Produit en Anjou

De Wiki-Anjou
Logo de la marque.

Produit en Anjou est une marque territoriale, un « made in Anjou » destiné à promouvoir les produits et services élaborés en Maine-et-Loire, à faire connaître les savoir-faire angevins.


Historique

Le groupement d'intérêt public (GIP) voit le jour en 2014. Y siège, les chambres consulaires, le Département, le comité d'expansion, Végépolys et l'association éponyme. Son action débute réellement l'année suivante, où elle rassemble une cinquantaine d'adhérents[1]. Fin 2017, elle compte 85 entreprises, de toutes tailles et secteurs[2].

Début 2020, le réseau compte plus de 130 entreprises angevines[3], et en mars 2021, plus de 150[4].

Produit en Anjou se compose d'une double structure, un groupement d'intérêt public (chambres consulaires, conseil départemental, pôles de développement, Agence régionale de développement économique) et une association (chefs d'entreprise bénéficiant du label) ; réunissant ainsi à la fois les acteurs institutionnels et privés. L'association pilote la promotion et la communication de la marque, et le groupement gère sa logistique[2].

En avril 2020, durant le 1er confinement lié à la pandémie de Covid-19, la marque territoriale angevine, qui regroupe alors plus de 130 entreprises de Maine-et-Loire, se mobilise pour soutenir le tissu économique local. Elle lance une gamme inédite de colis alimentaires disponibles en click and collect avec le soutien du Marché d'intérêt national d'Angers (MIN) et de la Chambre d'agriculture[5],[3]. En fin d'année, durant le 2e confinement, elle continue de commercialiser une gamme de colis alimentaires composée de produits locaux disponibles sur quatre points de retrait[6].

Marque

L'appellation « Produit en Anjou » a pour objectif d'identifier les produits et services élaborés en Maine-et-Loire, et par ce biais, de promouvoir les entreprises locales. Elle assure aux consommateurs une indication de provenance angevine de produits et services[7]. Pour l'obtenir, le dossier doit répondre à trois critères : plus de 50 % de la valeur ajoutée doit être faite sur le département, les composants de base doivent, si possible, être angevins, et il faut s'engager à privilégier l'Anjou[1].

La marque semi-figurative Produit en Anjou a été créée par le Département de Maine-et-Loire, qui en est propriétaire, et a fait l'objet de plusieurs dépôts auprès de l'Institut national de la propriété industrielle (INPI) :

  • par la collectivité territoriale le conseil départemental de Maine-et-Loire les 27 février 2013 (no  3986560), 18 mai 2015 (no  4181574), 23 décembre 2016 (no  4324685), 15 mai 2017 (no  4361646) ;
  • le groupement d'intérêt public (GIP) Produit en Anjou le 23 juillet 2015 (no  4198676)[8].

Produits

En mars 2018, la marque territoriale, propriété du Département de Maine-et-Loire, totalise de nombreux produits ou services comme Anjou tourisme, Anjou théâtre (Festival d'Anjou), Atelier Bouesnard (menuiserie, agencement), Atelier du Grand moulin (ébénisterie d'art), Atelier Jean-Joseph Dixneuf (sculpture sur Bois), Atelier Lacour (menuiserie, ameublement, agencement), Atlanpom (pommes et poires), Beaujean production (maraichage), Bocause (micro bouture d'hortensias), Compagnie saumuroise de navigation Saint-Nicolas (croisières et navettes sur la Loire), Crèmerie de l'Aubance (produits frais laitiers), DPAP – Dom Petroff (fumaison et transformation de produits de la mer et d'eau douce), EARL Guiloiseau (viande et charcuterie porcine), Ets Giffard et Cie (liqueurs et sirops), La forge d'art Loubière (ferronnerie d'Art), La Petite marquise (quernon d'ardoise), La Vinaigrerie de l'Anjou (vinaigres de vins), Le Courrier de l'Ouest (presse quotidienne régionale), Les Vergers de la Croix de Pierre (pommes de table), Moulin de Sarré (farines et fouées), Terra Botanica (parc à thème dédié au végétal), Ets Yvon Cailleau (terre cuite des Rairies), etc[7].

Au fil du temps la marque devient un véritable signe de reconnaissance. Plusieurs autres entreprises rejoignent le réseau Produit en Anjou comme Loire Impression (travaux d'impression) en octobre 2018, puis France Champignon (culture de champignons), et en octobre 2020 Bioplants (herbes aromatiques bio). L'année suivante, d'autres structures adhérent à la marque, comme La Brasserie angevine (bières), Les Garçons Glaciers (glaces bio), Gouline et Compagnie (tourte Gouline), L'Atelier Gourmand (cours de cuisine), Les Treilles Gourmandes (foies gras), Klivéo (livraisons par véhicules électriques), Kara Technology (tables tactiles) ou Hunault Transports (transport, affrétement), etc. Produit en Anjou compte alors plus de 150 entreprises adhérentes[4].

Notes

Renseignements - Produit en Anjou

Tél. 02 41 81 47 61.
• Courriel produitenanjou.
• Site web produitenanjou.

Sur le même sujet

La ferme de chez nous
Consommation locale
Destination Anjou
Entreprises de Maine-et-Loire

Sources et annotations

  1. a et b Ouest-France Entreprises (Jean-Michel Hansen), Maine-et-Loire. "Produit en Anjou" souffle sa toute première bougie, 14 novembre 2016
  2. a et b Le Monde des artisans - Edimétiers (Sophie de Courtivron), Produit en Anjou : la force du réseau, 10 novembre 2017 (entretien avec Arnaud Tézé, directeur du GIP Produit en Anjou)
  3. a et b Le Courrier de l'Ouest (Bruno Jeoffroy), Maine-et-Loire. Confinement : Produit en Anjou développe son offre et ses drives, 15 avril 2020
  4. a et b Le Courrier de l'Ouest, Angers. Produit en Anjou, Octave, P2i : les échos de l'économie, 8 mars 2021
  5. Conseil départemental de Maine-et-Loire, Soutenez nos entreprises, commandez avec "Produit en Anjou", 21 avril 2020
  6. Le Courrier de l'Ouest, Maine-et-Loire. Produit en Anjou renouvelle son soutien aux entreprises locales, 9 novembre 2020
  7. a et b GIP Produit en Anjou, mars 2018
  8. Institut national de la propriété industrielle (INPI), Bases de données des marques - Produit en Anjou, mars 2018


pour cent

téléphone