Remu-germain

De Wiki-Anjou


Parler angevin

Dictionnaire des mots de l'Anjou

Mots concernant le territoire angevin et son patois.

Aide à la rédaction


Parler angevin (dictionnaire)
 En Anjou

Entendu ici, mais pas que…
remu-germain

Mot

Adjectif qualificatif, remu-germain au masculin, remue-germain au féminin.

En Anjou, remu-germain (remue-germain) désigne un cousin issu de germain, un cousin au 5e degré. On dit le plus souvent « remué d’gearmain » ou « remue d’gearmain », et parfois « ermé de gearmain ».

Mot que l'on trouve dans des dictionnaires de Français aux XVIIe et XIXe siècles, et utilisé dans les parlers d'autres régions comme la Normandie ou la Saintonge.

Parler angevin (ressources) Notes

  • Voir aussi nom des habitants.
  • Mot issu d'un témoignage oral (« remu d’germain ») d'une personne originaire de Chemillé, le tenant de sa famille originaire de Saint-Georges-sur-Loire et Mûrs-Erigné.
  • Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou, Germain & Grassin, 1908, t. 2, p. 198 (remu-germain)
  • Augustin Jeanneau et Adolphe Durand, Le parler populaire en Anjou, Éditions du Choletais, 1977 (4e édit.), p. 142 (remu-germain)
  • Dominique Fournier, Mots d'Galarne : Dictionnaire pour bien bagouler notre patois aujourd'hui, Cheminements, 1998, p. 73 (remu-germain)
  • Le Dictionnaire de l'Académie françoise dedié au Roy, 1694 (cousin remué de germain, pour dire, cousin issu de germain)
  • Émile Littré, Dictionnaire de la langue française, t.4, 1873 (cousin remué de germain, cousin issu de germain)
  • Louis Du Bois, Glossaire du patois normand, augm. des 2 tiers par Julien Travers, A. Hardel éditeur, 1856, p. 309 (remué de germain)
  • Pierre Abraham Jônain, Dictionnaire du patois saintongeais, L. Clouzot et Miasonneuve, 1869, p. 348 (remué de germain)


tome

page