Melay

De Wiki-Anjou
Melay
(commune déléguée)
Département Maine-et-Loire
Territoire Mauges
Commune Chemillé-en-Anjou
Note(s) Regroupement en 2013 puis 2015
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Aide à la rédaction
Compléter - Témoigner - Créer une page

Melay est une ancienne commune de l'ouest de la France située dans le département de Maine-et-Loire (49), au sud-est de Chemillé et au nord de Cossé-d'Anjou. Elle est rattachée depuis décembre 2015 à la commune de Chemillé-en-Anjou.

Nom des habitants : les Melayonais(es).


Situation administrative

Au 1er janvier 2013, la commune s'est transformée en la commune nouvelle de Chemillé-Melay suite au regroupement des deux communes de Chemillé et Melay[1]. Melay devient une commune déléguée.

La commune est jusqu'alors membre de la communauté de communes de la région de Chemillé, et se trouve dans le canton de Chemillé et l'arrondissement de Cholet.

Un nouveau regroupement intervient à la fin de 2015 avec la création de la commune nouvelle de Chemillé-en-Anjou issue du regroupement des communes de Chanzeaux, La Chapelle-Rousselin, Chemillé-Melay, Cossé-d'Anjou, La Jumellière, Neuvy-en-Mauges, Sainte-Christine, Saint-Georges-des-Gardes, Saint-Lézin, La Salle-de-Vihiers, La Tourlandry et Valanjou[2]. Melay en est une commune déléguée.

Son code commune (Insee) est 49199 et son code postal est 49120.

Plusieurs autres communes françaises portent le nom de « Melay », dans les départements de la Haute-Marne et de Saône-et-Loire.

Patrimoine

Éléments du patrimoine à voir à Melay[3] :

  • La chapelle funéraire Notre-Dame-des-Sept-Douleurs ;
  • Le château de Bouzillé ;
  • La croix de chemin dite croix de Belle-Tête ;
  • La croix de chemin dite croix du Bois-Girault ;
  • La croix de chemin dite Croix-du-Bout-du-Monde ;
  • La croix de chemin dite la Croix-Cassée ;
  • La croix de chemin dite croix de Léon VIII ;
  • La croix de chemin dite croix du Noyer ;
  • La croix de chemin dite la Croix Rouge ;
  • l'église Saint-Pierre ;
  • Le moulin à vent dit moulin de la Bretonnerie ;
  • Le moulin à vent dit moulin de Nauvat ;
  • L'oratoire Notre-Dame-du-Moulin.

Loisirs

On y trouve des étangs, où l'on pratique la pêche[4].

La bibliothèque de Melay est intégrée au réseau des bibliothèques de la région de Chemillé[5].

Territoire

Présence sur la commune d'une structure spécialisée dans les filières des plantes aromatiques, médicinales et à parfum (PPAM), l'iteipmai, Institut technique interprofessionnel des plantes à parfum, médicinales, aromatiques et industrielles. L'établissement (association loi 1901) assure une mission de recherche appliquée[6].

La commune voisine de Chemillé est la capitale française des plantes médicinales[7]. On y trouve le jardin Camifolia, un espace végétal dont l'origine remonte à 1976, qui se situe dans la vallée de l'Hyrôme.[8].

Notes

Sources et annotations

  1. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté préfectoral 2012317-0003, du 12 novembre 2012 — Voir création de la nouvelle commune de Chemillé-Melay (2013).
  2. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté préfectoral DRCL-BCL-2015-58, du 24 septembre 2015 — Voir création de la nouvelle commune de Chemillé-en-Anjou (2015).
  3. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Melay), octobre 2012
  4. Ouest-France, Les étangs de Melay sont ouverts à la pêche, 8 avril 2015
  5. Communauté de communes de la région de Chemillé, Chemillé Melay - Médiathèque Victor Hugo, juin 2015
  6. Iteipmai, septembre 2018
  7. Jardin Camifolia, Thèmes, juillet 2017 — Voir Jardin Camifolia.
  8. Théâtre Foirail Camifolia, Le jardin Camifolia, juin 2015

Autres données

Liste des communes en 2015
Anciennes communes 2015
Altitudes en 2014
Populations 2012, en vigueur au 1er janvier 2015
Superficies en 2014
Divisions administratives et électorales en 2014


Institut national de la statistique et des études économiques