malta orfèvrerie d'Etain, marque des Étains d’Anjou[6], est créée en 1961[3]. Elle est rachetée en 1969 par Patrick Étienne, héritier d'une lignée d'estaigniers angevins, puis devient L’Orfèvrerie d’Anjou en 1971[3],[7].

En 2004, l'entreprise réalise un chiffre d'affaires de 5 millions d'euros, et emploie 60 personnes. La société est reprise l'année suivante par Emmanuel de Villiers, associé à Pascal Blandin[8], qui la quitte en 2008[9].

Adhérente du réseau du Bellay, elle participe en avril 2013 au salon Made in France, tenu au Carrousel du Louvre à Paris[10].

La société est spécialisée dans la fabrication de pièces en étain haut de gamme[6], et met en oeuvre des techniques de tournage-repoussage, de fonderie, de polissage, d'orfèvrerie et de gravure par enlèvement de métal[11]. Elle a aujourd'hui une renommée nationale et internationale[12].

L'entreprise

La société L'Orfèvrerie d’Anjou est constituée sous la forme d'une société par actions simplifiée à associé unique (SASU), située à Angers (Maine-et-Loire). Immatriculée le 24 mars 1972, son activité est la fabrication d'autres articles métalliques (2599B), exploitation faite sous son nom commercial OA 1710. En 2011, elle a réalisée un chiffre d'affaires de 5 941 573 , réalisé principalement à l'export[5], pour un résultat de 202 985 . Son effectif était de 34 personnes[13].

Témoignages

Picto crayon. Vous avez travaillé dans cette entreprise ? Alors, racontez nous…

Notes

Sur le même sujet

CBG Mignot
La reliure
Loisirs et beaux-arts en Maine-et-Loire

Bibliographie

Voir Beaux-arts

Sources et annotations

  1. Collégiale Saint Martin - Conseil général de Maine-et-Loire, Dossier de presse Anjou & design, octobre 2010
  2. Étain : métal blanc, très malléable, pouvant servir servant à la fabrication d'objets d'usage courant ou d'objets d'art (Cf. Centre national de ressources textuelles et lexicales, étain, 2012).
  3. a, b et c Boutique de l'Orfèvrerie d'Anjou, La marque OA, octobre 2013
  4. OA 1710, Histoire et patrimoine, octobre 2013
  5. a et b Région Pays de la Loire, Le fil des territoires - Angers : l'Orfèvrerie d'Anjou donne un coup d'éclat à sa rentrée, 7 septembre 2012
  6. a et b L'Usine Nouvelle, Emmanuel de Villiers reprend Etains d'Anjou, 14 janvier 2005
  7. Ville d'Angers, Fiche industrie - L'Orfèvrerie d'Anjou, 30 mars 2007
  8. L'Usine Nouvelle, Emmanuel de Villiers reprend les Étains d’Anjou, 2947, 20 janvier 2005
  9. Le Journal des Entreprises, Emmanuel de Villiers : «Le projet m'a séduit dès le départ», 8 octobre 2010
  10. Ouest-France Entreprises, Le Made in Anjou au Carrousel du Louvre, à Paris, 17 avril 2013
  11. Les Echos, L'Orfèvrerie d'Anjou redonne sa brillance à l'étain, 19928, 30 mai 2007, p. 20
  12. Blog sur l'École Boulle, Ventes aux enchères : l'orfévrerie d'Anjou à l'honneur, octobre 2013
  13. Infogreffe, Registre des sociétés (072 200 694 R.C.S. Angers), octobre 2013

Lien externe

Site web de l'entreprise L'Orfèvrerie d'Anjou


euros

numéro

page