Festival Premiers plans

De Wiki-Anjou
Festival Premiers plans
Logo.
Date(s) En janvier
Thème Cinéma
Localité Angers
Organisateur Association Premiers Plans
Notes Créé en 1989
33e édition en 2021
Agenda du Maine-et-Loire (49)
Loisirs et culture
Activités sportives
Agenda
Signaler une manifestation

Le festival Premiers plans est une manifestation culturelle angevine qui a lieu chaque année en janvier à Angers, en Maine-et-Loire. Au programme de ce festival du cinéma, une centaine de premiers films européens en compétition et une programmation de films du patrimoine.

C'est l'une des principales manifestations angevines, avec une fréquentation de plus de 85 000 personnes en 2018.


La manifestation

Depuis 1989, ce festival cinématographique annuel organisé par l'association Premiers Plans présente une compétition de 100 premiers films de jeunes réalisateurs européens. Il participe à la découverte des nouveaux talents du cinéma européen.

Ses objectifs sont

  • de révéler de nouveaux réalisateurs européens,
  • de faire découvrir l'histoire et le patrimoine du cinéma grâce à des rétrospectives,
  • d'accompagner des scénaristes et des réalisateurs dans leurs travaux d'écriture,
  • de former un nouveau public pour le cinéma européen,
  • de mettre en valeur la diversité du cinéma européen[1].

Une sélection officielle et des rétrospectives y sont présentés chaque année[2],[3].

L'association assure depuis 2001 la coordination régionale de deux dispositifs d'éducation à l'image, Lycéens et apprentis au cinéma et Passeurs d'images en Pays de la Loire. En 2005, une sorte d'université d'été du cinéma, les Ateliers d'Angers, s'ajoute aux activités de la structure[4].

À la direction du festival Premiers plans 2021, Jérôme Clément en est le président, Claude-Éric Poiroux le délégué général et directeur artistique, et Jean-Michel Claude le président de l'association[1].

La programmation

Né en janvier 1989, cette première édition réunie 15 000 personnes sous la présidence de Theo Angelopoulos[5]. Lui succèderont, Henri Alekan, Vojtech Jasny, André Téchiné, Jane Birkin, Andrzej Zulawski, Bertrand Tavernier, Freddy Buache, Agnieszka Holland, Claude Chabrol, Lucian Pintilie, Agnès Varda, Pavel Lounguine, Nathalie Baye, Jeanne Moreau, Benoît Jacquot, Jacqueline Bisset et Claude Miller, Radu Mihaileanu, Abderrahmane Sissako, Sandrine Bonnaire, Claire Denis et Raoul Servais, Lucas Belvaux et Matthias Luthardt[6].

En 2011, le festival se déroule du vendredi 21 au dimanche 30 janvier, sous les présidences de Robert Guédiguian et Tonie Marshall, et l'année suivante, 24e édition, du vendredi 20 au dimanche 29 janvier 2012 sous les présidences de Christophe Honoré et Mathieu Demy[1]. En vingt-quatre ans, cette manifestation a présenté plus de 3 500 films, dont 1 500 premières œuvres diffusées en sélection officielle[3].

Quelques films présentés durant cette période :

