Terre volante

De Wiki-Anjou


Parler angevin

Dictionnaire angevin

Mots concernant le parler angevin.

Aide à la rédaction


Parler angevin (dictionnaire)
 En Anjou

Entendu ici, mais pas que…
terre volante

Locution

Locution nominale composée de terre et de volante, féminin singulier, terres volantes au pluriel.

Terre volante (ou détachée), désigne

  1. des terres isolées de la ferme qu'un agriculteur loue à part pour agrandir son exploitation ;
  2. des terres, prés, bois et vignes isolés, auxquels ne sont pas joints des bâtiments de l'exploitation.

Dans le dictionnaire des usages ruraux du XIXe siècle : « Terres volantes ou détachées. — On nomme ainsi celles qui n’appartiennent pas à un corps de ferme et qui se louent sans habitation. » (Robert et Gasté, Usages de Maine-et-Loire)

Citation

« Les champs qu’on loue séparément et qu’on nomme terres volantes dans les départements de la Mayenne et de Maine-et Loire, ont une étendue très limitée et tous sont travaillés à bras. » (Gustave Heuzé, France agricole, 1869)

« La culture du chanvre a élevé successivement et d’une manière incroyable en Anjou la valeur du sol. Un hectare de terre, qui, avant l’augmentation de la culture chanvrière, valait 6.000 francs, a doublé de valeur. Les parcelles, ce qu’on appelle les terres volantes, de la vallée, propres aux chènevières, ont acquis un prix de ferme double et triple de celui des terres à froment de première qualité. » (Sté des agriculteurs de France, Industrie chanvrière, 1891)

Patois et parler angevin (ressources) Notes

  • Voir aussi pas-de-bœuf, champ rond, ouche, etc.
  • Gustave Heuzé, La France agricole — Région de l'Ouest ou région des bruyères, Libr. L. Hachette et Cie, 1869, p. 65 (terres volantes)
  • Anatole-Édouard Robert et Eugène Gasté, Dictionnaire des usages ruraux et urbains de Maine-et-Loire, E. Barassé imprimeur-libraire, 1872, p. 250 (terres volantes)
  • Historique de l'industrie chanvrière en Anjou avant et depuis la Révolution, dans Comptes rendus des travaux de la Société des agriculteurs de France, Tome XXII, Session générale de 1891, Société des agriculteurs de France, 1891, p. 44 (terres volantes)
  • Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou, Germain & Grassin, 1908, t. 2, p. 327 (volante)
  • Jean-Marie Schio, Essai sur le patrimoine de Beaufort et la Vallée : Histoire de la Vallée entre Loire et Authion, 2017, p. 158 (terres volantes)
  • Rapport de M. Migneret — Orne, dans Enquête agricole, Deuxième série, Enquêtes départementales, 2e circonscription Orne — Sarthe — Maine-et-Loire, Ministère de l'Agriculture, du Commerce et des Travaux publics, Imprimerie impériale, 1867, p. 26 (terre détachée)
  • Bulletin de la Société d'agriculture, sciences et arts de la Sarthe, IIe série, Tome XIV, XXIIe tome de la collection, 1873-1874, Impr. Edmond Monnoyer, 1874, p. 841 (terres volantes)


page

tome