Boire

De Wiki-Anjou


Parler angevin

Dictionnaire angevin

Mots concernant le parler angevin.

Aide à la rédaction


Patois angevin (dictionnaire) En patois angevin

boire

Étymologie

Vient du latin borra, boira, creux plein d'eau.

Mot

Nom commun, féminin singulier, au pluriel boires. Se prononce /bwaʁ/ (API).

En parler angevin, boire désigne

  1. (le plus souvent) une sorte de petit étang ou de grande mare (petite baie peu profonde), située dans les parties basses du lit de la Loire ;
  2. un petit bras de Loire, souvent fermé en amont par des terres d'alluvions,
  3. ou un bras relié à la Loire, dont le Louet est le plus grand.

Boire est la forme la plus rencontrée dans l'Angevin d'aujourd'hui. En patois on rencontre boére, bouère ou bouerre. On dit aussi boireau pour une petite boire.

Exemples : la boire Sainte-Catherine à Bouzillé, la boire de Champtocé, la boire Torse, la boire de la Ciretterie.

Correspondance anses, petit lac, grande mare.

Patois et parler angevin (ressources) Notes

  • Voir aussi bouère, dalée, douet.
  • Charles Ménière, Glossaire angevin étymologique comparé avec différents dialectes, dans Mémoires de la Société académique de Maine-et-Loire, Lachèse et Dolbeau (Angers), t. XXXVI, 1881, p. 254
  • Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou, Germain & Grassin (Angers), 1908, t. 1, p. 110
  • Jeanne et Camille Frayse, Les mariniers de la Loire en Anjou, nouvelle édition, les auteurs (Le Thoureil), 1971, p. 161
  • Dominique Fournier, Mots d'galarne : dictionnaire pour bien bagouler notre patois aujourd'hui, Cheminements (Le Coudray-Macouard), 1998, p. 49


alphabet phonétique international

tome