  • À la source des jours de Serguei Galouchkine (URSS - 1990) ;
  • Adieu Pays de Philippe Ramos (France - 2002) ;
  • Conquest of the South Pole' de Gillies MacKinnon (Écosse - 1989) ;
  • Ein lied fur Beko (Un chant pour Beko) de Nizamettin Ariç (Allemagne - 1992) ;
  • Espion(s) de Nicolas Saada (France - 2008) ;
  • Faute de soleil de Christophe Blanc (France - 1995) ;
  • Gagma Napiri (L'Autre rive) de George Ovashvili (Géorgie - 2009) ;
  • Heller Als der Mond (La Face brillante de la lune) de Virgil Widrich (Autriche - 1999) ;
  • Jacky de Fow Pyng Hu et Brat Ljatifi (Pays-Bas - 2000) ;
  • Jour de colère de Julien Langmann (France - 1990) ;
  • L'Arbre de les cireres (L'Arbre aux cerises) de Marc Recha (Espagne - 1998) ;
  • La Chenille et le papillon de Sophie Bensadoun (France - 1988) ;
  • La Mosquitera d'Agustí Vila (Espagne - 2010) ;
  • La Murciaiola (La fille de Murci) d'Odetta Ciancarelli (Italie - 1996) ;
  • Les Murs porteurs de Cyril Gelblat (France - 2007) ;
  • Marfa si banii (Le Matos et la Thune) de Cristi Puiu (Roumanie - 2001) ;
  • Masumiyet (Innocence) de Zeki Demirkubuz (Turquie - 1997) ;
  • Nuvem (Nuage) d'Ana Luisa Guimaraes (Portugal - 1991) ;
  • Nuzudytasis (Assassiné) d'Audrius Juzenas (Lituanie - 1991) ;
  • Peaux de vaches de Patricia Mazuy (France - 1988) ;
  • Salt Bradley de Rust Gray (Islande - 2003) ;
  • Sauf le respect que je vous dois de Fabienne Godet (France - 2005) ;
  • Spectateur de Thanos Anastopoulos (Grèce - 1989) ;
  • Svobodnoe Plavanie (Nage Libre) de Boris Khlebnikov (Russie - 2006) ;
  • The Present (Le Cadeau) d'Horst Wieschen (Irlande - 1990) ;
  • Uno d'Aksel Hennie (Norvège - 2004) ;
  • Vej (La route) d'Annette Olesen (Danemark - 1989) ;
  • Vroom de Beeban Kidron (Royaume Uni - 1988) ;
  • Vsetko co mam rad (Tout ce que j'aime) de Martin Sulik (Slovaquie - 1992) ;
  • Ziletky (Les Lames du Rasoir) de Zdenek Tyc (République tchèque - 1994).
Affiche de la 27e édition.
Affiche 2015

Le festival Premiers plans fête ses vingt-cinq ans en 2013, où l'édition se déroule du vendredi 18 au dimanche 27 janvier, sous la présidence de Noémie Lvosky et Fabienne Godet. Sa fréquentation est de près de 68 000 personnes[1],[7],[8],[9].

La 26e édition du festival des premiers films européens a lieu du vendredi 17 au dimanche 26 janvier 2014, sous la présidence de Catherine Corsini. Au programme, un hommage à l'angevin Patrice Chéreau, des rétrospectives, une thématique consacrée à la métamorphose et 100 premiers films européens. À Mûrs-Erigné, le centre culturel Jean-Carmet s'associe au festival en projetant deux des longs métrages du festival[10]. Dans le cadre de la saison chinoise en région Pays de la Loire, le festival met à également l'affiche de cette édition des projections sur l'Orient, en partenariat avec le First film festival de Beijing en Chine[11]. La fréquentation du festival enregistre plus de 72 000 entrées en 2014[1],[3],[12],[9].

L'année suivante, le 27e festival se déroule du vendredi 16 au dimanche 25 janvier 2015. Pour préparer cette édition, 2 137 films sont visionnés, pour 76 sélectionnés. Sous la présidence de Laurent Cantet, pour les longs métrages, le film Toto and his sisters d'Alexander Nanau (Roumanie) remporte le Grand prix du jury long métrage européen. Quant aux courts métrages, sous la présidence de Jiri Barta, c'est le film Milky brother de Vahram Mkhitaryan (Pologne-Arménie) qui remporte le Grand prix du jury court métrage européen. La fréquentation est en légère hausse par rapport à l'année précédente, et en 29 ans le festival aura reçu 1 470 300 personnes[13],[14].

La 28e édition du festival des premières œuvres cinématographiques européennes se déroule du vendredi 22 au dimanche 31 janvier 2016, sous les présidences d'Arnaud Desplechin pour les longs métrages et Dyana Gaye pour les courts métrages. Le comité de parrainage est composé de Fanny Ardant, Hélène Vincent, Dominique Besnehard, Pierre Bouteiller, Gérard Depardieu, Christophe Girard et Alain Rocca. La fréquentation est à nouveau en hausse avec plus de 76 000 entrées[15],[16],[9].

L'année suivante le festival angevin se déroule du 20 au 29 janvier 2017 en présence de Lambert Wilson, président du jury des longs métrages, et Laurent Larivière, président du jury des courts métrages. Près de cent premiers films y sont présentés, et, à l'occasion du dixième anniversaire de la disparition de Jean-Claude Brialy, le festival crée un prix public portant son nom. L'édition enregistre 80 000 entrées[17],[18],[5].

