Presbytère de Saint-Aubin-de-Luigné

De Wiki-Anjou
Révision datée du 30 juillet 2022 à 05:38 par Franck-fnba (discussion | contributions) (cplt)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Photographie du prebytère.

Édifié au XVIe siècle, le presbytère de Saint-Aubin-de-Luigné est un monument historique angevin se trouvant sur la commune de Val-du-Layon, en Maine-et-Loire, à moins d'une vingtaine de kilomètres au sud-ouest d'Angers.


La localité de Saint-Aubin-de-Luigné s'est développée en bordure du Layon. Une église, dédiée à saint Aubin, existe dès le XIe siècle. Le presbytère est construit en 1521-1522 (XVIe, Temps modernes) par Jean de Pontoise, curé de Saint-Aubin et de La Jumellière, et fils de Bernard, médecin du pape Alexandre VI (1431-1503). Cette belle demeure se trouve à proximité de l'église, sur la route de Chaudefonds. L'originalité de l'édifice tient en la présence, sur un fronton extérieur de l'époque, de l'écusson très reconnaissable du pape Alexandre VI. Des modifications seront apportées au bâtiment au XVIIIe siècle[1],[2],[3],[4].

La mairie installée d'abord dans un édifice de 1837 puis dans un autre de 1859, s'installe en 1986 dans l'ancien presbytère ; une maison juste à côté, et alors désaffectée, fait ensuite office de nouveau prebytère[2],[3]. Une nouvelle bibliothèque, intégrée au bâtiment de la mairie, est réalisée en 2018[5].

Le presbytère de Saint-Aubin-de-Luigné, propriété de la commune,est un patrimoine protégé, classé aux Monuments historiques par arrêté du 9 décembre 1964 (façades et toitures, cheminée de la grande salle du premier étage). Ses principales périodes de constructions datent du XVIe et XVIIIe. Objets inventoriés : armoiries, dalle funéraire (pierre tombale) de M. Audouin, armoiries de la Jumellière, fragment d'une statue (Lion ou Sphinx), deux fragments de poutres, fragment de relief Fleurs et fruits, fragment de bas-relief Tête d'ange, fragment de relief Tête d'angelot, fonts baptismaux (vasque), plaque commémorative (première pierre)[4],[6].

Localisation : Presbytère de Saint-Aubin-de-Luigné, rue Jean de Pontoise, Saint-Aubin-de-Luigné, Val-du-Layon (sur OSM).

Le village de Saint-Aubin-de-Luigné comporte plusieurs édifices historiques : les ruines du château de la Haute-Guerche (XIIIe-XVIe), le manoir de la Fresnaye (XVe), ainsi que plusieurs autres bâtiments (XVIe, XVIIe, XVIIIe) répertoriés dans un circuit de vieilles demeures[1].

Notes

Bibliographie

• Bernard Villain, Le presbytère de Saint-Aubin-de-Luigné et les Borgia, 1980, dans les Mémoires de l'Académie des sciences, belles lettres et arts d'Angers, 10e série, t. I et II, années 1977-1980, p. 76-78
• Jean-Jacques Chiron, La mairie de Saint-Aubin-de-Luigné : les Borgia en Anjou, Hérault (Maulévrier), 1992

Sur le même sujet

Manoir de la Groye (XVIe)
Églises et chapelles de Maine-et-Loire
Monuments historiques de Maine-et-Loire

Sources et annotations

  1. a et b BDF49 Saint-Aubin, St Aubin : balades randonnées visites, 2008-2018
  2. a et b Célestin Port (révisé par André Sarazin et Pascal Tellier), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. IV (S-Z), H. Siraudeau & Cie (Angers), 1996 (2e éd.), p. 15-16
  3. a et b Jean-Jacques Chiron, La mairie de Saint-Aubin-de-Luigné : les Borgia en Anjou, éd. Hérault (Maulévrier), 1992, p. 75
  4. a et b Ministère de la Culture, Base Mérimée - Presbytère (PA00109253), 13 octobre 2015
  5. Ouest-France, L'inauguration de la bibliothèque, 20 septembre 2018
  6. Ministère de la Culture, Base Palissy - Presbytère (PM49002709, PM49002710, PM49002712, PM49002708, PM49002705, PM49002704, PM49002703, PM49002706, PM49002707, PM49002711), septembre 2017


tome