Madeleine Bouchez

De Wiki-Anjou
Madeleine Bouchez
Né(e) Madeleine Marguerite Douarin
Activités Actrice
Période XXe siècle
Notes Née à Combrée
Personnalités de Maine-et-Loire
Personnalités
Loisirs et culture
Agenda
Aide à la rédaction

Née en Maine-et-Loire, Madeleine Bouchez est une actrice du XXe siècle ayant eu de nombreux rôles au cinéma.


Madeleine Marguerite Douarin naît à Combrée (Maine-et-Loire) le 3 février 1893. Elle devient actrice et jouera de nombreux films de cinéma comme Playtime de Jacques Tati (1964), Le Scandale de Claude Chabrol (1966), Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages de Michel Audiard (1968), Opération Lady Marlène de Robert Lamoureux (1975), Sale Rêveur de Jean-Marie Périer (1977), Les Misérables de Robert Hossein (1982). Elle aura aussi des rôles dans des séries télévisées comme en 1978 dans Les Enquêtes du commissaire Maigret (Maigret et le tueur de Marcel Cravenne) ou l'année suivante dans Médecins de nuit (Henri Gillot de Pierre Lary)[1],[2].

Madeleine Bouchez écrit également La Faute (Bordas, 1971), L'Ennui (Bordas, 1973), des textes choisis de Sénèque à Moravia, Les Justes (Hatier, 1974, ISBN 2-218-02369-5), une analyse critique de l'œuvre d'Albert Camus[2],[3].

L'actrice décède à Viroflay (Yvelines) le 2 mars 1992[1].

Notes

Sur le même sujet

Acteurs et réalisateurs angevins
Fanny Ardant
Autres personnalités
Festival Premiers plans

Sources et annotations

  1. a et b Wikipédia, Madeleine Bouchez, mai 2017, d'Internet Movie Database
  2. a et b Organisation internationale de normalisation (ISO), International Standard Name Identifier (ISNI) - Bouchez Madeleine, janvier 2018
  3. Bibliothèque nationale de France (BnF), Catalogue général, janvier 2015


Bibliothèque nationale de France