La 30e édition, du 12 au 21 janvier 2018, est présidée par Catherine Deneuve, pour les longs métrages, et Karim Moussaoui pour les courts métrages. Au programme près de 100 premiers films projetés plus une vingtaine de films hors compétition, un forum des réalisateurs, des lectures de scénarios, des hommages et des rétrospectives, dont un hommage à Jeanne Moreau, présidente du festival en 2003 et fondatrice des Ateliers d'Angers en 2005, et une rétrospective de dix-neuf films de l'espagnol Pedro Almodóvaretc. La manifestation fait 85 000 entrées en dix jours[6],[19],[9].

La manifestation 2019, du 25 janvier au 3 février sous la présidence de Cédric Kahn (longs métrages) et Michael Dudok de Wit (courts métrages), prime 21 films courts et longs-métrages dont le Grand prix pour le film allemand Comme si de rien n'était d'Eva Tröbisch. Le festival Premiers plans s'impose de plus en plus comme un passage obligé de la création cinématographique européenne. Des travaux au centre de congrès réduisent la capacité d'accueil entrainant une fréquentation en baisse de 9 700 spectateurs[20],[21],[22].

Films en compétitions et rétrospectives pontuent le 32e rendez-vous du cinéma européen, qui se déroule du vendredi 17 au dimanche 26 janvier 2020 sous la présidence de l'actrice Juliette Binoche (longs métrages) et du réalisateur Claude Barras (courts métrages). La manifestation cinématographique enregistre une fréquentation globale de 79 661 entrées. 396 films y sont présentés, dont 79 premiers films européens en compétition[23],[1].

Les cinémas étant fermés durant la pandémie de Covid-19, le 33e festival Premiers plans se déroule du 25 au 31 janvier 2021, sous la présidence de l'acteur et réalisateur Pierre Salvadori, dans un format inédit. Les films en compétition sont à découvrir en ligne par le biais d'une salle de cinéma virtuelle, La vingt-cinquième heure[24]. 25 000 personnes suivent les diffusions[25]. C'est le film Ibrahim de Samir Guesmi (France) qui obtient le Grand prix du Jury[26].

Grand prix

Grand prix du jury du long métrage : La petite vera de Vassily Pitchoul (URSS) en 1989, Az, Grafinyata de Peter Popzlatev (Bulgarie) en 1990, Vojtech, Receny sirotek de Zdenek Tyc (Tchécoslovaquie) en 1991, Oi, Vi goussi de Lidia Bobrova (Russie) en 1992, Morte di un matematico napoletano de Mario Martone (Italie) en 1993, Der olympische sommer de Gordian Maugg (Allemagne) en 1994, Limita de Denis Evstigneev (Russie) en 1995, Yarasa d'Ayas Salayev (Azerbaïdjan) en 1996, Bolshe vita d'Ibolya Fekete (Hongie) et Lepa sela lepo gore de Srdjan Dragojevic (Yougoslavie) en 1997, Masumiyet de Zeki Demirkubuz (Turquie) en 1998, Orphans de Peter Mullanen (Royaume-Uni) en 1999, Downhill city de Hannu Salonen (Allemagne) en 2000, Mayis sikintisi de Nuri Bilge Ceylan (Turquie) en 2001, Strass de Vincent Lannoo (Belgique) en 2002, Noi albinoi de Dagur Kari (Islande, Allemagne, Royaume Uni, Danemark) en 2003, Starukhi (les vieilles) de Gennady Sidorov (Russie) en 2004, Darwin's nightmare de Hubert Sauper (Autriche/France/Belgique) en 2005, Stesti de Bohdan Slama (Rép. Tchèque) et Een ander zijn geluk (someone else's happiness) de Fien Troch (Belgique) en 2006, Ça rend heureux de Joachim Lafosse (Belgique) en 2007, Prostye Veshchi de Alexei Popogrebsky (Russie) en 2008, Helen de Christine Molloy et Joe Lawlor (Royaume-Uni/Irlande) en 2009, La pivellina de Tizza Covi et Rainer Frimmel (Autriche/Italie) en 2010, Çŏgunluk (majority) de Seren Yüce (Turquie) en 2011, Oslo, 31 août de Joachim Trier (Norvège) en 2012, Eat sleep die de Gabriela Pichler (Suède) en 2013, Leçons d'harmonie d'Emir Baigazin (Kazakhstan) en 2014, Toto and his sisters d'Alexander Nanauroumanie en 2015, Keeper de Guillaume Senez (Belgique/Suisse/France) en 2016, Heartstone de Gudmundur Arnar Gudmundsson (Danemark/Islande) en 2017, ex-æquo Tesnota, une vie à l'étroit de kKantemir Balagov (Russie) et Winter brothers de Hlynur Pálmason (Danemark/Islande) en 2018, Alles ist gut d'Eva Trobisch (Allemagne) en 2019, Oray de Mehmet Akif Büyükatalay (Allemagne) en 2020[27].

