Rim Ridane

De Wiki-Anjou

Rim Ridane est une boxeuse française du XXIe siècle, championne du monde de boxe française, qui exerce dans des clubs angevins. Elle participe aussi à l'entrainement de joueurs de football.


Biographie

Rim Ridane est née à Paris en juillet 1987. Arrivée en Maine-et-Loire, à Avrillé, elle débute le karaté à l'âge de 6 ans et durant 12 ans en suivant l'exemple de ses frères plus âgés qui exercent déjà cette discipline[1].

C'est en 2006, lors de la finale du championnat de France, qu'elle subit un traumatisme crânien à cause d'un mauvais coup de pied porté au visage. Suite à ce traumatisme, elle est obligée d'arrêter le karaté et d'entamer des séances de neurochirurgie[2]. S'en suit deux ans de souffrance, enfermée jour et nuit dans sa chambre, où elle doit faire le deuil de la championne de karaté qu'elle était devenue. Ses médecins pensent que sa carrière est finie ; malgré tout, elle ne les écoute pas et se redirige vers la boxe, « sans écouter son corps », comme elle le dira dans plusieurs interviews.

En 2008, elle commence la boxe française[2], un sport qui pour elle se rapprochait le plus du karaté.

À la sortie du lycée, diplôme en poche, la jeune Avrillaise s'inscrit à l'âge de 20 ans en Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS, faculté de sport) à Nantes[1] où elle obtient son diplôme et évolue en fédéral à partir de 2013[2]. Elle devient ensuite hypnothérapeute[3].

Parcours sportif

Rim Ridane décroche d'abord le titre de championne de France en assaut, forme de rencontre de la savate boxe française, en 2014 et 2015, avant de réaliser le tiercé gagnant en 2016 : championne de France, championne d'Europe et championne du monde[4]. En 2017, la boxeuse devient vice-championne de France de boxe française, avant de redevenir une seconde fois championne du monde l'année suivante à Plovdiv, en Bulgarie[5].

En 2018, elle est également nominée aux côtés des lauréates Nolwenn Arc et Amandine Brossier, pour le titre de « Sportive de l'année en Anjou » dans le cadre des trophées des champions décernés par Le Courrier de l'Ouest[6].

À partir de 2013, Rim Ridane est licenciée au club de Riaillé, ville du pays nantais, où elle s'entraine deux fois par semaine dans la catégorie des moins de 60 kg. Elle est également professeure d'éducation physique et sportive dans un lycée, ainsi que préparatrice mentale pour les jeunes footballeurs du club du SCO[7],[8].

Notes

Sur le même sujet

Raymond Kopa
Nicolas Touzaint
Nicolas Mahut
Sport en Maine-et-Loire

Sources et annotations

  1. a et b Rim Ridane, battante jusqu'au bout des ongles, Ouest-France (Ugo Brusetti), article du 13 mai 2015
  2. a, b et c Rim Ridane, reine du ring, Maine-et-Loire Magazine, 47 de janvier 2018, consulté le 28 mars 2020
  3. Coronavirus. À Angers, la boxeuse Rim Ridane met l'hypnose au service des soignants, Le Courrier de l'Ouest (Gildas Crozon), article du 5 avril 2020
  4. Rim Ridane, l'or lui va comme un gant, Ouest-France (Emmanuel Esseul), article du 15 septembre 2016
  5. Rim Ridane, double championne du monde de savate, est licenciée à Riaillé !, L'Éclaireur de Châteaubriant, article du 10 novembre 2018
  6. Trophées des champions. Votez pour la sportive de l'année en Anjou, Le Courrier de l'Ouest, article du 12 novembre 2018
  7. Pays d'Ancenis. La championne de boxe s'est formée sur le ring de Riaillé, Ouest-France (Isabelle Labarre), article du 11 juin 2019
  8. Envie dehors ! Angers la douce, par Julie Hattu (France 3 Pays de la Loire, Florence Thibert, 30 mars 2021), émission du 4 avril 2021
Cet article a été initié en mars 2020 dans le cadre d'un projet pédagogique.


kilogrammes

numéro