Achalé

De Wiki-Anjou


Parler angevin

Dictionnaire angevin

Mots concernant le parler angevin.

Aide à la rédaction


Patois angevin (dictionnaire) En patois angevin

achalé

Mot

Adjectif, masculin singulier, et forme de verbe, participe passé masculin singulier d'achaler.

En Anjou, achalé pour fatigué.

Exemple : Je suis achalé.

Dans le glossaire de Ménière : « Achalé, v. a. — Fatigué. Ce mot français paraît venir de chaland, acheteur. Une jeune fille ayant son chapelet à la main et pensant à autre chose, sa mère lui dit : « T'achales ton chapelet. » Dans le sens de fatigué. On disait autrefois : Point ne m'en chault, pour cela m'est égal. »

Patois et parler angevin (ressources) Notes

  • Voir aussi lourbi, marienne, bâilleux.
  • Ch.-L. Livet, Un sonnet en patois angevin (XVIIe siècle), dans Revue de l'Anjou et de Maine et Loire, Troisième année, Tome premier, Libr. de Cosnier et Lachèse, 1854, p. 126
  • Charles Ménière, Glossaire angevin étymologique comparé avec différents dialectes, dans Mémoires de la Société académique de Maine-et-Loire, Lachèse et Dolbeau, t. XXXVI, 1881, p. 209 (achalé)
  • Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou, Germain & Grassin, 1908, t. 1er, p. 11 (achaler)


tome