Rabâter

De Wiki-Anjou


Parler angevin

Dictionnaire angevin

Mots concernant le parler angevin.

Aide à la rédaction


Parler angevin (dictionnaire)
 En Anjou

Entendu ici, mais pas que…
rabâter

Mot

Verbe. De l'ancien français rabaster (du radical *rab-).

En Anjou, rabâter pour

  • faire du tapage ;
  • frapper, corriger ;
  • secouer, agiter.

Au sens figuré,

  • rabâcher, ressasser ;
  • parler pour ne rien dire.

Dans le glossaire de Verrier et Onillon : « Rabâter (Mj., Lg., By., Sal.), v. n. — Faire du tapage. Ex. : Je ne sais pas ce qui rabâte comme ça dans le cavereau. Syn. de Raguenasser. || V. a. Dauber, frapper, corriger, pourchasser. Ex. : Attends, ma mâtine de pâgnon, je te vas rabâter. — Attends, mon méchant troufignon ; — va donc rabâter les poules qui sont à gratter dans le jardin. Syn. de Flôper, Rouster, Lâtrer. || Secouer, agiter avec bruit. || Fig. (Lué). Rabâcher ; ressasser, répéter les mêmes choses. « Déde que nous rabâte-t-il là ? — Je ne sais pas ce qu'il nous rabâte là depuis ein jamais de temps. Syn. Radoiser, Rousiner, Rebiner. || Sar. — Faire du bruit, racler. || Et. — V. Rabat. — Hist. « Lesquelz supplians oyrent raboter parmi la maison en telle manière qu'il sembloit que la foudre et la tempeste y fussent. » (J.-J., 208, p. 242, an. 1482. — L. C.) — Borel : Faire du tapage com. les lutins (rabats) qui reviennent la nuit. » — « Ah ! M'sieu l'tchuré, v'ià pus d'quat' semaines qu'y n'ai poué fermé l'eil !. . . Y a-t-in r'venant, ine homme sons tête tchi vint tôt' lés nets rabatter au pied de man vit. (H. Bourg., Histoires de la Grande Guerre, p. 50.) — En vx fr., Esprit frappeur, revenant qui tracasse et remue la vaisselle et les meubles. On dit encore : le tonnerre rabâte ; les chevaux rabâtent dans l'écurie ; ça rabâte dans le grenier, il y a p.-ê. des revenants. Du sanscrit ravas ; verbe rav, jaillir, résonner. ( Ch. Nisard, 275). »

Mot que l'on trouve aussi dans le Centre, l'Aunis et la Saintonge.

Patois et parler angevin (ressources) Notes

  • Voir aussi daber, roucher, berdanser, cacasser.
  • René de La Perraudière, Le langage à Lué, dans Mémoires de la Société d'agriculture, sciences et arts d'Angers, Cinquième série - Tome VII, Germain & G. Grassin impr.-édit. (Angers), 1904, p. 151
  • Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou, Germain & Grassin (Angers), 1908, t. 2, p. 170
  • Dominique Fournier, Mots d'galarne : dictionnaire pour bien bagouler notre patois aujourd'hui, Cheminements (Le Coudray-Macouard), 1998, p. 225

En ancien français : Rabaster (rabâter), faire du bruit et du vacarme, faire le tapage, chamailler, frapper, heurter. (Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l'ancienne langue française et de tous ses dialectes du IXe au XVe siècle, F. Vieweg libr.-édit. (Paris), 1881-1902, vol. 6, p. 528)

  • Hippolyte-François Jaubert, Glossaire du centre de la France, deuxième édition, libr. Napoléon Chaix et Cie (Paris), 1864, p. 337
  • Auguste Brachet, Vocabulaire tourangeau, dans le recueil trimestriel Romania, tome 1, 1, Libr. A. France (Paris), 1872, p. 89
  • Georges Musset, Dictionnaire des parlers de l'Aunis et de la Saintonge, tome III (N-Z), Éditions des Régionalismes (Cressé), 2019 (1re éd. impr. Masson 1929-1948), p. 93


tome

numéro