Le Polygraphe Éditeur

De Wiki-Anjou
Révision datée du 27 février 2020 à 18:26 par Franck-fnba (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Logo du Polygraphe (© Le Polygraphe ).
Logo du Polygraphe (© Le Polygraphe)

Le Polygraphe Éditeur était une maison d'édition d'origine angevine qui publiait des ouvrages pratiques et documentaires, toujours illustrés. Elle comptait plusieurs collections, dont Carnets de voyages.


L'éditeur

La maison d'édition Le Polygraphe s'est principalement située à Angers, en Maine-et-Loire, au Tertre-au-Jau jusqu'en 1992, puis 80 rue du Mail jusqu'en 2003, et ensuite 13B avenue du Général-Foy[1],[2]. Elle ne publiait pas de littérature et ne comportait pas de comité de lecture, et faisait appel à ses débuts à des imprimeurs régionaux. Son responsable était Pierre Laurendeau[2].

Son catalogue contenait trois collections[2] :

  • La collection « les Cent », comprenant les savoirs fondamentaux (français, maths, histoire…) ou les questions de vie pratique (conduite automobile, mal de dos…), tous les livres de la collection étant illustrés ;
  • La collection « Carnets de Voyage », comprenant des circuits au cœur du patrimoine régional et dont chaque album est illustré d'aquarelles ;
  • La collection « Territoire », comprenant la présentation de villes autour d'enjeux économiques ou paysagers.

L'éditeur angevin était présent au Salon du livre de Paris, comme en 2006[3], en 2008 ou en 2012 sur le stand des Pays de la Loire où était présenté la collection de fiction jeunesse exclusivement numérique[4].

Le Polygraphe Éditeur était constituée sous la forme d'une société à responsabilité limitée (SARL), à Angers (Maine-et-Loire) jusqu'en juillet 2012 puis à Champcella (Hautes-Alpes)[5]. Immatriculée le 5 novembre 1990, son activité était l'édition de livres (5811Z). En 2004, elle a réalisé un chiffre d'affaires de 188 000 pour un résultat de 19 000 , et en 2012, un chiffre d'affaires de 22 860 pour un résultat de -45 180 [1]. La maison d'édition ferme ses portes début 2017[6].

Publications

Couverture du premier Carnet de Loire (© Le Polygraphe).
Couverture du premier « Carnet de Loire » (© Le Polygraphe)

Quelques titres publiés par Le Polygraphe Éditeur :

  • L'écart douloureux entre le désir immédiat et le plaisir différé de Pierre Laurendeau, illustrations de Ramón Alejandro, 1991 (ISBN 2-909051-02-1) :
  • Carnet de Loire, des Ponts-de-Cé à Montsoreau de Pierre Laurendeau et illustré par Pascal Proust, 1996 (ISBN 978-2-909051-59-8) ;
  • Authion, jardin d'Anjou de Michel Pateau et illustré par Pascal Proust, 1998 (ISBN 2-909051-15-3) ;
  • Carnet de Sarthe : de la forêt de Perseigne au Mans : des bords du Loir au Mans, texte de Pierre Laurendeau, ill. de Philippe Migné et Pascal Proust, 1999 (ISBN 2-909051-17-X) ;
  • Atlas des Paysages de Maine-et-Loire par le Département de Maine-et-Loire, la Direction régionale de l'environnement des Pays de la Loire et la Direction départementale de l'équipement de Maine-et-Loire, 2003 (ISBN 2-909051-22-6) ;
  • Carnet de Loire : De Tours à Candes-Saint-Martin textes de Pierre Laurendeau et ill. de Pascal Proust, 2003 (ISBN 2-909051-24-2) ;
  • Dynamiques et perspectives, Maine-et-Loire de Patrick Amara, Jean-Baptise Humeau et Christine Lucas, 2005 (ISBN 2-909051-31-5) ;
  • La phrase cent pièges de Maryz Courberand, illustrations Pascal Jousselin, 2006 (ISBN 2-909051-34-X) ;
  • Les p'tits bonheurs de Patrick Marqué, texte et illustrations, 2006 (ISBN 978-2-909051-37-6) ;
  • Balades nature dans les Basses Vallées angevines de Patrick Amara et Olivier Loir, illustrations d'Olivier Loir, 2007 (ISBN 978-2-909051-36-9) ;
  • Beaufort-en-Vallée, miroir de l'Anjou de Patrick Amara et illustré par Jérôme Choplain, 2008 (ISBN 978-2-909051-39-0) ;
  • La montagne cent dangers de Jean-Gabriel Ravary et Pierre Charmoz, illustrations Pascal Jousselin, 2009 (ISBN 978-2-909051-40-6) ;
  • Le latin cent citations de Jean-Paul Plantive et illustrations de Pascal Jousselin, coll. Les cent, 2012 (ISBN 978-2-909051-72-7).

Son offre comportait également des livres numériques, dont les Carnets de Loire Anjou[2].

Notes

Sur le même sujet

• Maisons d'édition : Petit Pavé Éditions, Éditions Hérault, Fabrica Libri, Cheminements.
• Médias angevins : Le Petit Courrier, Le Courrier de l'Ouest.
• Également à lire : Littérature angevine et La reliure en Anjou.

Sources et annotations

  1. a et b Infogreffe, Registre des sociétés, mai 2012 (379 815 889 R.C.S. Angers), septembre 2013 (379 815 889 R.C.S. Gap)
  2. a, b, c et d Le Polygraphe, Site de l'éditeur, 2012-2016
  3. Conseil régional des Pays de la Loire, 26ème Salon du livre : 17 éditeurs des Pays de la loire à Paris, 2006
  4. Fédération interrégionale du livre et de la lecture, plaquette Les régions au Salon du livre de Paris 2012
  5. Transfert du siège dans le ressort du Tribunal de commerce le 17 juillet 2012 (Infogreffe, Registre des sociétés).
  6. Infogreffe, Registre des sociétés (379 815 889 R.C.S. Gap), cessée à l'Insee le 23 janvier 2017 et radiée au RCS le 20 février 2017


euros

Institut national de la statistique et des études économiques