Canton d'Angers-Nord/Archive wp

De Wiki-Anjou
Ceci est une archive de l'article Canton_d'Angers-Nord tel qu'il apparaissait sur Wikipédia (fr) le 26 novembre 2013.
Page Canton_d'Angers-Nord (Auteurs), sous licence Creative Commons paternité partage à l’identique.
Certaines présentations n'ont pas été reprises. Cette page est une archive et ne peut être modifiée.


Le canton d'Angers-Nord est une division administrative française située dans le département de Maine-et-Loire et la région Pays de la Loire.

Composition

Le canton[1] d'Angers-Nord groupe sept communes et compte 26 886 habitants (recensement de 2010 sans doubles comptes[2]).

L'agglomération angevine se compose aujourd'hui de huit cantons : Angers-Centre, Angers-Est, Angers-Nord, Angers-Nord-Est, Angers-Nord-Ouest, Angers-Ouest, Angers-Sud et Angers-Trélazé.

L'ensemble de ces cantons comprend les communes d'Andard, Angers, Avrillé, Beaucouzé, Bouchemaine, Brain-sur-l'Authion, Cantenay-Épinard, Écouflant, La Meignanne, La Membrolle-sur-Longuenée, Montreuil-Juigné, Pellouailles-les-Vignes, Le Plessis-Grammoire, Le Plessis-Macé, Saint-Barthélemy-d'Anjou, Saint-Lambert-la-Potherie, Saint-Sylvain-d'Anjou, Sarrigné, Trélazé, Villevêque.

Géographie

Situé dans le centre du département, ce canton est organisé autour d'Angers dans l'arrondissement d'Angers. Sa superficie[4],[3] est de moins de 127 km2, et son altitude varie de 12 mètres (Cantenay-Épinard[4]) à 102 mètres (La Membrolle-sur-Longuenée[4]).

Surfaces et altitudes des communes du canton[4]
Nom de la commune Surface (ha) Alt. mini (m) Alt. maxi (m)
Angers[3] 4 270 12 64
Cantenay-Épinard 1 610 12 49
La Meignanne 2 339 22 99
La Membrolle-sur-Longuenée 944 12 102
Montreuil-Juigné 1 381 12 72
Le Plessis-Macé 799 21 96
Saint-Lambert-la-Potherie 1 381 39 76

Histoire

Le canton d'Angers (chef-lieu) fut créé en 1790. Initialement constitué en canton unique, il fut éclaté en trois cantons en 1800 : Angers-Nord-Ouest (Angers-Ouest en 1964), Angers-Sud-Est (Angers-Sud en 1964) et Angers-Nord-Est.

En 1964 se rajouta un canton, pour en former au total quatre : Angers-Ouest, Angers-Sud, Angers-Nord, et Angers-Est (Angers-2 en 1973). Puis en 1973, le redécoupage forma sept cantons, numérotés de 1 à 7 : Angers-1, Angers-2, Angers-3, Angers-4, Angers-5, Angers-6 et Angers-7.

C'est en 1982 que s'opérera l'actuel découpage : Angers-1 (1985, Angers-Nord-Est), Angers-2 (1985, Angers-Est), Angers-3 (1985, Angers-Sud), Angers-4 (1985, Angers-Centre), Angers-5 (1985, Angers-Trélazé), Angers-6 (1985, Angers-Ouest), Angers-7 (1985, Angers-Nord), Angers-8 (1985, Angers-Nord-Ouest)[5].

L'actuel canton d'Angers-Nord a été créé en 1982 sous la dénomination d'« Angers VII », avec une partie du territoire d'Angers, et la totalité des communes de Cantenay-Épinard, La Meignanne, La Membrolle-sur-Longuenée, Montreuil-Juigné, Le Plessis-Macé, Saint-Lambert-la-Potherie[6]. Il prit le nom d'Angers-Nord en 1985[7].

À sa création le canton d'Angers fut rattaché au district d'Angers, puis en 1800 à l'arrondissement d'Angers[5].

Administration

Le canton d'Angers-Nord est la circonscription électorale servant à l'élection des conseillers généraux, membres du conseil général de Maine-et-Loire. Il est rattaché à la septième circonscription de Maine-et-Loire.

Liste des conseillers généraux successifs :

  • De 1833 à 1939, Victorin Larévellière
  • De 1839 à 1848, Dr Jean Lefrançois
  • De 1848 à 1852, Victorin Larévellière
  • De 1852 à 1864, Augustin Vinay
  • De 1864 à 1874, Frédéric Parage-Farran
  • De 1874 à 1892, Ernest Oriolle
  • De 1892 à 1904, Dr Auguste Bichon
  • De 1904 à 1910, Dr Ambroise Monprofit
  • De 1910 à 1919, Victor Bernier, RG
  • De 1919 à 1922 (décès), Dr Ambroise Monprofit
  • De 1922 à 1940, Victor Bernier, RG
  • De 1945 à 1994, Jean Sauvage, MRP puis CD puis UDF-CDS, Sénateur (1965-1983) Président du Conseil Général (1982-1994)
  • De 1994 à 2001, Robert Robin, PS, Adjoint au Maire d'Angers
  • De 2001 à ..., Jean-Luc Rotureau, PS, Adjoint au Maire d'Angers

Résultats électoraux détaillés

  • Élections cantonales de 2001 : Jean-Luc Rotureau (PS) est élu au 2e tour avec 52,69 % des suffrages exprimés, devant Laurent Gerault (UDF) (47,31 %). Le taux de participation est de 50,41 % (7 706 votants sur 15 288 inscrits)[8].
  • Élections cantonales de 2008 : Jean-Luc Rotureau (PS) est élu au 2e tour avec 58,37 % des suffrages exprimés, devant Michel Plassais (Divers droite) (41,63 %). Le taux de participation est de 55,59 % (9 589 votants sur 17 249 inscrits)[9].

Démographie

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2008 2009
- - - - - 24 732 26 081 26 135 26 420
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)

Notes et références

Références

  1. Un canton est la circonscription électorale servant à l'élection des conseillers généraux, membres du conseil général du département.
  2. Insee, Populations légales 2010 du canton d'Angers-Nord, consulté le 15 janvier 2013
    Le terme de « populations légales » regroupe pour chaque commune sa population municipale, sa population comptée à part et sa population totale, somme des deux précédentes (cf définition).
    La population totale 2009 du canton était de 27 159.
  3. a, b et c Pour la population, le chiffre indique le nombre d'angevins habitant ce canton. Le chiffre indiquant la superficie d'Angers est prise dans sa globalité alors que le canton n'en compte qu'une partie.
  4. a, b, c et d IGN, Répertoire Géographique des Communes (RCG 2010), consulté le 2 février 2011
  5. a et b EHESS, Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, Notice communale d'Angers, consultée le 19 mars 2012
  6. Legifrance, Journal officiel du 22/01/1982, page 00340
  7. Legifrance, Journal officiel du 24/01/1985, page 00979
  8. Résultats de l’élection cantonale 2001 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 12 mai 2013.
  9. Résultats de l’élection cantonale 2008 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 12 mai 2013.

Liens externes


hectares

disque compact (compact disc)

pour cent

Institut national de la statistique et des études économiques

Institut national de l'information géographique et forestière