2006

De Wiki-Anjou


2006 en Maine-et-Loire

Ça c'est passé en Maine-et-Loire
Année 2006 (XXIe siècle)



2006 en Maine-et-Loire

Le département compte 766 659 habitants, dont le nombre est en augmentation grâce à un solde naturel et migratoire positif. Le Maine-et-Loire compte quatre pôles urbains que sont Angers, Segré, Cholet et Saumur.

Communes : Vernoil change de nom pour devenir Vernoil-le-Fourrier (Décret no 2006-808 du 7 juillet 2006).

Espaces naturels : L'Office national des forêts (ONF) prend en charge en 2006 la gestion de la forêt communale de Durtal[1].

La Directive territoriale d'aménagement (DTA) de l'estuaire de la Loire en Loire-Atlantique et Maine-et-Loire est approuvée par décret 2006-884 du 17 juillet 2006 et publiée au journal officiel du 19 juillet 2006[2].

Aviation : L'aérodrome Aéroport Angers-Marcé, ouvert en 1998, prend le nom d'Angers-Loire aéroport en 2006.

Loisirs : Le conservatoire d'Angers devient en 2006 conservatoire à rayonnement régional[3].

Archéologie : Un ossuaire du Néolithique est découvert en 2006 à Courchamps[4].




  1. Mairie de Durtal, Forêt de Chambiers, juin 2013
  2. Etalab (DREAL Pays de la Loire), Espaces Naturels et Paysages protégés (surfaciques) de la DTA "Estuaire de la Loire" en Loire-Atlantique et Maine-et-Loire, 21 septembre 2016
  3. Mairie d'Angers, Conservatoire à rayonnement régional, octobre 2010
  4. Gérard Cordier, L'ossuaire néolithique de Malvaux, commune de Courchamps (Maine-et-Loire), dans Bulletin de la Société préhistorique française, Comptes rendus des séances mensuelles, tome 69, 9, 1972, p. 279-282


XXe20012002200320042005200620072008200920102011201220132014201520162017201820192020 (pandémie) — 2021

numéro