Notes

Renseignements - Premiers Plans Angers

• 9 rue Claveau, BP 82214, 49022 Angers cedex 02.
• Téléphone 02 41 88 92 94.
• Courriel premiersplans.
• Site web premiersplans.

Sur le même sujet

Théâtre et cinéma en Maine-et-Loire
Salles de spectacles
Acteurs et réalisateurs angevins
Principales manifestations en Maine-et-Loire
Plus anciennes manifestations de Maine-et-Loire

Références et annotations

  1. a, b, c, d, e et f Festival Premiers Plans (association Premiers Plans), 2010-2021
  2. Mairie d'Angers, 1989-1994, juillet 2008
  3. a, b et c Festival Premiers Plans, Dossier de presse 2015, décembre 2014
  4. Entretien avec Xavier Massé, propos recueillis par Dominique Sagot-Duvauroux, « Comment faire d'un festival un acteur permanent d'une scène urbaine ? L'exemple de premiers plans à Angers », L'Observatoire, vol. 2016/1, 47,‎ 2016, p. 84-86
  5. a et b La Croix, Cinéma: le festival Premiers Plans d'Angers toujours "à l'affût des pépites", 10 janvier 2018
  6. a et b Festival Premiers Plans, Dossier de presse de l'édition 2018, décembre 2017
  7. Ouest-France, Chéreau à l'honneur au 26e festival Premiers plans, 11 décembre 2013
  8. CDT Maine-et-Loire, Chiffres clés - Memento 2014, données 2013
  9. a, b, c et d Pour le détail de la fréquentation, voir Principales manifestations (2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2016, 2018, 2019).
  10. Ouest-France, A Mûrs-Erigné aussi, le festival Premiers plans, 16 janvier 2014
  11. Conseil régional des pays de la Loire, Le festival Premiers plans à l'heure chinoise, 16 janvier 2014
  12. Le Courrier de l'Ouest, Festival Premiers plans : record de fréquentation battu, 27 janvier 2014
  13. Le Courrier de l'Ouest, Le dénicheur de nouveaux talents, 12 décembre 2014
  14. Le Courrier de l'Ouest, Cinéma : le palmarès de « Premiers Plans », 26 janvier 2015
  15. Télérama, A Angers, les belles promesses de Premiers plans, 22 janvier 2016
  16. Le Courrier de l'Ouest, Angers Le festival Premiers Plans bat des records, 31 janvier 2016
  17. Ouest-France, Premiers Plans. Un prix Jean-Claude Brialy créé au festival 2017, 19 janvier 2017
  18. Le Courrier de l'Ouest, Premiers plans : le président Lambert Wilson, acteur et citoyen engagé, 25 janvier 2017
  19. Le Courrier de l'Ouest, Angers 85 000 entrées au festival Premiers Plans, 21 janvier 2018
  20. Le Courrier de l'Ouest, Angers Festival Premiers plans : le palmarès 2019, 3 février 2019
  21. France 3 Pays de la Loire (Evelyne Jousset), Premiers plans d'Angers : un palmarès de 21 films primés, 3 février 2019
  22. Ouest-France, Le festival Premiers plans réussit son difficile pari, 3 février 2019
  23. Ouest-France (L.B.), Angers. Près de 80 000 entrées comptabilisées au festival Premiers plans, 27 janvier 2020
  24. Ouest-France (Laurent Beauvallet), Cinéma à Angers. Les cinq questions que vous vous posez sur le 33e festival Premiers plans, 22 janvier 2021
  25. Le Courrier de l'Ouest (Marie-Jeanne Le Roux), Festival Premiers Plans d'Angers. Une édition virtuelle inédite, 31 janvier 2021
  26. France 3 Pays de la Loire (Christophe Turgis), Cinéma : Ibrahim, Grand Prix du festival Premiers Plans à Angers, 31 janvier 2021
  27. Festival Premiers Plans (association Premiers Plans), Palmarès, 2014-2020


numéro