Bettina Goislard

De Wiki-Anjou
Bettina Goislard
Activités Humanitaire
Période XXIe siècle
Notes Née à Saumur
Personnalités de Maine-et-Loire
Personnalités
Loisirs et culture
Agenda
Aide à la rédaction

Née en Maine-et-Loire, Bettina Goislard est une employée humanitaire du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés tuée en novembre 2003 en Afghanistan.


Bettina Goislard[1] naît à Saumur le 11 novembre 1974. Au début des années 2000, elle est volontaire des Nations Unies au Rwanda, en Afrique de l'Est, au sein du programme de l'Organisation des Nations Unies qui soutien sur le terrain d'autres organismes de l'ONU. En juin 2002 elle est en Afghanistan, pays au carrefour de l'Asie, employée française du Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), programme de l'ONU ayant pour but de protéger les réfugiés. Alors qu'elle circule le 16 novembre 2003 à Ghazni, ville du centre de l'Afghanistan, dans un véhicule de l'agence, deux hommes à moto mitraillent son véhicule. Elle décède peu après[2],[3],[4],[5].

Alors âgée de 29 ans, elle sera inhumée au cimetière britannique historique de Kaboul, la capitale, suite à son vœu d'être enterrée en Afghanistan si quelque chose lui arrivait[3].

« Je ne me souviens pas d'un jour où elle m'ait dit qu'elle avait peur. Même si elle l'avait été, elle n'aurait rien dit car elle ne voulait pas qu'on s'inquiète pour elle. » (Julie Goislard, sa sœur)[6]

Bettina Goislard sera le premier employé étranger de l'ONU à être tué en Afghanistan depuis l'intervention de l'OTAN en 2001. L'agence humanitaire suspendra ensuite temporairement toutes les missions sur l'ensemble du territoire[3],[7].

Son père travaille à l'époque pour l'ambassade de France à Bagdad, capitale de l'Irak, en tant que diplomate. Après la mort de Bettina, il continuera à travailler à l'étranger, se rendant en Angola, en Irak, à Tripoli et au Kurdistan. Son frère travaille aussi pour le ministère français des Affaires étrangères.

Notes

Sur le même sujet

Camille Lepage
Joseph Wresinski
Personnalités angevines
Autres personnalités

Sources et annotations

  1. Goislard, Bettina (1974-2003)
  2. L'Obs (Jean-Marcel Bouguereau), A Bettina Goislard, 19 novembre 2003
  3. a, b et c (en) Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), Memorial service for Bettina Goislard, 21 novembre 2003
  4. (en) The Guardian (Naomi Larsson), Aid worker deaths: the families left behind, 19 août 2015
  5. Wikipédia, Organisation des Nations unies et articles connexes, avril 2018
  6. « I can't remember a day she told me she was scared. Even if she had been, she wouldn't have said anything as she didn't want us to worry about her. », The Guardian, op. cit.
  7. (en) BBC News, UN pulls back in east Afghanistan, 18 novembre 2003


opus citatum (ouvrage cité)