Chambellay : Différence entre versions

De Wiki-Anjou
m
(cplt)
 
(5 révisions intermédiaires par 2 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
{{Infobox commune
 
{{Infobox commune
| commune = Chambellay
+
  | image = <!-- blason ou logo -->
  | image =  
 
 
  | territoire = [[Segréen]]
 
  | territoire = [[Segréen]]
 
  | arrondissement = [[Arrondissement de Segré|arr. Segré-en-Anjou Bleu]]
 
  | arrondissement = [[Arrondissement de Segré|arr. Segré-en-Anjou Bleu]]
Ligne 15 : Ligne 14 :
 
'''Chambellay''' est une commune de l'ouest de la France qui se situe dans le département de [[Maine-et-Loire]] (49), dans le [[Segréen]], au sud-ouest de [[Chenillé-Changé]] et au nord-ouest de [[Champteussé-sur-Baconne]].
 
'''Chambellay''' est une commune de l'ouest de la France qui se situe dans le département de [[Maine-et-Loire]] (49), dans le [[Segréen]], au sud-ouest de [[Chenillé-Changé]] et au nord-ouest de [[Champteussé-sur-Baconne]].
  
 +
 +
== Situation administrative ==
 +
La commune de Chambellay est membre de la communauté de communes [[Communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou|Vallées-du-Haut-Anjou]], et se trouve dans le canton de [[Canton de Tiercé|Tiercé]] et l'arrondissement de [[Arrondissement de Segré|Segré-en-Anjou-Bleu]].
 +
 +
Son code commune (Insee) est 49064 et son code postal est 49220. Ses habitants se nomment Cambolitain, Cambolitaine.
 +
 +
Mairie : 23 Grande rue, 49220 Chambellay (tél. 02 41 95 10 54, courriel [mailto:mairie.chambellay@wanadoo.fr chambellay]).
  
 
== Histoire et patrimoine ==
 
== Histoire et patrimoine ==
À voir sur la commune :
+
L'implantation humaine à Chambellay est ancienne. Un fief y est attesté dès le {{XIXs}}. Le village s'est développé le long de la rue principale autour de l'église<ref>Ministère de la Culture (Viviane Manase et Claire Steimer), ''Présentation de la commune de Chambellay'', 24 octobre 2008</ref>{{,}}<ref>Ministère de la Culture (Viviane Manase et Claire Steimer), ''Village'', 26 septembre 2011</ref>.
* Chapelle Notre-Dame ;
+
 
* Chapelle funéraire Sainte-Anne ;
+
À voir sur la commune<ref name="merimee">Ministère de la Culture, ''Base Mérimée (Chambellay)'', 2012</ref> :
 +
* Château du Bois Montbourcher, des {{XVIe}}, {{XVIIe}} et {{XIXs}}s ;
 +
* Château du Perray, des {{XVIIe}}, {{XVIIIe}} et {{XIXs}}s ;
 +
* Château de la Régale, des {{XVIIe}}, {{XVIIIe}} et {{XIXs}}s ;
 +
* Château de la Grande Saulaie, des {{XVIIe}}, {{XVIIIe}},{{XIXe}} et {{XXs}}s, domaine attesté dès le {{XVIe}} ;
 +
* Chapelle Notre-Dame, aux Giraudières ;
 +
* Chapelle funéraire Sainte-Anne, route de Montreuil-sur-Maine, des {{XIXe}} et {{XXs}}s ;
 
* Château du Bois-Montbourcher ;
 
* Château du Bois-Montbourcher ;
* Église Saint-Aubin, abritant les toiles classées d'Adeline Neveux.
+
* Église Saint-Aubin, du {{XIXs}}, par les architectes Alfred Tessier et Prosper Lemesle, édifice abritant les toiles classées d'Adeline Neveux ;
 +
* Plusieurs fermes de Chambellay des {{XVIIIe}} et {{XIXs}}s ;
 +
* Manoir de la Mignonnière, des {{XVIe}}, {{XVIIe}} et {{XVIIIs}}s ;
 +
* Manoir des Roches, des {{XVIIIe}} et {{XIXs}}s ;
 +
* Plusieurs maisons des {{XVIe}}, {{XVIIe}}, {{XVIIIe}} et {{XIXs}}s.
  
 
== Cité des bords de Mayenne ==
 
== Cité des bords de Mayenne ==
Ligne 28 : Ligne 44 :
 
{{Navigation Mayenne | amont = [[Chenillé-Changé]] |aval = [[Montreuil-sur-Maine]] }}
 
{{Navigation Mayenne | amont = [[Chenillé-Changé]] |aval = [[Montreuil-sur-Maine]] }}
  
On y trouve :
+
On y trouve<ref name="merimee" /> :
* Le [[Liste des moulins de Maine-et-Loire|moulin à eau]] de la Roche (hydrographie la Mayenne) ;
+
* Le [[Liste des moulins de Maine-et-Loire|moulin à eau]] de la Roche (hydrographie la Mayenne), avec écluse et pont mobile ;
 
* Le pont et la maison de garde, quai de la Mayenne.
 
* Le pont et la maison de garde, quai de la Mayenne.
 +
 +
La zone de la Vallée de la Mayenne est classée [[Espaces naturels sensibles de Maine-et-Loire|espace naturel sensible]] (ENS)<ref>[[Espaces naturels sensibles de Maine-et-Loire]], 2018</ref>.
  
