Château de Dieuzie

De Wiki-Anjou
(Redirigé depuis Dieuzie)
Carte postale ancienne, photographie du château.

Forteresse initialement bâtie au Moyen Âge, le château de Dieuzie se trouve sur la commune de Rochefort-sur-Loire, en Maine-et-Loire, dominant le Louet sur l'un des trois éperons rocheux de sa vallée.


Situation

Le château de Dieuzie se situe dans la vallée de Rochefort, commune de la rive gauche de la Loire angevine à une quinzaine de kilomètres au sud-ouest d'Angers[1].

On trouve également les châteaux de Saint-Offange et Saint-Symphorien.

Histoire

À l'origine Dieuzie (ou Dieusie, Dieuzy) est une île entre deux bras du Louet où se trouvait un château fort, d'abord d'un sénéchal d'Angers, puis des rois de France. Les anglais le détruisirent pendant la guerre de Cent Ans.

Des intrusions volcaniques ont été dégagées par la Loire à cet endroit, laissant émerger les pointements rocheux de Béhuard, Saint-Offange, Saint-Symphorien et Dieusie[2]. Sur ce dernier, une forteresse est bâtie au XIIe siècle, et partagera l'histoire des deux autres forteresses de Rochefort. Reconstruit à plusieurs reprises, l'édifice actuel date de la fin du XIXe siècle[3],[4].

Autres sites classés

Autres sites classés de la commune[5] :

Nom de Dieusie

Plusieurs lieux du département comportent le nom de « Dieusie »<ref name="cport-1978"> :

  • Dieusie, château sur la cne de Rochefort-sur-Loire ;
  • Dieusie, château sur la cne de Sainte-Gemmes-d'Andigné ;

ainsi que plusieurs personnes

  • Dieusie (Louis, comte de), né en 1749 et décédé en 1794, occupant le château de Dieusie dans le Segréen ;
  • Dieusie (Chantal-Louis), né en 1773 à Sainte-Gemmes-d'Andigné.

Notes

Sources et annotations

  1. IGN et BRGM, Géoportail Rochefort-sur-Loire 49, avril 2013
  2. Dominique Oudot, Les îles de la Loire angevine armoricaine, dans Norois 142, avril-juin 1989, p. 205-223
  3. Célestin Port, Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, 1874-1878, t. 2, édition révisée en 1978 par Jacques Levron, Pierre d'Herbécourt, Cécile Souchon, H. Siraudeau, p. 46
  4. Rochers de Dieuzi et du Pied-Martin (pic Martin) mentionnés dans l'Indicateur de Maine et Loire de Millet (1861)
  5. Service départemental de l'architecture et du patrimoine (SDAP), Protections sur la commune de Rochefort-sur-Loire, mars 2010


Institut national de l'information géographique et forestière

Bureau de recherches géologiques et minières

numéro

page

tome