Château du Bas-Plessis

De Wiki-Anjou
Photographie du château.

Édifié au XIXe siècle, le château du Bas-Plessis est un monument historique angevin se trouvant à Chaudron-en-Mauges, sur la commune de Montrevault-sur-Èvre en Maine-et-Loire, à quelques kilomètres au nord-est de Saint-Pierre-Montlimart et de Montrevault.


Chaudron-en-Mauges est une localité située dans les Mauges, dans la partie sud-ouest de l'Anjou. Le fief et seigneurie du Bas-Plessis relèvent au Moyen Âge du comté de Montrevault. Un château est édifié au nord du village. Au XVIIe siècle, le siège de la seigneurie est désormais fixé au château du Bas-Plessis. Au siècle suivant, au moment de la guerre de Vendée, le vieux château féodal est incendié en 1794 lors d'un combat, dont il ne restera que deux tours au bord de l'étang. Le château est ensuite reconstruit au milieu du XIXe siècle en style néo-classique. L'aile ajoutée un peu plus tard est démontée à la fin du siècle pour être remontée, pierre par pierre, à l'étranger[1].

Les parties les plus anciennes du château du Bas-Plessis sont un patrimoine protégé, inscrites au titre des Monuments historiques par arrêté du 29 janvier 1992 (deux tours médiévales et courtine qui les relie, caves voûtées et emprise de l'ancien château). L'édifice est la propriété d'une personne privée[2].

Localisation : Château du Bas-Plessis, avenue du Plessis, Les Vaux, Chaudron-en-Mauges, Montrevault-sur-Èvre (sur OSM).

Notes

Homonymies : Le fréquent toponyme Plessis est très répandu en Maine-et-Loire, comme dans tout l'Ouest, le centre et la région parisienne, qui remonte à la fin de l'époque carolingienne et désignait un enclos de branches entrelacées, une enceinte de pieux de défense (maison de maître à Allonnes, ancien moulin cavier à Beaulieu, lieu-dit à Bouillé-Ménard, village à Chanzeaux, lieu-dit à Cholet, château à Combrée, château à Écuillé, château au Plessis-Macé, etc)[3],[4].

Sur le même sujet

Château de la Morinière (XIXe)
Châteaux angevins
Monuments historiques de Maine-et-Loire

Sources et annotations

  1. Célestin Port (révisé par André Sarazin et Pascal Tellier), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. III (N-R), H. Siraudeau & Cie (Angers), 1989, 2e éd. (1re éd. 1878), p. 212-213
  2. Ministère de la Culture, Base Mérimée - Château du Bas-Plessis (PA00109448), 10 juin 2021
  3. Édition révisée du Célestin Port, op. cit., t. III, p. 208
  4. Pierre-Louis Augereau, Les secrets des noms de communes et lieux-dits du Maine-et-Loire, Cheminements (Le Coudray-Macouard), 2004-2005, p. 129


tome

opus citatum (ouvrage cité)