 
== Espace et territoire ==
 
== Espace et territoire ==
Venant des communes voisines de [[La Jaille-Yvon]] et de [[Chenillé-Changé]], la rivière la [[Mayenne]] traverse son territoire. Le village s'est développé sur ses bords, perpendiculairement à la rivière.
+
Chambellay s'étend sur 12,86 {{km2}} ({{formatnum:1286}} hectares), son altitude varie de 17 à 76 mètres<ref>IGN, ''Répertoire géographique des communes (RGC)'', données 2014 ([[Altitude des communes de Maine-et-Loire|altitude]], [[Superficie des communes de Maine-et-Loire|superficie]])</ref>, et son territoire se partage entre le plateau du Segréen et les plateaux du Haut Anjou<ref>''Atlas des paysages de Maine et Loire'', voir [[Liste des unités paysagères de Maine-et-Loire|unités paysagères]].</ref>. Venant des communes voisines de [[La Jaille-Yvon]] et de [[Chenillé-Changé]], la rivière la [[Mayenne]] traverse son territoire. Le village s'est développé sur ses bords, perpendiculairement à la rivière.
  
On y trouve des ormes séculaires bordant le verger.
+
Présence d'ormes séculaires bordant le verger.
  
 +
== Notes ==
 +
{{Références}}
  
 
{{Commune à compléter}}
 
{{Commune à compléter}}

Version actuelle datée du 13 décembre 2019 à 18:24

Chambellay
Département Maine-et-Loire
Territoire Segréen
Arrondissement arr. Segré-en-Anjou Bleu
Canton cant. de Tiercé
Intercommunalité cc Vallées du Haut-Anjou
Code Insee, postal 49064, 49220
Habitants Les Cambolitain(e)s
Données locales altitudes, coordonnées, exploitations, populations, secteurs, superficies
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Chambellay est une commune de l'ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), dans le Segréen, au sud-ouest de Chenillé-Changé et au nord-ouest de Champteussé-sur-Baconne.


Situation administrative

La commune de Chambellay est membre de la communauté de communes Vallées-du-Haut-Anjou, et se trouve dans le canton de Tiercé et l'arrondissement de Segré-en-Anjou-Bleu.

Son code commune (Insee) est 49064 et son code postal est 49220. Ses habitants se nomment Cambolitain, Cambolitaine.

Mairie : 23 Grande rue, 49220 Chambellay (tél. 02 41 95 10 54, courriel chambellay).

Histoire et patrimoine

L'implantation humaine à Chambellay est ancienne. Un fief y est attesté dès le XIXe siècle. Le village s'est développé le long de la rue principale autour de l'église[1],[2].

À voir sur la commune[3] :

  • Château du Bois Montbourcher, des XVIe, XVIIe et XIXe siècles ;
  • Château du Perray, des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles ;
  • Château de la Régale, des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles ;
  • Château de la Grande Saulaie, des XVIIe, XVIIIe,XIXe et XXe siècles, domaine attesté dès le XVIe ;
  • Chapelle Notre-Dame, aux Giraudières ;
  • Chapelle funéraire Sainte-Anne, route de Montreuil-sur-Maine, des XIXe et XXe siècles ;
  • Château du Bois-Montbourcher ;
  • Église Saint-Aubin, du XIXe siècle, par les architectes Alfred Tessier et Prosper Lemesle, édifice abritant les toiles classées d'Adeline Neveux ;
  • Plusieurs fermes de Chambellay des XVIIIe et XIXe siècles ;
  • Manoir de la Mignonnière, des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles ;
  • Manoir des Roches, des XVIIIe et XIXe siècles ;
  • Plusieurs maisons des XVIe, XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles.

Cité des bords de Mayenne

La Mayenne est navigable de Laval à la Loire.

Navigation sur la Mayenne :

Navigation sur la Mayenne
En amont
Chenillé-Changé
 
  Chambellay  
En aval
  Montreuil-sur-Maine  

On y trouve[3] :

  • Le moulin à eau de la Roche (hydrographie la Mayenne), avec écluse et pont mobile ;
  • Le pont et la maison de garde, quai de la Mayenne.

La zone de la Vallée de la Mayenne est classée espace naturel sensible (ENS)[4].

Espace et territoire

Chambellay s'étend sur 12,86 km² (1 286 hectares), son altitude varie de 17 à 76 mètres[5], et son territoire se partage entre le plateau du Segréen et les plateaux du Haut Anjou[6]. Venant des communes voisines de La Jaille-Yvon et de Chenillé-Changé, la rivière la Mayenne traverse son territoire. Le village s'est développé sur ses bords, perpendiculairement à la rivière.

Présence d'ormes séculaires bordant le verger.

Notes

  1. Ministère de la Culture (Viviane Manase et Claire Steimer), Présentation de la commune de Chambellay, 24 octobre 2008
  2. Ministère de la Culture (Viviane Manase et Claire Steimer), Village, 26 septembre 2011
  3. a et b Ministère de la Culture, Base Mérimée (Chambellay), 2012
  4. Espaces naturels sensibles de Maine-et-Loire, 2018
  5. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC), données 2014 (altitude, superficie)
  6. Atlas des paysages de Maine et Loire, voir unités paysagères.


Parler de sa commune ou de son quartier, c'est comme on veut.
Vous pouvez compléter cette page à votre guise, utiliser l'aide à la rédaction ou des exemples comme Carbay, Brissac-Quincé ou Le Ralliement. → Se connecter

Institut national de la statistique et des études économiques

téléphone

kilomètres carrés

Institut national de l'information géographique et forestière