Agrocampus Ouest centre d'Angers

De Wiki-Anjou
Agrocampus Ouest
(enseignement)
Fonction Enseignement supérieur
Périmètre
Localisation Angers
Notes Issue de l'ENITHP
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Services éducatifs de Maine-et-Loire
Administrations et services publics

Agrocampus Ouest est l'Institut national supérieur des sciences agronomiques, agroalimentaires, horticoles et du paysage. Le centre d'Angers est situé sur un territoire de tradition horticole.


Historique

Cette grande école publique d'ingénieurs en sciences du vivant est le résultat de la fusion en 2008 de deux écoles : l'Institut national d'enseignement supérieur et de recherche agronomique et agroalimentaire de Rennes et l'Institut national d'horticulture et de paysage (INH) d'Angers[1].

Une école nationale d'ingénieurs des travaux horticoles est créée à Angers en 1971 par le ministre de l'Agriculture de l'époque, Edgard Pisani, pour former en trois ans des ingénieurs spécialistes des techniques horticoles à partir de la rentrée scolaire 1971-1972[2], et devient en 1989 l'École nationale des ingénieurs des travaux de l'horticulture et du paysage d'Angers (ENITHP). L'établissement public national est placé sous l'autorité du ministère de l'Agriculture[3],[4]. En 1997, l'ENITHP fusionne avec l'École nationale supérieure d'horticulture (ENSH), fondée à Versailles en 1874, pour former l'Institut national d'horticulture (INH).

Les trois des grandes écoles françaises d'agronomie, AgroParisTech, Montpellier SupAgro et Agrocampus Ouest, forment en 2018 le projet de se regrouper en 2020 dans un établissement unique, chaque école devant conserver une certaine autonomie, pour acquérir un rayonnement mondial et renforcer la visibilité, l'attractivité et l'influence de la France sur les questions des sciences du vivant[5],[6].

L'institut

L'institut en sciences du vivant est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP). Il est implanté à Angers, Rennes et Beg Meil, et compte 2 000 étudiants en 2018, 130 enseignants chercheurs et 6 départements d'enseignement et de recherche[7]. Le centre d'Angers est situé sur un territoire de tradition horticole, aujourd'hui l'un des principaux bassins européens de production horticole et semencière[8].

Agrocampus Ouest comprend cinq axes thématiques :

  1. Végétal, animal, systèmes, dont la gestion des productions horticoles (fruits et légumes), des semences et plants ;
  2. Enjeux environnementaux - ressources, territoires et ville, dont la préservation des ressources naturelles ;
  3. Halieutique (pêche), mer et littoral, dont la gestion des pêches et des espaces côtiers ;
  4. Alimentation, dont la production, transformation et valorisation des produits ;
  5. Paysages, dynamiques et projets de paysage.

Il est partenaire des pôles de compétitivité Mer Bretagne Atlantique, Valorial et Végépolys.

En 2018, des chercheurs de l'Institut national de la recherche agronomique (Inra), de l'université et de l'école d'ingénieurs en horticulture Agrocampus Ouest ont participé, au sein d'un consortium international, à l'obtention d'une carte d'identité génétique précise du rosier dont les résultats ont été publiés dans la revue scientifique Nature Plants[9].

L'établissement participe également à l'organisation du Congrès international d'horticulture qui se tiendra à Angers en 2022.

Notes

Renseignements - Agrocampus Ouest centre d'Angers

• Adresse : Campus d'Angers, 2 rue André Le Nôtre, 49005 Angers cedex 01.
• Téléphone : 02 41 22 55 54.
• Mail : agrocampus-ouest.
• Site web : agrocampus-ouest.

Sur le même sujet

Campus du végétal d'Angers
École supérieure d'agricultures
Lycée Angers Le Fresne
Agriculture en Maine-et-Loire

Liens externes

Enithp d'Angers sur l'Institut national de l'audiovisuel (INA).

Sources et annotations

  1. Agrocampus Ouest, Histoire, septembre 2018
  2. Décret 71-224 du 19 mars 1971, JORF du 27 mars 1971 page 2889, portant création de l'École nationale d'ingénieurs des travaux agricoles (option horticulture).
  3. Décret 71-224 relatif à l'école nationale d'ingénieurs des travaux agricoles (option Horticulture), dans L'enseignement agricole et vétérinaire de la Libération à nos jours, Textes officiels avec introduction, notes et annexes, Institut national de recherche pédagogique (Paris), 2005, pp. 520-521 (Bibliothèque de l'Histoire de l'Education, 21).
  4. François Colson, Les enjeux de la restructuration de l'enseignement supérieur agricole, Pour, vol. 200, 1, 2009, pp. 59-69
  5. Ouest-France (Vincent Jarnigon), Agronomie. Trois grandes écoles se regroupent et visent le 1er rang mondial, 7 et 8 mars 2018
  6. L'Usine nouvelle (Guillaume Lecompte-Boinne), Les trois principales écoles agronomiques françaises se regroupent, 9 mars 2018
  7. Agrocampus Ouest, Thématiques, missions, organisation, septembre 2018
  8. Agrocampus Ouest, Campus d'Angers, septembre 2018
  9. Ouest-France, Angers. Des chercheurs percent les mystères de la rose, 12 juin 2018


numéro

volume