Esprès

De Wiki-Anjou


Parler angevin

Dictionnaire angevin

Mots concernant le parler angevin.

Aide à la rédaction


Parler angevin (dictionnaire)
 En Anjou

Entendu ici, mais pas que…
esprès

Mot

Adverbe. Ancien français devenu régionalisme.

En Anjou, esprès pour exprès, avec intention.

Exemple : « Se paraît qu’il me dit, dit-il, que c’est eine guérouée de professeurs et de grous magni-magnas qui vont se rassembler pour le cenquième anniversaire du Lycée ; minme que Monsieur le Recteur devait venir tout à l’esprès pour se trouver avec entr eux. » (Verrier et Onillon, Discours)

Dans le glossaire de Verrier et Onillon : « Esprès (Mj., By.), adv. — Exprès. || A l'esprès, — exprès, de propos délibéré, avec intention. Ex. : Je ne l'ai pas fait à l'esprès. || Par esprès, — au suprême degré. — Ex. : Aile est sotte par esprès. || N. — Par exprès est une loc. pop. que le bon usage rejette et qu'il faut éviter, mais le vx fr. nous montre que ce n'est pas une faute en soi, mais un archaïsme. Il faut même remarquer que l'adv. exprès s'explique par l'ellipse de : par, devant l'adj. exprès, pris substantivement. — Lat. expressus, part, de exprimere, ex-premere, presser hors : « Qui est exprimé de façon à ne laisser aucun doute possible. » »

Patois et parler angevin (ressources) Notes

  • Voir aussi çartain, terjous, cor.
  • Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou, Germain & Grassin (Angers), 1908, t.1 p. 362, t. 2 p. 372
  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l'ancienne langue française et de tous ses dialectes du IXe au XVe siècle, édition de F. Vieweg (Paris), 1881-1902, vol. 3, p. 550
  • Pierre Jônain, Dictionnaire du patois saintongeais, L. Clouzot (Niort), 1869, p. 173
  • Georges Musset (avec Marcel Pellisson et Charles Vigen), Dictionnaire des parlers de l'Aunis et de la Saintonge, Tome III, Éditions des régionalismes (Cressé), 2016 (1re éd. 1929-1932), p. 96


tome