Abattoir Elivia Lion-d'Angers

De Wiki-Anjou
Elivia
Le Lion-d'Angers
Société Elivia SAS
Localisation Le Lion-d'Angers
(Maine-et-Loire, France)
Secteur Agroalimentaire
Créée en
Notes Groupe Terrena
Aide à la rédaction
Compléter - Témoigner - Créer une page

Elivia Lion-d'Angers est un abattoir angevin situé au nord d'Angers, au Lion-d'Angers en Maine-et-Loire. C'est l'un des établissements de l'entreprise Eliva, filière viande du groupe coopératif Terrena.


L'activité

L'usine agroalimentaire du Lion-d'Angers est implantée dans le Segréen, à moins d'une trentaine de kilomètres au nord d'Angers. C'est en 2006 une filiale de Terrena Viande (sociétés Soviba, Sabev et JBO), branche du groupe coopératif Terrena née de la fusion des coopératives Cana (coopérative agricole de la Noelle Ancenis), Caval (coopérative agricole Vienne-Anjou-Loire) et GCA (coopérative des agriculteurs de la Vienne). L'établissement angevin représente un chiffre d'affaires de 150 millions d'euros et 750 salariés[1].

En 2009, les filiales viande de Terrena sont regroupées au sein d'Elivia, nouvelle entité regroupant les entités Soviba et Scabev[2]. Le site du Lion-d'Angers, alors spécialisé dans l'abattage bovin et la découpe avec un atelier de steaks hachés surgelés, est le plus important de la filière viande de Terrena et l'un des plus grands abattoirs de France[3].

Elivia, numéro deux de la viande bovine derrière Bigard, fait entrer en 2015 l'Irlandais Dawn Meats dans son capital[4]. L'usine du Lion-d'Angers est restructurée dans le cadre d'une spécialisation des unités de production : l'activité steak haché du Lion-d'Angers est transférée vers le site de Villers-Bocage (Calvados) tandis que le site angevin devient spécialisé dans la découpe et le désossage, en plus de ses activités d'abattage, avec une augmentation de ses capacités de production. Il compte alors 600 personnes[5],[4]. Trois ans plus tard, en 2018, l'abattoir du Lion-d'Angers est l'un des quatre établissements agréés pour exporter vers la Chine suite à la réouverture du marché chinois à la viande bovine française après dix-sept ans d'embargo lié à la crise de la vache folle[6],[7].

À la fin des années 2010, la filiale de Terrena connait des difficultés, sur un marché de la viande en décroissance. Le groupe décide de fermer ses établissements du Mans (Sarthe) et d'Éloyes (Vosges)[8].

En juillet 2020, l'abattoir Elivia du Lion-d'Angers est à son tour touché par l'épidémie de coronavirus, comme plusieurs autres abattoirs[9],[10].

La société

Le site du Lion-d'Angers est, en juillet 2020, un établissement secondaire d'Elivia[11] dont le siège se situe à Ancenis en Loire-Atlantique ; société par actions simplifiée immatriculée sous sa forme actuelle le 13 avril 1989. Sa présidence est assurée par C2 Développement SAS. En 2018, Elivia a réalisée un chiffre d'affaires de 920 901 300 (922 408 000 l'année précédente) pour un résultat de -18 061 100 (-17 673 000 l'année précédente). Son effectif était de 2 332 personnes (pour 2 334 l'année précédente)[12]. Ses actionnaires sont la coopérative Terrena et le groupe Dawn Meats[13],[14].

Témoignages

Picto crayon. Vous avez travaillé dans cette entreprise ? Alors, racontez nous…

Notes

Sur le même sujet

Grelier Hendrix
La ferme de chez nous
Produit en Anjou

Sources et annotations

  1. Les Échos (Emmanuel Guimard), Le groupe Terrena Viande va créer 400 emplois à Angers, 17 janvier 2006
  2. Les Échos (Emmanuel Guimard), Elivia reprend quatre usines de son concurrent Bigard, 9 mars 2010
  3. Les Échos (Emmanuel Guimard), Viande bovine : avec Elivia, Terrena affiche de nouvelles ambitions, 17 décembre 2009
  4. a et b Les Échos (Emmanuel Guimard), Transformation de la viande : Elivia muscle ses sites industriels, 20 mars 2015
  5. L'Usine Nouvelle (Emmanuel Guimard), Elivia accroît ses capacités au Lion-d'Angers, 3 mars 2015
  6. L'Anjou Agricole, Viande bovine : quatre établissements agréés pour exporter vers la Chine, 17 juillet 2018
  7. Les Échos, (Frédéric Schaeffer), Le grand retour du bœuf français en Chine, 4 novembre 2018
  8. Ouest-France, Agroalimentaire. Viande bovine : Elivia ferme son usine au Mans, 24 février 2019
  9. France 3 Pays de la Loire (Fabienne Béranger), Coronavirus : au Lion d'Angers, un cas positif de Covid-19 dans un abattoir, 17 juillet 2020
  10. Ouest-France (Pierre Grinier), Coronavirus. Un nouveau foyer signalé à l'abattoir Elivia du Lion-d'Angers, 25 août 2020
  11. Infogreffe, Registre des sociétés (344 477 468 R.C.S. Angers), juillet 2020 — Rue du Chatelier 49220 Le Lion-d'Angers.
  12. Infogreffe, Registre des sociétés (344 477 468 R.C.S. Nantes), juillet 2020 — Activités des sociétés holding (6420Z), lieu-dit La Noëlle 44150 Ancenis.
  13. Elivia, Qui sommes-nous, juillet 2020
  14. Terrena, Elivia, juillet 2020


euros