Institut technique des plantes médicinales et aromatiques (iteipmai)

De Wiki-Anjou
Révision datée du 8 novembre 2018 à 18:18 par Franck-fnba (discussion | contributions) (Institut technique des plantes médicinales et aromatiques (iteipmai))
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Logo de l'institut.

L'Institut technique interprofessionnel des plantes à parfum, médicinales, aromatiques et industrielles (iteipmai) est une structure de recherche et développement dans le végétal basée à Melay, en Maine-et-Loire.


La structure

L'iteipmai est un institut technique qualifié par le ministère de l'Agriculture qui assure une mission de recherche appliquée finalisée dans le végétal au service des filières plantes aromatiques, médicinales et à parfum (PPAM). L'organisme a été créé en 1980 avec pour objectif de travailler avec les acteurs économiques de la production et de la transformation. C'est l'une des composantes du développement de la filière. Il crée des variétés plus performantes, œuvre à la protection des cultures et de l'environnement, ouvre de nouvelles perspectives de production, et contribue à la structuration de la filière[1],[2].

Dénommée Instit techni plant medic arom et ayant pour sigle iteipmai, l'organisme professionnel est une association 1901 déclarée le 6 juin 1980 et ayant pour activité la recherche-développement en autres sciences physiques et naturelles. Son siège se situe à Melay sur la commune de Chemillé-en-Anjou. Outre le siège, il comporte deux établissements secondaires, l'un à Avignon dans le Vaucluse, et l'autre à Montboucher-sur-Jabron dans la Drôme. L'association compte en 2017 plus de 120 membres[3],[1].

Les activités

L'iteipmai mène par exemple plusieurs études au début des années 2010 pour évaluer l'intérêt des huiles essentielles, composées aromatiques volatils de plantes, dans la protection des cultures[4], des essais en cultures et d'analyses en labo sur des plantes à saponines les plus adaptées à être cultivées localement pour faciliter la digestion des vaches[5], des recherches d'alternatives pour la protection des cultures[6], des recherches de solutions pour obtenir des vins sans sulfites, conservateurs aux propriétés antioxydantes et antibactériennes couramment utilisés dans les vins[7].

L'institut organise aussi des journées techniques, comme en janvier 2014 au centre d'affaires Terra Botanica sur le thème des innovations d'aujourd'hui et de demain[8], ou encore au moment du salon du Sival, une série de conférences techniques, les Rendez-vous d'Herbalia[9].

L'Institut technique des plantes médicinales et aromatiques fait également des recherches documentaires, réalise des veilles personnalisées, publie annuellement un rapport technique et des articles comme Caractérisation et valorisation des pouvoirs antioxydant et anti-radicalaire de divers végétaux : plantes aromatiques et médicinales, fruits et légumes en février 2016, La thermothéapie pour traiter les semencesen juin 2016, Les extraits végétaux dans la protection des cultures ou Les huiles essentielles dans la protection des cultures en décembre 2016.

Notes

Renseignements - iteipmai

• Siège social : La Croix de Belle Tête, Melay, 49120 Chemillé-en-Anjou.
• Adresse postale : BP 80009, Melay, 49120 Chemillé-en-Anjou (France).
Tél. + 33 (0)2 41 30 30 79.
• Site web iteipmai.

Sur le même sujet

Congrès international d'horticulture 2022 Angers
Pôle végétal Végépolys
Site Inra d'Angers
Flore et faune de Maine-et-Loire

Sources et annotations

  1. a et b Iteipmai, Qui sommes nous, septembre 2018
  2. PPAM de France, Iteipmai, publié dans R&D, octobre 2018
  3. Infogreffe (Registre du commerce et des sociétés), Instit techni plant medic arom, iteipmai, association déclarée, SIREN 320 387 889, APE 7219Z, inscription au répertoire SIRENE en avril 1999.
  4. Terre-net Média (Mathilde Carpentier), En cours d'exploration pour la protection des cultures, 5 novembre 2013
  5. Ouest-France (Xavier Bonnardel), Ces plantes qui aident les vaches à moins polluer, 26 septembre 2013
  6. Terre-net Média (HB), Les extraits végétaux pour contrôler adventices, insectes et micro-organismes, 1{er}} juillet 2015
  7. Process alimentaire (Amélie Dereuder), L'Iteipmai recherche des solutions pour des vins sans sulfites, Éditions du Boisbaudry, 29 février 2016
  8. Le lien horticole, Rassemblement Ouvrir le champ des possibles, 3 février 2014
  9. L'avenir agricole (Antoine Humeau), Le Sival s'agrandit encore un petit peu, 15 janvier 2018


téléphone