Alice Cherbonnel

De Wiki-Anjou
Jean de La Brète
Né(e) Alice Cherbonnel
Activités Écrivaine
Période XIX-XXe siècle (1858-1945)
Notes Née à Saumur
Personnalités de Maine-et-Loire
Personnalités
Loisirs et culture
Agenda
Aide à la rédaction

Femme de lettres angevine, Alice Cherbonnel est l'auteur de plusieurs romans sous le nom de plume Jean de La Brète.


L'écrivaine

Alice Cherbonnel[1] naît à Saumur, en Maine-et-Loire, en 1858[2]. Elle écrit plusieurs romans sous le pseudonyme Jean de La Brète dont Mon oncle et mon curé, comédie en trois actes publiée chez Plon en 1889 et récompensée l'année suivante à l'Académie française par le Prix Montyon, Un vaincu publié chez Plon en 1893 et récompensé en 1895 à l'Académie française par le Prix Montyon[3]. Ses publications sont à destination des jeunes filles, dans le secteur de la fiction pour enfants et pour adolescentes où l'on trouve aussi Zénaïde Fleuriot, Mme de Stolz, Roger Dombre [Mme André Sisson][4].

L'écrivaine décéde en 1945 à Breuil-Bellay, sur la commune saumuroise de Cizay-la-Madeleine. Son succès, Mon oncle et mon curé, sera réédité à plusieurs reprises jusqu'en 1977 et adapté au cinéma en 1938[2],[5].

La Société des lettres sciences et arts du Saumurois (SLSAS), dont elle fut membre, lui a consacré une conférence en janvier 2019[5].

Bibliographie

Liste des publications d'Alice Cherbonnel sous le pseudonyme de Jean de La Brète[2] :

  • Mon oncle et mon curé, Éditions Plon-Nourrit et Cie, 1889 (lire) ;
  • Le Comte de Palène, Plon-Nourrit et Cie, 1890 ;
  • Le Roman d'une croyante, Plon-Nourrit et Cie, 1892 ;
  • Un vaincu, Plon-Nourrit et Cie, 1893 ;
  • Badinage, Plon-Nourrit et Cie, 1894 ;
  • L'Esprit souffle où il veut, Plon-Nourrit et Cie, 1897 ;
  • L'Imagination fait le reste…, Plon-Nourrit et Cie, 1897 ;
  • La Solution, Plon-Nourrit et Cie, 1900 ;
  • Conte bleu, Plon-Nourrit et Cie, 1903 ;
Couverture de Mon oncle et mon curé.
  • Un réveil, sous forme de roman-feuilleton dans Le Temps du 1er mars 1904 au 29 mars 1904 ;
  • L'Impossible, Plon, 1905 ;
  • Un mirage, Plon-Nourrit et Cie, 1906 ;
  • Illusion masculine, Plon-Nourrit et Cie, 1908 ;
  • Aimer quand même…, Plon-Nourrit et Cie, 1909 ;
  • Vieilles Gens, Vieux Pays, Plon-Nourrit, 1910 ;
  • L'Appel des souvenirs, Plon1910 ;
  • Rêver et vivre, Plon-Nourrit et Cie, 1911 ;
  • Âmes inconnues, notes intimes d'un séminariste, Plon-Nourrit et Cie, 1911 ;
  • Un obstacle, Plon-Nourrit et Cie, 1912 ;
  • L'Aile blessée, Plon-Nourrit et Cie, 1914 ;
  • Un caractère de Française, Plon-Nourrit et Cie, 1917 ;
  • Les Deux Sommets, Plon-Nourrit et Cie, 1920 ;
  • Le Rubis, Plon-Nourrit et Cie, 1923 ;
  • La solitaire, Plon-Nourrit et Cie, 1924 ;
  • Les Reflets, Plon-Nourrit et Cie, 1926 ;
  • La Source enchantée, Les petits-fils de Plon et Nourrit, 1928 ;
  • Une lumineuse clarté, impr. et libr. Plon, 1930 ;
  • Un conseil, impr. et libr. Plon, 1931 ;
  • Les Gardiens, impr. et libr. Plon, 1933 ;
  • Les Tournants, impr.-édit. Plon, 1936 ;
  • Frédérique ou Un caractère parisien, Plon, 1938 ;
  • Péripéties, Plon, 1939.

Notes

Sur le même sujet

Marie-Josèphe Guers
Danièle Sallenave
Delphine Bilien
Langue et littérature angevine
Écrivains angevins

Sources et annotations

  1. Cherbonnel, Alice (1858-1945)
  2. a, b et c Bibliothèque nationale de France, Catalogue général : La Brète, Jean de (1858-1945), 13 décembre 2013
  3. Académie française, Jean de La Brète (pseudonyme d'Alice Cherbonnel 1858-1945), 2015-2017
  4. Marc Angenot, Des Romans pour les femmes : un secteur du discours social en1889, dans Études littéraires, volume 16, numéro 3, décembre 1983
  5. a et b Saumur Kiosque, Saumur. Conférence sur Jean de La Brète, entre fleur bleue & féminisme, une femme de lettres oubliée, 14 janvier 2019