Gabârage

De Wiki-Anjou


Parler angevin

Dictionnaire des mots de l'Anjou

Mots concernant le territoire angevin et son patois.

Aide à la rédaction


Patois angevin (dictionnaire) En patois angevin

gabârage

Mot

En Anjou, gabârage pour action de gabârer (voir ce mot), désignant

  1. l'utilisation d'une gabare, petit bateau servant à charger et décharger les grands ;
  2. ou au sens figuré, une course, un tracas.

On retrouve ce mot (gabarage) dans d'autres endroits, par exemple à Bordeaux ou à Nantes dans le droit maritime du XIXe siècle : gabarage en rade, frais de gabarage.

Citation

(A.-J. Verrier et R. Onillon) « Ils en ont fait d'ein gabârage par le jardin pour repêcher ceté poule-là. »

(Extrait Jurisprudence maritime de Nantes) « Gabarage en rade. - Surestaries. - Un navire affrété pour livrer sa cargaison dans le port de Saint-Nazaire n'est censé arrivé à sa destination qu'alors qu'il est entré dans le bassin à flot, où il est d'usage de faire les déchargements. »

Parler angevin (ressources) Notes

  • Voir aussi les mots gabare, gabarer, et la page termes de marine.
  • Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou, Germain & Grassin, 1908, t. 1, p. 416
  • E. Bonamy A. Lallié F. Fourcade E. Genevois, Jurisprudence commerciale et maritime de Nantes - Revue mensuelle, Imprimerie Mellinet, 1864, Table p. 5
  • Chevalier-Marescq, Revue internationale du droit maritime, 1897, p. 569


tome

page