Semences Vilmorin

De Wiki-Anjou
Vilmorin
Logo de l'entreprise.
Société Vilmorin-Mikado
Localisation La Ménitré
(Maine-et-Loire, France)
Secteur Semences
Créée en 1743
Notes
Aide à la rédaction
Compléter - Témoigner - Créer une page

Installée en Anjou depuis 1972, le semencier Vilmorin est une entreprise angevine basée à La Ménitré, en Maine-et-Loire (région Pays de la Loire), spécialisée dans la création, la production et la commercialisation de semences potagères et de grandes cultures.


L'activité

L'histoire débute en 1743 avec la création de la première boutique quai de la Mégisserie à Paris. Elle prend le nom d'Andrieux et Vilmorin en 1775. La famille Vilmorin restera présente de 1746 à 1964, participant aux progrès de la filière des semences et des variétés. Ils constitueront également un herbier de plus de 50 000 planches, classé monument historique en 2006. Un agriculteur angevin, René Hodée, rachète l'entreprise en 1972 et transfère l'activité de Verrières-le-Buisson, dans l'Essonne, à La Ménitré. En 1975, le groupe coopératif agricole français Limagrain fait l'acquisition de Vilmorin. L'unité de production de semences potagères fusionne en 1976 avec le Japonais Mikado Kyowa Seed, qui devient Vilmorin-Mikado l'année suivante[1],[2],[3],[4].

L'usine de La Ménitré, située au cœur de la vallée de l'Authion, exporte des semences potagères dans une centaine de pays. C'est le leader mondial des graines de carottes au début des années 2010, période où la filière semences exporte pour 900 millions d'euros de graines potagères, florales et céréalières. Les installations ménitréennes comprennent un centre de recherche, une usine et des laboratoires[5],[6],[7],[8].

L'entreprise

La société Vilmorin & Cie est en 2019 une société anonyme (SA) à conseil d'administration située à Paris, 4 quai de La Mégisserie. Immatriculée sous sa forme actuelle le 9 mai 1990, son activité concerne les activités des sièges sociaux (7010Z). En 2017-2018, elle a réalisée un chiffre d'affaires de 82 165 000 pour un résultat de 30 829 000 . Son effectif était de 295 personnes[9]. Sur cette période, les semences potagères représentaient 50 % de son chiffre d'affaires, les semences de grandes cultures 46 % et les produits de jardin 4 %. Elle est initialement dénommée Société des services de la branche potagère & fleur en 1990, puis Ceres en 1993, Vilmorin Clause & Cie en 1997 et Vilmorin & Cie en 2006. Son principal actionnaire est le groupe Limagrain, groupe français spécialisé dans les semences de grandes cultures, les semences potagères et les produits céréaliers[2],[10].

La société Vilmorin est en 2019 une société anonyme (SA) à conseil d'administration située à La Ménitré, rue du Manoir. Immatriculée sous sa forme actuelle le 20 avril 1956, son activité concerne la culture de légumes, de melons, de racines et de tubercules (0113Z). En 2017-2018, elle a réalisée un chiffre d'affaires de 13 039 000 pour un résultat de 18 055 000 . Son effectif était de 567 personnes[11].

Témoignages

Picto crayon. Vous avez travaillé dans cette entreprise ? Alors, racontez nous…

Notes

Sur le même sujet

Pépinières Levavasseur
Pépinières André Briant
France Champignon
Pôle végétal Végépolys

Bibliographie

• Chantal Gaulin, Vilmorin et andrieux. - Les fleurs de pleine terre comprenant la description et la culture des fleurs annuelles, bisannuelles, vivaces et bulbeuses de pleine terre. Ainsi que des plans de jardins et de parcs paysagers, par E. André, dans Journal d'agriculture traditionnelle et de botanique appliquée, 35ᵉ année, 1988, p. 330-331
• Claude-Marie Vadrot, La saga des Vilmorin. Grainiers depuis 1773, Delachaux & Niestlé, 2014

Sources et annotations

  1. Vilmorin, Communiqué de presse, 4 septembre 2017
  2. a et b Vilmorin & Cie, Document de référence 2017-2018, 29 octobre 2018
  3. Le Figaro (Marc Mennessier), Semences: l'extraordinaire saga de la famille Vilmorin, des 12 et 16 novembre 2015
  4. Le Parisien, La famille Vilmorin, une passionnante saga francilienne, 24 janvier 2015
  5. Ouest-France Entreprise, Le semencier Vilmorin recrute une vingtaine d'ouvriers pour son usine près d'Angers, 22 janvier 2019
  6. Ouest-France Entreprise, Vilmorin investit 3 millions dans un nouveau labo, 9 avril 2013
  7. Ouest-France (Xavier Bonnardel), Fruits et légumes. À Angers, on invente la carotte de demain, 29 septembre 2014
  8. Ouest-France (Xavier Bonnardel), Les semences, locomotives de l'export, 27 septembre 2013
  9. Infogreffe, Registre des sociétés (377 913 728 R.C.S. Paris), juillet 2019
  10. Les Les Échos (Florence Bauchard), Limagrain en pleine croissance, 8 juin 2015
  11. Infogreffe, Registre des sociétés (562 050 864 R.C.S. Angers), juillet 2019

Lien externe

Site web de Vilmorin


euros

pour cent

page