Four à chaux de La Petite-Brosse

De Wiki-Anjou
Photographie des fours à chaux.

Le four à chaux de La Petite-Brosse est un bâtiment industriel angevin se trouvant à Saint-Aubin-de-Luigné (Maine-et-Loire), à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest d'Angers.


Il existe au XIXe siècle plusieurs sites de production de chaux dans le département, dont à Montjean (Châteaupanne), Rochefort, Chalonnes, Saint-Aubin[1] (la Petite-Brosse[2], la Fresnaye[3]) et Chaudefonds[4].

Les fours à chaux transforment le calcaire en chaux. Le four de la Petite-Brosse produisait de la chaux servant à amender les terres argileuses de la région[3], mais aussi à faire de l'enduit pour les maisons et à la fabrication de fer blanc pour des boîtes de conserve. Le charbon utilisé provenait notamment des mines de la Haie-Longue[5] ; l'extraction de la houille, servant à alimenter les fours à chaux, se développa au XIXe siècle (Époque contemporaine) sur la commune[6]. Pendant longtemps les fours à chaux furent le principal débouché des mines de houille de Saint-Aubin[3]. Une ligne de chemin de fer traversant Saint-Aubin (ligne Chalonnes Perray-Jouannette) permettait le transport de la chaux, du vin et de la houille[7].


Sur le même sujet

• Fours à chaux de Montjean, d'Angrie
Carrière de l'Orchère
Patrimoine angevin

Sources et annotations

  1. DRAC Pays de la Loire, Fours à chaux de Montjean-sur-Loire, coll. Reflets du Conseil général de Maine-et-Loire, 24 septembre 2003
  2. Gabriel Lemaire et Pascal Girault, La chaux en Anjou - Une industrie oubliée, Éditions Les Caves se rebiffent, 2011
  3. a, b et c Célestin Port, Dictionnaire historique géographique et biographique de Maine-et-Loire, 1874-1878, édition révisée de 1996 par André Sarazin et Pascal Tellier, t. 4, p. 17
  4. Office de tourisme Loire Layon, Monument & Petit patrimoine, mai 2015
  5. Petit Patrimoine, Le four de la Petite Brosse à Saint-Aubin-de-Luigné (49), Numéro du petit patrimoine 49265-3, novembre 2007
  6. Office de tourisme Loire Layon, Saint-Aubin-de-Luigné, 1er mars 2011
  7. Célestin Port, op. cit., édition révisée de 1996, p. 15


direction régionale des Affaires culturelles

tome

page

opus citatum (ouvrage cité)