Jules Desbois

De Wiki-Anjou
Révision datée du 12 mai 2019 à 12:41 par Franck-fnba (discussion | contributions) (relecture)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Léda et le cygne.
Léda et le cygne

Artiste angevin, Jules Desbois est un sculpteur et graveur des XIXe et XXe siècles. Quelques-unes de ses œuvres sont exposés au musée éponyme de Parçay-les-Pins.


L'artiste

Jules Desbois[1] naît à Parçay-les-Pins, en Maine-et-Loire, le 20 décembre 1851. Il étudie à l'École des beaux-arts d'Angers puis à l'École des beaux-arts de Paris. Rencontré sur un chantier, il devient l'ami d'Auguste Rodin (1840-1917, scuplteur). En 1889, il obtient la médaille d'or de l'exposition universelle qui se tient cette année là à Paris.

L'artiste meurt à Paris le 2 octobre 1935.

En 2001, sa ville natale ouvre un musée dédié à l'artiste, le musée Jules-Desbois de Parçay-les-Pins[2],[3],[4].

Les œuvres

Ses œuvres sont exposées à Paris (musée d'Orsay et musée Rodin), à Besançon (musée des beaux-arts et d'archéologie), à Angers (musée des beaux-arts) et à Parçay-les-Pins où un musée lui est dédié (musée Jules-Desbois).

Quelques-unes des œuvres exposées au musée des beaux-arts d'Angers[5] :

  • Cruchon, sculpture, œuvre préparatoire (modèle pour un cruchon en étain ou en métal précieux), du 4e quart du XIXe siècle ou 1re moitié du XXe ;
  • Etude pour l'hiver, sculpture, statuette, étude pour la statue en marbre exposée à Paris aux Tuileries, de la 2e moitié du XIXe siècle ou 1re moitié du XXe ;
  • Eve, sculpture, statue en plâtre, de la 2e moitié du XIXe siècle ou 1re moitié du XXe ;
  • L'Angevine, femme en costume angevin, statuette, maquette de sculpture (maquette pour le groupe en bronze du monument aux morts d'Angers commandé en 1919 et inauguré en 1922), entre 1919 et 1922 ;
  • La femme à l'arc, sculpture, statuette, de la 2e moitié du XIXe siècle ou 1re moitié du XXe ;
  • La source, sculpture, statue en plâtre, modèle original de la statue en pierre du musée national d'art moderne, de la 2e moitié du XIXe siècle ou 1re moitié du XXe ;
  • Pierre Cécil Puvis de Chavannes (1824-1898), sculpture, statue, modèle demi-nature pour le monument à Puvis de Chavannes érigé square Paul Painlevé à Paris (5e arrondissement), vers 1924 ;
  • Vase, sculpture en plâtre, modèle pour un vase en étain ou en métal précieux, du 4e quart du XIXe siècle ou 1re moitié du XXe.

Quelques-unes des œuvres exposées au musée Jules-Desbois de Parçay-les-Pins[3] :

  • Salomé, bronze, vers 1912 ;
  • Encrier roses de Noël ;
  • Cruche à cidre en étain.

Notes

Sur le même sujet

Ludovic Alleaume (1859-1941)
Alexis Axilette (1860-1931)
Alexis Mérodack-Jeaneau (1873-1919)
Peinture, sculpture, photographie
Personnalités, artistes, écrivains

Sources et annotations

  1. Desbois, Jules (1851-1935)
  2. Notice d'autorité BnF
  3. a et b Musée Jules-Desbois de Parçay-les-Pins, mars 2016
  4. Direction associée des musées municipaux (DAMM), Musée Jules-Desbois de Parçay-les-Pins, mars 2016
  5. DESBOIS Jules sur la base Joconde du ministère de la Culture