Canton de Chalonnes-sur-Loire (ancien)/Archive wp

De Wiki-Anjou
Ceci est une archive de l'article Canton_de_Chalonnes-sur-Loire tel qu'il apparaissait sur Wikipédia (fr) le 26 novembre 2013.
Page Canton_de_Chalonnes-sur-Loire (Auteurs), sous licence Creative Commons paternité partage à l’identique.
Certaines présentations n'ont pas été reprises. Cette page est une archive et ne peut être modifiée.


Le canton de Chalonnes-sur-Loire est une division administrative française située dans le département de Maine-et-Loire et la région Pays de la Loire.

Composition

Le canton de Chalonnes-sur-Loire groupe cinq communes et compte 12 156 habitants (recensement de 2009 sans doubles comptes[1]).

Géographie

Situé en rive gauche de la Loire, ce canton est organisé autour de Chalonnes-sur-Loire dans l'arrondissement d'Angers. Sa superficie est de plus de 111 km2 (11 192 hectares[2],[3]), et son altitude varie de 10 mètres (Chalonnes[2]) à 104 mètres (Rochefort[2]), pour une altitude moyenne de 24 mètres.

Surfaces et altitudes des communes du canton[2]
Nom de la commune Surface (ha) Alt. mini (m) Alt. maxi (m)
Chalonnes-sur-Loire 3 856 10 99
Chaudefonds-sur-Layon 1 477 12 95
Denée 1 560 12 90
Rochefort-sur-Loire 2 780 12 104
Saint-Aubin-de-Luigné 1 519 12 104

Histoire

Le canton de Chalonnes (chef-lieu) fut créé en 1790, dépendant du district d'Angers, puis en 1800 de l'arrondissement d'Angers[4].

Le canton de Chalonnes a été marqué par le commerce, grâce à sa position géographique près de la Loire qui a longtemps permis le transport maritime[5]. Les productions principales de ce canton sont :

  • le chanvre cultivé en vue de la production de lin, puis de vêtements,
  • le vin avec un vignoble assez vaste et une qualité reconnue dans le monde entier avec les vins d'Anjou, mais aussi les Layons, les Chaume et Quarts de Chaume.

Chalonnes-sur-Loire ce fut aussi les mines de charbon[6], dont les traces visibles ne se limitent plus aujourd'hui qu'à deux chapelles de mineurs, l'une à Chalonnes (Corniche Angevine) et l'autre à Rochefort.

Administration

Le canton de Chalonnes-sur-Loire est la circonscription électorale servant à l'élection des conseillers généraux, membres du conseil général de Maine-et-Loire.

Liste des conseillers généraux successifs :

  • De 1889 à 1940, Lucien Frémy, RG, Chalonnes-sur-Loire
  • De 1945 à 1961, Eugène Robin, DVD
  • De 1961 à 1967, Jean Fouillet, UNR puis UDR
  • De 1967 à 1973, Raymond Boussarie, DVD
  • De 1973 à 1984, Jean Fouillet, DVD, Maire de Rochefort-sur-Loire
  • De 1984 à 1985, Alain Poirier, DVG
  • De 1985 à 2004, Michel Bordereau, UDF-CDS, Maire de Chalonnes-sur-Loire
  • De 2004 à ..., Stella Dupont, PS, Maire de Chalonnes-sur-Loire depuis 2008 - Députée suppléante

Résultats électoraux détaillés

  • Élections cantonales de 2004 : Stella Dupont (PS) est élue au 2e tour avec 53,65 % des suffrages exprimés, devant Michel Bordereau (UDF) (46,35 %). Le taux de participation est de 71,02 % (5 873 votants sur 8 269 inscrits)[7].
  • Élections cantonales de 2011 : Stella Dupont (PS) est élue au 1er tour avec 51,91 % des suffrages exprimés, devant Jean-Claude Sancereau (UMP) (28,01 %) et Sébastien Cornec (Divers droite) (8,67 %). Le taux de participation est de 35,85 % (16 655 votants sur 46 456 inscrits)[8].

Démographie

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2009
7 994 8 458 8 875 9 849 10 146 10 624 11 952 12 156
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)

Économie

Sur 958 établissements présents sur la commune à fin 2009, 23 % relevaient du secteur de l'agriculture (pour 18 % sur l'ensemble du département), 7 % relevaient du secteur de l'industrie, 10 % du secteur de la construction, 47 % du secteur du commerce et des services (pour 52 % sur le département) et 13 % de celui de l'administration et de la santé[9].

Quelques chiffres (2007[10]) :

  • Surface agricole utile (ha) : 6 582 (pour 6 410 en 1999)
  • Surface agricole moyenne (ha) : 26,00 (pour 35,00 en 1999)
  • Nombre d'exploitations : 253 (pour 179 en 1999)
  • Entreprises de + de 50 salariés : 5 (pour 5 en 1999)
  • Entreprises de - de 50 salariés : 916 (pour 267 en 1999)

Notes et références

Références

  1. Insee, Populations légales 2009 du canton de Chalonnes, consulté le 21 janvier 2012
    Le terme de « populations légales » regroupe pour chaque commune sa population municipale, sa population comptée à part et sa population totale, somme des deux précédentes (cf définition).
    La population totale 2009 du canton était de 12 481.
  2. a, b, c et d IGN, Répertoire Géographique des Communes (RCG 2010), consulté le 2 février 2011
  3. Célestin Port, Dictionnaire historique géographique et biographique de Maine-et-Loire, 1874 1878, Édition révisée de 1965 par Jacques Levron et Pierre d'Herbécourt, t. 1 p. 615
  4. EHESS, Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, Notice communale de Chalonnes-sur-loire, consultée le 21 janvier 2012
  5. Célestin Port, Édition de 1965, op. cit., p. 619
  6. Célestin Port, Édition de 1965, op. cit., p. 616
  7. Résultats de l’élection cantonale 2004 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 11 mai 2013.
  8. Résultats de l’élection cantonale 2011 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 11 mai 2013.
  9. Insee, Statistiques locales du canton de Chalonnes, consulté le 20 octobre 2011
  10. Conseil Général de Maine-et-Loire, Canton de Chalonnes-sur-Loire, consulté le 6 août 2007, mis à jour le 21 janvier 2012

Liens externes


hectares

disque optique numérique (digital versatile disc)

pour cent

Institut national de la statistique et des études économiques

Institut national de l'information géographique et forestière

tome

page

opus citatum (ouvrage cité)