Château du Plessis-Bourré

De Wiki-Anjou
Château du Plessis-Bourré
(monument)
Époque Moyen Âge
Classement Monument historique (1931)
Localité Écuillé
Notes Édification du XVe siècle.
De style Transition.
Monuments de Maine-et-Loire.
Châteaux angevins
Moulins angevins
Églises angevines

Aide à la rédaction.

Datant du XVe siècle, le château du Plessis-Bourré est un monument historique angevin se trouvant à Écuillé, en Maine-et-Loire, à moins d'une vingtaine de kilomètres au nord d'Angers. Il a conservé son apparence d'origine, celle d'un château Renaissance protégé par ses douves.


Écuillé est une localité rurale située dans le Segréen, dans la partie nord-ouest de l'Anjou[1].

Jean Bourré (1424-1506), né à Château-Gontier, à l'époque située en Anjou, est trésorier de France sous le règne de Louis XI puis Charles VIII. Il reconstruit Vaux et le château de Langeais, réarme le château d'Angers, dont il a été nommé capitaine, et le château de Jarzé[2],[3],[4],[5],[6],[7].

Le domaine du Plessis-Bourré, primitivement dénommé Plessis-du-Vent, relève au Moyen Âge de Château-Gontier. Jean Bourré, grand argentier du roi Louis XI, en fait l'acquisition en 1462 et y fait construire un vaste et puissant manoir de 1468 à 1473. Son aisance financière permet de faire acheminer un important volume des pierres de tuffeau. Ce château a conservé sa physionomie d'origine. De style Transition (entre Moyen Âge et Renaissance), il est situé au centre d'un étang, large et profond, qui lui sert de douves, et est cantonné de quatre tours rondes. Un pont de 43 mètres et un double pont-levis permet l'accès au château. Le plafond peint de la salle des gardes est composé de 24 caissons[8],[9],[2],[3],[4],[5],[6].

Des animations s'y déroulent au fil de l'année comme en 2018, des reconstitutions historiques du siècle des Lumières en mai[10], le Festival de nos campagnes dans le parc du château en mai[11], des reconstitutions historiques en juillet redonnant vie à l'armée napoléonienne[12], une nuit de la chauve-souris en août en partenariat avec la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO Anjou)[13], un tournoi de chevalerie en septembre, 4e édition du tournoi de l'Ordre de Saint-Michel qui réunit 4 000 visiteurs[14], des parcours pour les enfants programmés à l'occasion d'Halloween[15], un marché de Noël en novembre[16], la 6e édition du Challenge trails Ouest-France Logémaine en décembre[17], etc. Le Plessis-Bourré a aussi servi plusieurs fois de plateau de cinéma : Peau d'Âne de Jacques Demy (1970), Fanfan la Tulipe de Gérard Krawczyk (2003) ou encore La Princesse de Montpensier de Bertrand Tavernier (2010)[18].

Photographie du château.

Le château du Plessis-Bourré est un patrimoine protégé, classé aux Monuments historiques par arrêté du 1er juin 1931 (château avec la pièce d'eau, les douves, les avenues). Période principale de construction : XVe siècle (1468, 1472). C'est l'un des plus grands édifices de la région bâtit en tuffeau. Il est la propriété d'une personne privée[8],[19],[20].

Localisation : Château du Plessis-Bourré, D 508, La Fourbisserie, Écuillé (47° 36′ 03″ Nord - 0° 32′ 40″ Ouest, sur OSM).

Notes

Sur le même sujet

Château de Montsoreau (XVe)
Château de Villeneuve (XVIe)
Châteaux angevins
Monuments historiques de Maine-et-Loire

Sources et annotations

  1. Institut national de l'information géographique et forestière (IGN), Géoportail (Écuillé), octobre 2017
  2. a et b Célestin Port (révisé par André Sarazin et Pascal Tellier), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. III (N-R), H. Siraudeau & Cie (Angers), 1989, p. 215 (Plessis-Bourré)
  3. a et b Château du Plessis-Bourré, Histoire du château, octobre 2017
  4. a et b Michel Vaissier, Anjou, terre secrète du Graal ?, Cheminements (Le Coudray-Macouard), 1999, p. 121
  5. a et b Ouvert au public, Éditions de la Caisse nationale des monuments historiques et des sites, 1983, p. 237
  6. a et b Art et histoire, châteaux et villes de la Loire, Bonechi, 1970, p. 154-155
  7. Ouest-France, Il était une fois... Jean Bourré, trésorier de Louis XI, 30 septembre 2013
  8. a et b Ministère de la Culture, Base Mérimée - Château du Plessis-Bourré (PA00109098), 1993-2021
  9. Célestin Port (révisé par Jacques Levron, Pierre d'Herbécourt, Robert Favreau et Cécile Souchon), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. II (D-M), H. Siraudeau & Cie (Angers), 1978, p. 101-103 (Écuillé)
  10. Ouest-France, Ce week-end, les Lumières brillaient, 15 mai 2018
  11. Le Courrier de l'Ouest, Ecuillé. Le Plessis-Bourré accueille le premier Festival de nos campagnes, 26 mai 2018
  12. Le Courrier de l'Ouest, Anjou. Ils reconstituent la Grande Armée de Napoléon au Plessis-Bourré, 12 juillet 2018
  13. Ouest-France, La nuit de la Chauve-souris au Plessis-Bourré, 23 août 2018
  14. Ouest-France, 4 000 visiteurs ont aimé leur voyage au Moyen Âge, 7 septembre 2018
  15. Ouest-France, Le Plessis-Bourré réinvente Halloween, 3 novembre 2018
  16. Ouest-France, Un marché de Noël au Château du Plessis-Bourré, 24 novembre 2018
  17. Ouest-France, Challenge trails Ouest-France Logémaine : c'est reparti pour un tour !, 3 décembre 2018
  18. Département de Maine-et-Loire, Châteaux de l'Anjou : records et anecdotes que vous ignioriez, 19 juillet 2022
  19. Ministère de la Culture, Base Mérimée - Château du Plessis-Bourré (notice IA49008876), 2003-2012
  20. Des racines et des ailes : Terroirs d'excellence en Pays de la Loire , France 3, émission d'Anne-Laure Cahen et Lenni Mérat (co-production de Troisième Œil Productions et France Télévisions), diffusée le 27 avril 2022, présentée par Carole Gaessler avec la participation d'Emmanuel Litoux, archéologue du patrimoine.

Lien externe

Site web du château du Plessis-Bourré


Institut national de l'information géographique et forestière

tome